2014

Employment practices in multinationales
FNRS
Marie Van den broeck, Evelyne Léonard (2012-2014)

La mondialisation et l'importance croissante des entreprises multinationales (EMNs) soulèvent des questions en termes de changements institutionnels et organisationnels. Comment les entreprises multinationales, opérant à travers les frontières et par conséquent, à travers différents cadres réglementaires nationaux, contribuent-elles à redéfinir les pratiques locales d'emploi ?
L’objectif de ce projet de recherche est double. D'une part, il permettra de dresser cartographie des pratiques d'emploi dans les filiales belges d’entreprises multinationales, et d’autre part, il a pour but d’examiner les processus et les modes de transmission des pratiques entre la maison-mère et ses filiales belges.
La recherche tentera de répondre aux questions de recherche suivantes : Quelle est l'influence des EMNs sur les pratiques d'emploi de leurs filiales belges ? Et dans quelle mesure les EMNs respectent-elles les pratiques et régulations locales en Belgique ?
Léonard, E. ;Pulignano, V. ; Lamare, R. ; Edwards, T.  Multinational corporations as political players, in "Transfer : European Review or Labour and Research", vol.20 n°2, Sage, London, 2014

 

Projet GRAP 3A - Groupe de recherche en appui à la politique pour l'alimentation et l'agriculture en Afrique
Maïté Le Polain, Marthe Nyssens (2010-2014)
L’objet de ce projet interuniversitaire (Facultés universitaires de Gembloux, Ulg et UCL), soutenu par la CUD et la DGCD, est de produire une expertise scientifique multidisciplinaire relative à la problématique de la sécurité alimentaire africaine à partir d’études réalisées principalement dans deux pays aux situations précaires mais contrastées (Niger-RDC). Trois niveaux (international, régional/national et local) seront systématiquement investigués à partir de chaque terrain sous différents angles disciplinaires. Il s’agit d’établir un mode de production et de valorisation des connaissances novateur, associant les chercheurs des universités du Nord et du Sud ainsi que les experts du secteur à différents niveaux (Agences de coopération, ONG spécialisées, bureaux d’étudees). L’équipe de l’UCL analyse le rôle des mutuelles de solidarité, dans le Sud-Kivu, dans la sécurité alimentaire des populations.
M. Le Polain, M. Nyssens. Avec la collaboration de G. Bidubula (2012). Analysis of socio-economic logics underpinning formal and informal strategies to cope with economic shocks in South Kivu. Communication présentée lors d'une conférence internationale qui a eu lieu en février 2012 à Genève : Informal economy, vulnerabilities and employment.

 

Service à la personne, qualité d'emploi et motivation au travail des moins qualifiés : la mission de l'entreprise fait-elle la différence ? Le cas du quasi-marché des titres-services en Belgique.
ARC "On the Fringe of the Labor Market : Social Production of Job (In)security in the Post-industrial Society"

Olivier Brolis, Marthe Nyssens (2010-2014)
Dans un contexte de développement des quasi-marchés, notamment dans le champ des services à la personne, les entreprises sociales entrent, de facto, en concurrence avec les entreprises privées à but-lucratif. Cette recherche a pour objectif de contribuer, d’une part, à la littérature sur l’économie sociale et solidaire en analysant le rôle joué par la mission des organisations sur la qualité d’emploi et la motivation des travailleurs peu qualifiés et d’autre part, à la littérature sur l’évaluation de politiques publiques de quasi-marchés en développant une analyse comparative de la qualité de l’emploi entre prestataires dotés de différentes missions. Pour ce faire, plusieurs études ont été mises en place dans le quasi-marché des titres-services belge. Tout d’abord, nous construisons un indicateur multidimensionnel de la qualité d’emploi sur base d’un questionnaire soumis à 600 travailleurs répartis dans 47 organisations. Ensuite, nous évaluons la motivation de 215 nouveaux travailleurs, une fois avant leur premier jour de travail et une autre fois après qu’ils aient passé un certain temps dans leur entreprise afin d’évaluer l’évolution de leur rapport au travail. Finalement, nous aborderons la question de la discrimination au travail en analysant les préjugés des managers et les politiques de gestion de la diversité mises en place dans les différentes entreprises agréées « titre-service ».
Brolis Olivier ; Nyssens Marthe. Service à la personne et qualité d’emploi des moins qualifiés : la mission de l’entreprise fait-elle la différence ? Le cas du quasi-marché des titres-services en Belgique, work in progress, 2014
Brolis Olivier ; Courtois Marie ; Herman Ginette ; Nyssens Marthe. Do Social Enterprises Discriminate less than For-Profit Organizations ? Influence of Sector and Diversity Policies on Managers’Prejudice towards Immigrants, work in progress, 2014
Brolis, Olivier ; Nyssens, Marthe. Does the organization mission matter for low-skilled - worker integration?. In: Richez-Battesti N., Petrella F. et Gianfaldoni P. (eds.), Travail, organisations et politiques publiques : quelle soutenabilité à l’heure de la mondialisation ?, Presses universitaires de Louvain: Louvain-la-Neuve, p. 89-103, 2012

 

Ce que maîtriser son temps veut dire. Comprendre l'idée sociale de compétence temporelle
Lotte Damhuis, Jean-Michel Chaumont, Ida Sabelis (2008-2014)

La thèse a pour point de départ le constat d’un malaise dans l’expérience du temps (intensification du travail, accélération, futur incertain, complexification des rythmes). Partant du postulat que le temps comme malaise n’est pas nouveau, elle tente d’en comprendre les spécificités contemporaines. L’hypothèse générale est celle d’un déplacement de la responsabilité de la (bonne) gestion/expérience du temps des instances collectives vers les individus. « Être compétent » dans la relation que l’on a au temps deviendrait une injonction sociale, dont il s’agit de comprendre les modalités. Plus spécifiquement, la recherche s’appuie sur les pratiques de transmission de compétences dans le rapport au temps, d’une part auprès d’intervenants en milieu professionnel (coaches en gestion du temps, organisation efficace, gestion du stress), et auprès d’accompagnateurs de demandeurs d’emploi dans le secteur de l’insertion socioprofessionnelle.
Damhuis, Lotte. La mesure du travail sous le prisme des transformations des temporalités sociales : exploration des usages des timesheets dans le secteur informatique. In: Alaluf M, Desmarez P, Stroobants M, Mesures et démesures du travail, Editions de l'Université libre de Bruxelles: Bruxelles, p. 293-304, 2012

 

Gestion de la diversité : point de vue des employeurs et des managers
Marie Courtois, Ginette Herman (2010-2014)

Il existe actuellement dans les sociétés occidentales une croyance partagée d’égalité pour tous. Cependant, la discrimination est toujours présente et notamment dans le monde du travail. Cette recherche examine l’insertion des travailleurs d’origine étrangère sur le marché de l’emploi. Plus particulièrement, ce projet vise à étudier comment les managers contribuent à l’intégration professionnelle via d’une part les biais et la discrimination qu’ils véhiculent et d’autre part la qualité d’emploi qu‘ils offrent aux travailleurs. En effet, les managers ont un pouvoir décisionnel et sont les premiers preneurs de décisions au regard de certaines pratiques. Cette question sera traitée du point de vue des spécificités des managers et des perspectives de la diversité des organisations.
Owe, E. ; Vignoles, V. L. ; Becker, M. ; Brown, R. ; Smith, P. B. ; Lee, S. W. S. ; Easterbrook, M. ; Gadre, T. ; Zhang, X. ; Gheorghiu, M. ; Baguma, P. ; Tatarko, A. ; Aldhafri. S. ; Zinkeng., M. ; Schwartz, S. J. ; Des Rosiers, S. E. ; Villamar, J. A. ; Mekonnen, K. H. ; Regalia, C. ; Manzi, C. ; Brambilla, M. ; Kusdil, E. ; Çağlar, S. ; Gavreliuc, A. ; Martin, M. ; Jianxin, Z. ; Lv, S. ; Fischer, R. ; Milfont, T. L. ; Torres, A. ; Camino, L. ; Kreuzbauer, R. ; Gausel, N. ; Buitendach, J. H. ; Lemos, F. C. S. ; Fritsche, I. ; Möller., B. ; Harb, C. ; Valk, A. ; Espinosa, A. ; Jaafar, J. L. ; Ferreira, M. C. ; Chobthamkit, P. ; Fülöp, M. ; Chybicka, A. ; Wang, Q. ; Bond, M. H. ; González, R. ; Didier, N. ; Carrasco, D. ; Cadena, M. P. ; Lay, S. ; Garðarsdóttir, R. B. ; Nizharadze, G. ; Pyszczynski, T. ; Kesebir, P. ; Herman, Ginette ; Bourguignon, David ; de Sauvage, I. ; Courtois, Marie ; Özgen, E. ; Güner, Ü. E. ; Yamakoğlu, N. ; Abuhamdeh, S. ; Mogaji, A. ; Macapagal, M. E. J. ; Koller, S. H. ; Amponsah, B. ; Misra., G. ; Kapur, P. ; Vargas Trujillo, E. ; Balanta, P. ; Cendales Ayala, B. ; Schweiger Gallo, I. ; Prieto Gil, P. ; Lorente Clemares, R. ; Campara, G. ; Jalal, B. Contextualism as an important facet of individualism-collectivism: Personhood beliefs across 37 national groups. Journal of Cross-Cultural Psychology, 31/01/2012 (Advance online publication. doi: 10.1177/0022022111430255)

 

How can social protection systems contribute to more sustainable working careers over the life of men and women
Eurofound
Pascale Vielle (2013-2014)

«Sustainable work through the lifecourse » est un projet de la fondation de Dublin pour l’amélioration des conditions de vie et de travail (EUROFOUND ) dont l’objet est de développer un cadre conceptuel pour un « travail soutenable tout au long du parcours de vie », avec un accent sur la manière dont la qualité du travail peut conduire à des carrières plus soutenables – et potentiellement plus longues - pour les femmes et les hommes, ainsi qu’à une augmentation des taux de participation à un marché du travail inclusif. Pascale Vielle a été chargée du volet « protection sociale » de ce cadre théorique, intégrant une approche de genre, de lifecourse, et la théorie des capabilités d’Amartya Sen.

 

Au-delà du PIB
Géraldine Thiry (2013-2014)

Nombreux sont les courants en sciences sociales qui abordent les nouveaux indicateurs de richesse en vue d’un « au-delà du PIB ». Pour l'heure, les travaux en la matière sont épars et révèlent de multiples difficultés théoriques liées, entre autres, à d’importantes confusions conceptuelles. Ni parmi les chercheurs, ni au sein des débats politiques et sociétaux, il n'existe de cadre de référence conceptuel cohérent et globalement partagé au sein duquel les perspectives de dépassement du PIB pourraient être étudiées et discutées à large échelle. Pour l’heure, les approches d’un au-delà du PIB sont cloisonnées. Ce cloisonnement a – au moins – deux conséquences : la prééminence de l’approche économique standard et la présence de nombreuses contradictions dans le traitement des questions de bien-être et de soutenabilité ainsi que dans l’élaboration de nouveaux indicateurs. S’il s’agit de décloisonner les approches, il est impératif de favoriser la recherche interdisciplinaire, en mêlant sciences sociales et sciences de la nature, pour instruire une réflexion critique et constructive vis-à-vis de la quantification des enjeux de bien-être et de soutenabilité. C'est dans cet perspective que s'inscrivent mes recherches, qui se déclinent en deux volets. Le premier s'inscrit dans le sillage de l'économie écologique et s'attèle a étudier, par le biais de l'analyse critique d'indicateurs de soutenabilité, les différentes conceptions (théoriques et méthodologiques) des rapports sociétés-nature ainsi que leurs implications normatives et épistémologiques. Le second volet est de nature socio-économique et consiste à étudier les modes d'élaboration et les usages effectifs des nouveaux indicateurs au-delà du PIB, et ce qu'un "au-delà du PIB" représente pour les acteurs qui prennent part au débat. Cette double approche entend à terme offrir une heuristique inclusive de l'"indicateur" comme étant à la fois un objet de conventions, le rouage d'un mode de gouvernementalité inscrit dans une mutation profonde du rapport entre Etat et Statistique, et un construit théorique à finalité empirique.

 

Quel apport du droit social au vieillissement de la population ?
Christine Canazza, Pascale Vielle (2005-2014)

Examen de certaines conséquences du vieillissement de la population en droit du travail et en droit de la sécurité sociale. La recherche se fait à travers l’examen de questions particulières en droit belge et en droit européen. Elle est publiée sous forme d’articles dans des revues ou ouvrages scientifiques belges et étrangers. Les thèmes abordés à travers ces articles recouvrent – notamment - la qualité de l’emploi, la discrimination sur base de l’âge ou encore les chômeurs âgés.
Canazza Christine : Quality of Work within the Active Ageing Strategy, in Borelli Silvia ; Vielle Pascale : Quality of Employment in Europe. Legal and Normative Perspectives, Peter Lang, pp.215-235, 2012
Canazza Christine ; Mary Gauthier. La sécurisation du parcours professionnels des chômeurs âgés, R.B.S.S., n°1/2012
Canazza Christine. Le droit de vieillir au travail ?, in Gérontologie et société, n°143, 2012

 

Au coeur du dialogue social sectoriel européen. Entre coordination européenne et négociations nationales. Analyse de la mise en oeuvre des textes de nouvelle génération.
BNB - European Foundation for the Improvement of Living and Working Conditions
Emmanuelle Perin, Evelyne Léonard (2008-2014)

Par le biais du dialogue social européen, les partenaires sociaux sont étroitement associés à l’élaboration des politiques sociales communautaires et sont habilités à négocier des accords à dimension européenne. Ces accords prennent la forme de textes de nouvelle génération dont la mise en œuvre repose sur un processus volontaire et non contraignant. La thèse vise à examiner la capacité des textes de nouvelle génération à affecter les relations d’emplois nationales ainsi que les circonstances favorisant leur mise en œuvre. En s’intéressant à l’implication des acteurs nationaux dans le processus de décision, elle soulève la question de l’européanisation des intérêts et met en évidence les mécanismes d’européanisation propres aux nouveaux modes de gouvernance. Par une analyse comparée du secteur des hôpitaux et de l’agriculture, il est démontré que la mise en œuvre ne peut être envisagée comme un mouvement linéaire ‘top-down’ ou ‘bottom-up’ mais plutôt comme l’action finale de la stratégie d’action « multi-niveaux » des partenaires sociaux nationaux. Les résultats du dialogue social sectoriel européen s’avèrent finalement intrinsèquement liés aux intérêts nationaux des acteurs qui s’y investissent ainsi qu’à leur capacité d’action.
Pochet, Philippe ; Peeters, Anne ; Léonard, Evelyne ; Perin, Emmanuelle. Dynamics of the European sectoral social dialogue, Office for Official Publications of the European CommunitiesLéonard, E. ; Perin, E. ; Pochet, P.  The European sectoral social dialogue as a tool for coordination across Europe ?  in Smismans, S. (ed.) The European Union and Industrial Relations. New Procedures, New Context. Manchester : Manchester University Press (pp. 56-77), 2012Léonard, E. ; Perin, E. ; Pochet, P. The European sectoral social dialogue: questions of representation and membership, Industrial Relations Journal, 42 (3), pp. 254-272, 2011
Perin, E. ; Léonard, E.  European sectoral social dialogue and national social partners, Transfer : European review of labour and research, Vol. 17, no. 2, p. 159-168, 2011 - doi:10.1177/1024258911401397 -http://hdl.handle.net/2078.1/73831
Léonard, E. European sectoral social dialogue : An analytical framework, European Journal of Industrial Relations, 14 (4), 401-419, 2008 (DOI: 10.1177/0959680108097493)