Midi de l'éthique : L’urgence climatique exige-t-elle des modes d’action politique exceptionnels ?

CHAIRE HOOVER Louvain-La-Neuve

31 mars 2020

12H45 - 13H55

Louvain-la-Neuve

Salle du Conseil, Lecl 93 Place Montesquieu 1

Face aux changements climatiques dont les impacts se multiplient au quotidien, nos sociétés semblent bien en peine de dessiner un début de réponse qui soit à la mesure des enjeux. Faut-il en conclure que ce défi majeur exige des modifications radicales dans nos processus de décision et dans la mobilisation de nos outils de pression ? Notre procrastination abyssale doit-elle être attribuée à un excès de démocratie ou au contraire au caractère insuffisamment démocratique de nos Etats ? Sommes-nous trop peu enclins à utiliser la violence face à la violence sourde de l’inaction climatique ? Faut-il passer des affaires courantes à l’état d'urgence ? Autant de questions sur lesquelles nous éclaireront nos trois intervenants.

Le midi sera introduit par Daniel Tanuro, agronome et activiste écosocialiste, Céline Romainville, juriste, Professeure de droit constitutionnel à l’UCLouvain et Amaury Ghijselings, politologue, responsable de l’Unité « Action et mobilisation » chez Greenpeace Belgique. Il sera modéré par Nathalie Frogneux, philosophe, Professeure à l’UCLouvain, Co-responsable du GRICE (séminaire de recherche interdisciplinaire sur la crise environnementale) et initiatrice avec G. Fabry des jeudis du climat.
Nous aurons aussi un témoin privilégié Aurian de Briey, étudiant du PPE, qui lancera la première question.