Uses & Spaces

Augmentation démographique, vieillissement de la population, transformation des formes de parenté (familles mono-parentales, recomposées, personnes isolées, etc.), transition énergétique, migrations, augmentation des inégalités sociales, modifications des mobilités, réorganisation de la distribution des services, révolution numérique, bouleversement des modes de travail (précaire, à temps partiel ou à distance) sont des évolutions du monde qui transforment fondamentalement les pratiques et les espaces de l’Habiter.

Une cellule de recherche

Pour répondre à ces changements et leurs incidences sur les dynamiques sociales et les espaces habités, la cellule de recherche Uses&Spaces développe plusieurs ambitions :

Une cellule de recherche transdisciplinaire

La première concerne les champs de recherche mobilisés. Nous travaillons les croisements méthodologiques d’abord, épistémologiques ensuite, et opérationnels finalement, entre les disciplines de l’espace (architecture, urbanisme) et celles des sciences humaines (anthropologie, sociologie). Nous partageons l’intuition que les rencontres entre ces champs disciplinaires sont particulièrement fécondes pour questionner la complexité de nos réalités contemporaines.

A différentes échelles spatiales

La seconde ambition concerne les échelles d’étude. De l’intimité des espaces domestiques aux espaces publics en passant par différents types d’équipements collectifs, la question de l’Habiter est lue et étudiée de façon transversale. Elle reste ainsi proche des représentations des habitants qui ne séparent pas les différentes expériences spatiales vécues quotidiennement.

Animée d’un souci politique de justice sociale

Notre intérêt pour les différentes formes d’habitat nous amène à la troisième ambition qui est celle des usagers et de leurs profils. Face aux inégalités de tous ordres, notre cellule de recherche est animée d’une volonté commune de porter des projets de recherche amenant plus de justice sociale, d’équité et d’empowerment pour les habitants. Notre ambition est d’améliorer les conditions d’habitats au sens large, des publics les plus vulnérables. Les recherches menées actuellement portent sur l’accessibilité du logement pour les femmes, les espaces scolaires, la prise en compte des aînés dans la production des espaces, les besoins des personnes précaires, les nouvelles formes de logement, etc.

 

Concrètement, la cellule de recherche Uses & Spaces organise :

  • Un séminaire de recherche mensuel,
  • Des publications d’articles scientifiques,
  • Des visites de terrain et des rencontres d’acteurs en lien avec les projets de recherches des différents participants,
  • Des conférences d’intervenants extérieurs et des colloques,
  • Des services et des expertises à destination de bureaux d’architecture et d’études dans le cadre de concours ou d’études préalables au projet.

 

Gérald Ledent, Olivier Masson, Chloé Salembier, Damien Vanneste (UCLille)