BW 2030, pour relever les défis de demain

terre

Le BW fait bouger les lignes. Quatre des principaux acteurs du territoire – l’UCLouvain, la Province du Brabant wallon, in BW et Invest.BW – crée une alliance baptisée BW 2030. L’objectif ? Accroître son rôle de précurseur et de modèle pour l’ensemble de la Wallonie. Comment ? En démultipliant leurs forces, en se fédérant autour d’une stratégie commune et de projets ambitieux.

Depuis plusieurs dizaines d’années maintenant, le territoire du Brabant wallon joue un rôle de moteur pour l’économie wallonne, soit aujourd’hui la province qui enregistre la meilleure croissance d’entreprises ces 15 dernières années ainsi que le plus haut taux de diplomations de Belgique. Mais pas question pour autant de se reposer sur ses lauriers. Le monde change rapidement et le Brabant wallon va devoir faire face comme l’ensemble de la Belgique et de l’Europe à des défis cruciaux dans les années à venir, particulièrement sur le plan économique, sociétal, climatique et technologique. Grâce à l’initiative BW 2030, le Brabant wallon veut s’appuyer sur ses moyens, son territoire et ses compétences pour transformer ces défis en opportunités, aussi bien pour ses citoyens que pour ses entreprises. La date de 2030 n’a évidemment pas été choisie au hasard, car il s’agit de l’échéance fixée par l’ONU pour ses objectifs de développement durable.

L’alliance BW 2030 est une initiative qui mobilise 4 des principaux acteurs du territoire : l’UCLouvain, le Brabant wallon, in BW, et Invest.BW. En lançant cette initiative, ces 4 acteurs s’allient dans une dynamique territoriale inédite. Bien sûr, leur collaboration n’est pas neuve, mais jusqu'ici, les collaborations entre ces acteurs se faisaient dossier par dossier, de manière ponctuelle. En lançant BW 2030, l’objectif est de travailler ensemble pour accueillir et accompagner les entreprises, fédérer le plus grand nombre, mettre en commun les talents et compétences existantes. Pour l’instant, l’alliance comporte quatre membres, mais la porte est grande ouverte pour accueillir d’autres partenaires à l’avenir.

L’alliance BW 2030, ce ne sont pas que des mots, c’est aussi et surtout du concret. 35 projets répartis en 7 axes identifiés pour permettre au Brabant wallon de poursuivre sa croissance : BW terre du numérique, BW terre des sciences du vivant, BW terre d’innovation énergies-matières, BW terre d’agriculture durable, BW terre de licornes, BW terre de proximité, BW terre de réseaux.

Comment ces projets ont-ils été sélectionnés ? En partant du terrain et des initiatives existantes et en fédérant les acteurs et actrices, via une large mise en réseau. Thomas Pardoen, conseiller à l’innovation et aux liens avec le monde des entreprises à l’UCLouvain, illustre, exemples à l’appui, la volonté de BW 2030 :

  • Le volet numérique vise à développer une véritable digital valley, via notamment la mise en place de nouveaux parcours de formation ;
  • Les sciences du vivant tablent sur le développement d’une médecine prédictive, préventive, personnalisée et participative, où l’on repense la façon de soigner (new ways of care) ;
  • Les aspects transition visent à développer les atouts énergétiques (hydrogène, filière biométhanisation, écoconstruction, repair center) ;
  • L’agriculture durable mise sur le développement d’un réseau des petites entités et sur le renfort des liens avec l’expertise académique (Ferme de Lauzelle et impact nutritionnel de l’alimentation) ;
  • Pour attirer plus de licornes, BW 2030 compte augmenter la mise à disposition des plateformes technologiques de l’UCLouvain (outils et cerveaux) ;
  • La proximité sera favorisée via le développement de nouvelles façons de travailler et l’accentuation de la mobilité douce (autoroute cyclable) ;
  • Enfin, la volonté est de développer un très large réseau au sein du BW, via la création d’un hub digital, lieu où les entreprises, start-ups et universitaires pourront se croiser et mettre en commun leurs idées et pratiques pour augmenter les synergies.

En conclusion, l’objectif est d’avancer plus vite et plus loin, ensemble.

Les principaux objectifs fixés par l’alliance BW 2030

  • Accueillir 30.000 nouveaux habitants
  • Rester la région d’Europe qui concentre la plus grande part de population diplômée de l’enseignement supérieur (65 %)
  • Maintenir à 80 % le taux d’emploi pour la population en âge de travailler
  • Atteindre 17,5 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute
  • Disposer d’un corridor cyclable de 215 km entre Bruxelles et Louvain-la-Neuve
  • Créer 8.000 entreprises
  • Créer 22.500 emplois directs, dont 10.000 en biotechnologie et santé
  • Atteindre un PIB de 65.000 € par habitant
  • Création de 180 ha de parcs dédicacés à l’activité économique répondant aux enjeux énergétiques et environnementaux (production d’énergie, éco-circularité, revalorisation et densification de terrains, etc.), 15 ha dans de nouveaux lieux de résidences économiques favorisant l’accès par mode doux et une grande mixité de fonctions et enfin 21 ha dédicacés à la promotion de l’entrepreneuriat agricole et au développement de modes de consommation alimentaire plus responsables

Publié le 04 mai 2022