La transition écologique se regarde avec GO FUTURE

terre

Après 6 éditions du Festival international du film eau et climat (FIFEC), co-organisé par l’UCLouvain, place à GO FUTURE, festival dédié à la transition, du 28 au 31 mars. GO FUTURE ? Une sélection de films grand public, porteurs d’espoir et de solutions concrètes face aux défis de la transition, déterminants pour l’avenir de notre planète. Le plus ? Les scientifiques de l’UCLouvain apportent leur éclairage sur les thématiques des films et partagent ainsi leur expertise et solutions avec le grand public.

Après 6 éditions du Festival International du Film Eau et Climat (FIFEC), place à une nouvelle formule, GO FUTURE, le festival qui questionne les enjeux de la transition. Du 28 au 31 mars 2022, messages d’espoir et solutions concrètes face aux défis environnementaux seront à l’affiche de GO FUTURE, co-organisé par l’UCLouvain et l’asbl eau et climat. Un rendez-vous gratuit pour sensibiliser le public aux enjeux déterminants pour l’avenir de l’humanité. L’originalité ? L’alliance du regard des cinéastes et de l’éclairage des scientifiques de l’UCLouvain.

L’objectif de GO FUTURE ? Questionner les différents enjeux de la transition, au travers de projections, de débats, d’analyses critiques et d’échanges, pour faire le point sur la recherche et entrevoir des solutions pour l’avenir. Au programme : des documentaires qui portent des discours forts sur l’urgence écologique, les enjeux économiques, les innovations sociales mais aussi des images simplement belles de ce trésor qu’est la nature.

A l’affiche :

  • Lundi 28/03, ouverture de GO FUTURE avec 2 films inédits :
    • 19h : The Search of Snow 3D, de Jacqueline Farmer et Cyril Barbançon
    • 20h : Marcher sur l’eau, de Aïssa Maïga, avec une introduction de la prorectrice à la transition de l’UCLouvain, Marthe Nyssens
  • Mardi 29/3 :
    • 17h : Des arbres qui marchent, de Pierre-Paul Renders : une série éco-spirituelle qui affirme des vérités, initie aux changements de regards et suscite une réflexion personnelle et collective
    • 19h : Vincent Munier : éternel émerveillé, de Benoît Aymon et Pierre-Antoine Hiroz : un film et des images esthétiques qui conduisent au cœur du travail du talentueux photographe animalier
    • 20h15 : La bataille du libre, de Philippe Borel
  • Mercredi 30/3 :
    • 18h30 : Arbres et forêts remarquables, de Jean-Pierre Duval
    • 20h30 : Honeyland, de Ljubo Stefanov et Tamara Kotevska : l’histoire touchante de la femme aux abeilles
  • Jeudi 31/3 :
    • 18h30 : Aya, de Simon Gillard : ciné-débat en présence du réalisateur et de Sandra Soares-Frazao et Jean-Pierre Raskin, membres du consortium de recherche de l’UCLouvain, Louvain4Water
    • 20h45 : Anima, de Cao Jinling : une fiction poétique tournée dans les forêts de Mongolie

Le festival GO FUTURE s’inscrit dans la politique de transition de l’UCLouvain.

Publié le 25 mars 2022