« Le numérique au service de l’humain »

Publié le 05 décembre 2017

L’action de récolte de fonds de fin d’année de la Fondation Louvain, lancée ce 5 décembre, soutient la recherche contre le cancer. Le projet COALESCENS, soumis par le professeur Catanzaro (LSM-CORE), a été choisi par le comité scientifique de la Fondation Louvain. Son enjeu est vital : élaborer un traitement personnalisé pour chaque patient.

Aujourd’hui, 45 % des cancers du sein et 30 % des cancers de la prostate sont invasifs. Mais pourquoi certains cancers deviennent-ils invasifs et d’autres pas ? Qu’est-ce qui explique qu’à un certain moment, certains gènes se « désordonnent » ?

Les recherches effectuées ces dernières années ont démontré qu’il était tout aussi important de comprendre l’évolution dans le temps de cellules tumorales que de comprendre leur origine. Comprendre comment une tumeur va évoluer permet de définir le type de cancer et donc de mettre en place un traitement thérapeutique ciblé et adapté à cette pathologie. Le projet de recherche COALESCENS a démarré en 2012. Les chercheurs ont analysé les caractéristiques génétiques de 13 patientes américaines atteintes d’un cancer du sein invasif et sont parvenus à isoler les cellules de la tumeur une par une et à séquencer individuellement leur ADN, permettant ainsi de voir l’évolution de la tumeur.

Voilà tout le défi de ce projet : des chercheurs, non issus du milieu médical, développent des modèles mathématiques complexes capables de reconstruire une sorte d’arbre généalogique permettant d’expliquer l’évolution génétique des tumeurs. Un projet innovant et interdisciplinaire, à la croisée des mathématiques, du big data, de la biologie et de la génétique.
Vous trouverez toutes les informations, ainsi que le témoignage de deux experts sur le site : www.fondationlouvain-coalescens2018.be

Si vous souhaitez, vous aussi, aider les chercheurs de l’UCL à relever ce nouveau défi, faites un don !