Les labos UCLouvain mobilisés pour produire du gel hydroalcoolique

 

Face à la pandémie de coronavirus, les gels hydroalcooliques se font rares. Or, grâce à leurs laboratoires, les universités possèdent l’ensemble des produits nécessaires à leur fabrication.

Dans une optique solidaire, des chercheur·euses et technicien·nes UCLouvain ont décidé de mettre leur savoir-faire au service du personnel soignant et médical pour proposer de la solution hydroalcoolique en bonne quantité (potentiellement plusieurs centaines de litres). L’objectif est de livrer le plus vite possible les centres de tri, médecins généralistes, maisons de repos et centres pour handicapés de Louvain-la-Neuve et ses environs qui n’ont pas d’autre solution pour être approvisionnés.

Une dizaine de membres du personnel technique, administratif et scientifique du secteur des sciences et technologies de l’UCLouvain collaborent pour produire de la solution hydroalcoolique. Gestion du stock, préparation de la solution, embouteillage, étiquetage, distribution… Chacun·e apporte sa contribution en fonction de ses compétences.

Ce sont les entreprises de la région qui fournissent les contenants. « Cela reflète bien la force de l'écosystème bâti autour de l’UCLouvain et l'importance de la proximité université-entreprises dans la lutte contre le Covid-19, indique Nicolas Cordier, directeur du parc scientifique de l’UCLouvain. La solidarité compte encore plus aujourd’hui, et cette générosité permet d'accélérer les choses au bénéfice de notre santé à toutes et tous. »

La solidarité a toujours été au cœur des valeurs de l’UCLouvain. Face à la pandémie de coronavirus, elle est plus présente que jamais. 

Publié le 06 avril 2020