Première journée UCLouvain en transition

La première journée ‘UCLouvain en transition vers une université durable’ a eu lieu ce mardi 3 décembre en présence de S.M. la Reine Mathilde. Le premier rapport transition de l’université était également dévoilé ce matin. Découvrez le en ligne !

Sa Majesté la Reine Mathilde était l’invitée d’honneur de la première journée ‘UCLouvain en transition’. Elle a d’ailleurs prononcé un discours encourageant adressé aux générations futures. En tant qu’ambassadrice des objectifs de développement durable de l’ONU, la transition lui tient à cœur. « L’urgence climatique ne doit pas nous décourager mais au contraire nous galvaniser », dit-elle. « Le Secrétaire général des Nations Unies le souligne : si les efforts ne s’accélèrent pas pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la production de déchets, la destruction de la biodiversité et la pauvreté, les objectifs du développement durable ne pourront pas être atteints d’ici à 2030 ». Et ces changements sont possibles, entre autres, par la recherche. « Ces changements doivent bien entendu s’appuyer sur la recherche et sur la science, comme vous le faites au sein de votre université. Mais il faut bâtir des ponts entre la science et la société pour que les arguments scientifiques puissent être mieux entendus ».

Devoir éthique

La Pre Marthe Nyssens, prorectrice Transition et société de l’UCLouvain, partage cet avis. « Les constats scientifiques sont connus : crise climatique, perte de la biodiversité, montée des inégalités, crises migratoire, autant de phénomènes structurels qui révèlent l’insoutenabilité de nos modèles actuels de développement. Nos sociétés sont confrontées à des défis locaux et globaux complexes qui s’accélèrent ». Pour lutter contre cette urgence, les universités doivent être au premier rang. « La transition doit aussi s’accélérer pour notre université. Nous avons un devoir éthique et une responsabilité sociétale majeure de nous engager dans une telle voie. L’université se doit d’être à l’avant-garde de la pensée de la société dans laquelle elle évolue ».

Rencontre avec les étudiant·es

Pour ce point de départ vers une université durable, S.M. la Reine a rencontré des membres de la communauté universitaire et académique. Neufs stands proposaient leurs initiatives sur le thème du développement durable. Étudiant.es et chercheur·es dont les travaux ont été primés par le prix HERA de la Fondation pour les générations futures, chercheur·es porteurs de l’initiative We Change for life ou encore les étudiants du master interdisciplinaire en sciences et gestion de l’environnement et du développement durable ont pu discuter avec S.M. la Reine.

« On présente l’un de nos cours en master, où l’on doit jouer un jeu de rôle. Le thème de  cette année est la consommation de viande européenne. On se met dans la peau des acteurs concernés et on est en contact avec eux », raconte les étudiant.es. « C’est un des cours qui reste les plus mémorables » peut-on lire sur le stand. Des acteurs du projet de quartier durable Athéna-Lauzelle étaient aussi présent·es. « Je participe à ce projet dans le cadre d’un cours de projet de mon master en urbanisme. C’est un quartier résidentiel et il sera éco-responsable. Il dépassera un peu les limites de la ville. Il y a donc un vrai défi en terme de mobilité et de moyens de transport », témoigne un étudiant responsable du stand.

La journée ‘UCLouvain se poursuit avec l’événement Move for Tomorrow, organisé par l’UCLouvain et La Libre . Des étudiant·es et des diplômé·es présentent leurs travaux en lien avec la transition. La journée se clôture à 20h par une conférence, ‘Les Belges face à l’urgence climatique’, avec Eric Lambin, professeur à l’UCLouvain et Stanford University, Sandrine Dixson-Declève, coprésidente du Club de Rome, Orane Caryn et Dorsan Van Cutsem, étudiant·es. Rendez vous à l’auditoire Socrate 11, place Cardinal Mercier à Louvain-la-Neuve.

Laurick Ayoub

uclouvain.be/uclouvain-en-transition

Publié le 03 décembre 2019