Professeur Ironman

Publié le 08 septembre 2017

Le professeur François Fouss, de la Louvain School of Management à Mons, participera ce 10 septembre au championnat du monde de semi-Ironman.

Professeur d’université et sportif de haut niveau, incompatible ? Pas pour François Fouss ! Professeur à la Louvain School of Management, chercheur reconnu et réputé, père de trois enfants et qualifié pour l’Ironman 70.3 World Championship organisé à Chattanooga, Tennessee, aux Etats-Unis.

1.9km de natation, 90km de vélo et 21km de course à pied

L’Ironman 70.3 correspond à un demi Ironman : 1.9km de natation, 90km de vélo et 21km de course à pied. Le professeur Fouss a réussi à se qualifier pour les Championnats du monde grâce à sa 18ème place (sur 2078 participants) à la course de Vichy en août 2016. Il a réalisé le parcours en 4h21, terminant ainsi à la 1ère place de sa catégorie.

Autre performance : grâce à sa 3ème place dans sa catégorie aux championnats de Belgique à Eupen en août 2017, François est qualifié pour faire partie de la sélection nationale pour les championnats du monde en Australie en septembre 2018 et pour les championnats d'Europe en Estonie en juillet 2018.

François Fouss

A bientôt 39 ans, François Fouss est un académique respecté tant par ses collègues que par ses étudiants.  Ses domaines de recherche concernent la théorie des graphes, le filtrage collaboratif et le data mining, avec des applications évidentes en gestion, par exemple en marketing avec les systèmes de recommandations tels qu’on les connaît chez Amazon. Il a publié ses travaux dans des revues internationalement réputées et il supervise ou a dirigé plusieurs thèses de doctorat. Il a également séjourné dans des institutions étrangères internationalement réputées et, notamment, à plusieurs reprises au Japon.

Comment arrive-t-il à concilier parcours académique, vie de famille et carrière sportive ? « Un vrai parcours du combattant » avoue François. « Je dirais que les deux points les plus importants sont l’organisation et limiter au maximum les imprévus. Toutes mes journées sont planifiées plusieurs jours à l’avance afin de pouvoir tout caser sur la semaine, la grosse majorité de mes entraînements se faisant en tout début de journée (par exemple la natation de 7h00 à 8h15) ou après ma journée de travail (entre 18h30 et 21h00), excepté les week-ends où je peux m’entraîner plus longtemps. »

Toute la communauté universitaire sera derrière le professeur Fouss ce dimanche pour l’encourager.