Résilience et biodiversité pour le bois de Lauzelle

Lauzelle

Dès ce lundi 05/09, des coupes d’arbres ciblées auront lieu au sein du bois de Lauzelle. L’objectif de l’UCLouvain est la gestion durable du bois, soit l’augmentation de sa résilience, le renforcement du maillage écologique, la protection des espèces, des sols et des eaux.

Les coupes d’arbres sont réalisées en conformité avec le plan d’aménagement du bois et les objectifs de transition de l’université :

  • Le premier objectif est l'accueil du public en toute sécurité : certains abattages ciblés permettent d’éviter tout accident.
  • Une petite proportion de vieux arbres est coupée chaque année afin de régénérer progressivement la forêt et de renforcer sa résilience face aux diverses perturbations et stress, tels que les sécheresses, tempêtes, attaques de ravageurs, maladies, en maintenant l’équilibre des essences et des âges/dimensions.
  • Chaque coupe d’arbre est donc  réfléchie (le bois est géré conjointement par l'équipe forestière du Earth and Life Institute et de la Faculté des bioingénieurs de l’UCLouvain), et constitue une micro-perturbation dont le but est de renforcer la résilience de l’ensemble pour éviter des dommages sur de beaucoup plus grandes surfaces ce qui affecterait indéniablement les services écosystémiques rendus.
  • Aucune intervention humaine de quelque nature que ce soit n’a lieu dans une zone dite de réserve intégrale couvrant une superficie de 5 hectares. Et pour le reste, une proportion de vieux arbres dépassant les exigences du programme Natura 2000 est maintenue.
  • Dans l’objectif de conserver et renforcer la biodiversité (oiseaux, chauve-souris, insectes, champignons), des arbres morts ou à cavités sont maintenus en plus grand nombre que recommandé par le nouveau code forestier.
  • L’exploitation des arbres abattus offre une alternative à des matériaux plus énergivores comme le béton, l’acier ou le plastique, tandis que les revenus qui en sont tirés financent la replantation et une petite partie de l’éco-gestion de la forêt.
  • La qualité de la gestion est attestée par le label PEFC, dont seules bénéficient 12% des forêts privées belges.
  • La période choisie pour les coupes vise à minimiser les dommages au sol ainsi que les nuisances pour la faune et la flore : c’est le cas maintenant où le sol est extrêmement sec.

Quels impacts pour les promeneurs et promeneuses ? Durant ces coupes, certaines zones du bois seront temporairement inaccessibles au grand public. Cette gestion durable vise justement à favoriser l’accueil du public, dans les meilleures conditions (sans danger de chutes d’arbres), tout au long de l’année.

Tout site Natura 2000 doit faire l’objet d’un reporting tous les 6 ans à l’UE (amélioration de l’état de conservation des espèces ET des habitats).

Publié le 05 septembre 2022