Sauver la biodiversité, maintenant et ensemble

 

L’UCLouvain s’associe à 38 organismes et leurs expert·es pour fonder le mouvement #EnsemblePourlaBiodiversité. L’objectif : mettre en place un changement pérenne pour sauver la biodiversité.

Universités et chercheurs, ONG internationales, associations de défense de l’environnement, zoos, parcs naturels, musées et jardins botaniques, communes et acteurs locaux, autorités wallonnes, bruxelloises, flamandes et fédérales partagent la même conviction : il faut agir maintenant pour la biodiversité, sans plus attendre.

En 40 ans, la planète a perdu 60% des populations d’animaux sauvages de la planète, victimes de la destruction de leurs habitats, de l’urbanisation, de la surexploitation des ressources, de l’élevage industriel et de la surconsommation. Et ce processus va en s’accélérant. En 2050, sans changement radical de nos comportements, il n’y aura plus que 10% des terres qui auront échappé à l’activité humaine.

Un vaste élan

L’urgence de la situation a poussé à la création du mouvement #EnsemblePourlaBiodiversité. En posant des gestes et des actes favorables à la biodiversité, on peut changer ses habitudes et encourager des modes de production et de consommation durables. C’est donc un vaste élan que le collectif veut générer afin de créer un changement pérenne et de pouvoir peser sur les décisions.

La prochaine Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique des Nations-Unies, organisée en Chine en 2021, est un objectif important pour les initiateurs du mouvement. D’autant plus que plusieurs d’entre eux seront amenés à coordonner et à défendre la position belge lors de cette « COP Biodiversité ». 

Très concrètement, le mouvement propose sur  www.ensemblepourlabiodiversite.be, plateforme accessible à toutes et tous, des gestes simples, individuels ou participatifs, validés scientifiquement, bien loin du « greenwashing ».

Une grande campagne de communication a été lancée lors de la Journée internationale de la biodiversité, le 22 mai dernier. Pendant plusieurs semaines, on parlera de la biodiversité, de son rôle crucial et des menaces qui pèsent sur les animaux, les plantes et leurs milieux de vie. Partout en Belgique, des actions seront proposées. 

À l’UCLouvain, Caroline Nieberding, professeure en écologie terrestre et évolution biologique, et chercheuse à l’Earth and Life Institute, est en première ligne du projet.
 
Plus d’informations

Publié le 26 mai 2020