Un Repair Studio pour réparer les petits électros

repair

Machine à café ou foreuse en panne ? L’UCLouvain et la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve ouvrent à l’OpenHub de LLN un Repair Studio « parce que 80 % des appareils sont réparables ». Les objectifs ? Lutter contre l’obsolescence programmée des électros et favoriser l’économie circulaire. Comment ? En offrant la possibilité à la population de faire réparer ses appareils ménagers. Ou d’acheter du matériel reconditionné, à petits prix. Cette initiative s’inscrit dans le projet Sharepair, financé par l’Europe et la Région wallonne et porté par la Maison du développement durable de LLN.

La Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et l’UCLouvain ouvrent un Repair Studio dans les locaux de l’OpenHub, à Louvain-la-Neuve, avec, à la coordination du projet, la Maison du développement durable (Ville/UCLouvain) et la coopérative de réinsertion sociale Cyréo. Cette initiative s’inscrit dans le projet européen Sharepair de développement d’une économie de la réparation, financé par Interreg NWEurope, la Wallonie et plusieurs villes pilotes (Leuven, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Roeselare, Apeldoorn).

L’objectif ? Permettre aux citoyen·es, personnel et étudiant·es UCLouvain de faire réparer leurs petits électros.
Concrètement, il suffit de prendre rendez-vous, en ligne. Si la réparation est simple, elle est réalisée immédiatement. Si la panne est plus complexe, il suffit de patienter quelques jours pour retrouver son appareil, comme neuf (dans un premier temps, ce service sera gratuit). Autre plus ? Le Repair Studio récupère les appareils inutilisés, les remet à neuf et les revend, à petits prix.

Les avantages du Repair Studio ? Il permet de prolonger la durée de vie des électros (80 % des appareils qui tombent en panne sont réparables) et contribue ainsi à limiter la production de déchets, soit un impact non négligeable en termes d’économie des matières premières et des ressources énergétiques. Faire appel au Repair Studio permet aussi d’apporter son soutien au maintien et développement d’emplois locaux.

Pourquoi une telle initiative Ville/UCLouvain ? « Cette démarche s’inscrit totalement dans le plan transition de l’université » explique Marthe Nyssens, prorectrice à la transition de l’UCLouvain. « Elle permet, en outre, d’insister sur des notions chères à l’université : l’économie circulaire, le recyclage des matières premières et le service à la société, par le biais de l’OpenHub, laboratoire d’innovation de l’UCLouvain. » De son côté, Philippe Delvaux, échevin de l’environnement de la Ville OLLN se réjouit de « l’engouement des citoyen·nes pour les Repair Studios. La Ville a souligné l’importance de la réparation, de la récupération et du recyclage dans son programme stratégique transversal. Ceci est une initiative concrète qui rentre bien dans ces thématiques. » 

La suite ? Lancer une plateforme d’aide à la réparation.

Infos : https://www.repairstudio.be

Publié le 16 juin 2021