UCLouvain en Transition : construction du plan

Le Plan Transition, ce sont 6 groupes de travail qui instruisent 6 thématiques essentielles à la vie de notre université, inspirés par l’ensemble de la communauté universitaire lors de 4 ateliers d’intelligence collective. Rejoignez-les !

Ateliers ouverts 

Inscrivez-vous ici pour participer aux ateliers d'intelligence collective

Groupes de travail

Thématiques des groupes de travail

Appel à idées

Postez ici vos idées pour une université durable

 

 

 

L’UCLouvain veut se doter, pour les 5 années à venir, à l’« Horizon 600 », d’un plan stratégique développement durable ambitieux qui s’articule autour de 3 thématiques principales : l’enseignement, la recherche et des campus durables. Cette dernière thématique se décline dans différents champs : énergie, mobilité, investissements et consommations durables, alimentation et biodiversité.

Il s’agit évidemment d’engranger sur l’expérience interne et externe à l’université pour construire un plan cohérent et adéquat. Pour chacune des thématiques identifiées, il faut, d’une part, se fixer quelques objectifs à atteindre dans 5 ans et, d’autre part, établir les actions et les balises à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs. Ce plan deviendra la boussole dès l’année académique 2020 – 2021.

Afin d’alimenter le plan, il s’agit, dans un premier temps, de rassembler les idées émanant de la communauté universitaire en ouvrant le champ des possibles sur base de l’expérience et l’expertise autour de ces différentes thématiques. Pour ce faire, à chacune de ces six thématiques est attaché un petit groupe de travail qui aura pour mission de proposer quelques objectifs ainsi que des actions concrètes hiérarchisées à mettre en place qui permettent d’atteindre ces objectifs.

Ces groupes alimenteront leur travail des idées émanant d’ateliers ouverts à la communauté universitaire. Le LLL est partenaire dans l’implémentation de cette dynamique qui s’étend de novembre 2019 à avril 2020.

Dans un second temps, la Prorectrice se basera sur ces éléments pour rédiger un plan qui sera présenté aux instances de gouvernance de l’université pour approbation. Un rapport annuel permettra de rendre compte de ce plan et de ses avancées. Un bilan carbone sera également réalisé régulièrement par l’institution. Ces informations doivent être diffusées, de manière régulière, au sein de la communauté universitaire qui se sentira ainsi partie prenante de la mise en œuvre de la transition sociale et écologique.