Mobilité douce


L’UCLouvain a d’emblée inscrit la mobilité douce dans son ADN. Imaginer des sites piétonniers à Louvain-la-Neuve et à Woluwé a été l’acte fondateur de cette dynamique. Une démarche intensifiée au fil des années et dont l’objectif est d’encourager l’usage de l’ensemble des modes de transport alternatifs à la voiture.

L’UCLouvain, ce sont six sites géographiques en Belgique, six réalités différentes mais bénéficiant d’initiatives communes.


A deux roues

Etudiants et membres du personnel sont invités à se déplacer au maximum à vélo. Une demande soutenable en apportant des services adéquats pour faciliter l’utilisation du deux roues au quotidien.

Des douches, des range-vélos, des abris et des centres de réparation de vélo ont donc vu le jour pour répondre à une demande de commodités nécessaires à la pratique cycliste.

L’incitant est aussi financier pour le personnel de l’université puisque l’UCLouvain, comme nombre d’employeurs actuels, accorde des indemnités au kilomètre parcouru. Et la demande est aussi étudiante. Des kots à projets dédiés se sont centrés sur la pratique et la réparation de vélos comme le VéloPital, le kot Méca ou encore le PédaKot.


Covoiturer

En plus d’être une solution douce, le covoiturage est aussi économique. Pour se rendre d’un campus à l’autre, pour aller travailler, assister à un cours ou à une réunion, l’UCLouvain a créé une communauté universitaire sur l’application Commuty.

Que les déplacements soient quotidiens ou occasionnels, que vous soyez conducteur ou passager, Commuty répond aux besoins de chacun de partage de transport en toute sécurité.


Evénements mobilité

Réfléchir ensemble, agir ensemble. Durant la semaine de la Mobilité survenant chaque année au mois de septembre, l’UCLouvain active ses réseaux et les membres de sa communauté pour tester, penser, vivre une autre mobilité. Des midis thématiques sont notamment organisés.

Lors du Bike Day, l’université invite tous les membres de son personnel à venir à vélo au travail. Un parcours coaché et clôturé par un petit déjeuner convivial sur la Grand Place.

« Il faut le faire une première fois et puis on se rend compte que c’est moins difficile et plus agréable que ce qu’on pensait », témoigne Vincent Delcorps, participant du Bike Day.


Travailler à distance

Minimiser les trajets domicile-bureau lorsque cela est possible ? L’UCLouvain l’encourage depuis 2011.

L’expérience accueillie positivement permet d’accentuer le bien-être des employés de l’UCLouvain et de revoir à la baisse l’impact de leurs déplacements jusqu’à l’université.

Et puisque l’UCLouvain s’étend sur 6 sites différents, des salles de visioconférence ont été prévues pour permettre des réunions nationales ou internationales. Aujourd'hui, près de 30% des membres du personnel de l'université travaillent au minimum un jour par semaine à leur domicile. Et la volonté en ce sens est grandissante.

Un groupe mobilité

Pour veiller à l’évolution positive de cette question de mobilité, un groupe a naturellement vu le jour.

Parmi ses missions : établir des diagnostics, élaborer des plans de déplacement, informer la communauté universitaire, veiller à la mise en place d’initiatives positives.


♦ Le saviez-vous ? ♦

Le kot Méca organise chaque année des sessions d'immatriculation de vélos.

Les actions de l'UCLouvain dans le secteur de la mobilité active touchent les Sustainable Development Goals suivants :