Les futur·es architectes UCLouvain LOCI invitent le public à déconstruire et construire le Bruxelles des institutions

loci

Communiqué de presse - Exposition ‘Institutions & the City’

En bref :

  • À l’invitation de la banque BNP Paribas Fortis pour son bicentenaire, des chercheur·es et des étudiant·es de la Faculté d’architecture, ingénierie architecturale, urbanisme de l’UCLouvain LOCI Bruxelles ont conçu l’exposition ‘Institutions & the City: The Role of Architecture’
  • Du Palais de justice à l’église royale Sainte-Marie et au-delà, le Tracé royal devient un tapis de jeu : à charge pour le public de déconstruire et construire ces édifices monumentaux à l’aide de modules en bois. Il y est question aussi de fragments de colonnes, de croquis, de collages utopiques, de triptyques photographiques, d’histoires et de personnalités qui représentent ces institutions.
  • L’exposition est ouverte jusqu’au 13 novembre au siège social de BNP Paribas Fortis (infos ci-dessous).

Contact(s) presse :    
Gérald Ledent, professeur à la Faculté d’architecture, ingénierie architecturale, urbanisme LOCI Bruxelles de l’UCLouvain, gerald.ledent@uclouvain.be, gsm sur demande
Cécile Vandernoot, assistante-chercheuse à la Faculté d’architecture, ingénierie architecturale, urbanisme LOCI Bruxelles de l’UCLouvain, cecile.vandernoot@uclouvain.be, gsm sur demande

Conviés par la banque BNP Paribas Fortis à participer à son bicentenaire, les étudiantes et étudiants de la Faculté d’architecture de l’UCLouvain - LOCI Bruxelles - ont réalisé un formidable travail : l’exposition ‘Institutions & the City : The Role of Architecture’, ouverte au siège de la banque jusqu’au 13 novembre, dévoile Bruxelles sous des angles méconnus et invite le public à mettre la main à la pâte.

Les institutions en hauteur, les humeurs du peuple en bas

À Bruxelles, la topographie naturelle a été mise à profit pour installer des rapports de pouvoir : en hauteur, les institutions politiques, judicaires ou encore religieuses, en bas, les humeurs des eaux et du peuple. Au 19e siècle, un système d’axes – le Tracé royal – s’installe sur la ligne de crête issue des vallées de la Seine et du Maelbeek, rassemblant dans une figure urbaine les institutions majeures de l’Etat Belge. Depuis maintenant 200 ans, l’histoire du siège social de la banque BNP Paribas Fortis suit de manière étonnamment fidèle celle de ces institutions, en venant s’asseoir à la table du Tracé royal.

Tracé royal et tapis de jeu

Le Tracé royal suit une ligne qui mène du Palais de justice à la Place royale, longe le Parc de Bruxelles, le Jardin botanique, rejoint l’église royale Sainte-Marie et, en quittant la crête, l’église Notre-Dame de Laeken.

Reproduit sur le sol à l’échelle 1 : 250 (1 cm = 2,5 m), l’expo fait du Tracé royal un grand tapis de jeu : à l’aide de modules conçus spécialement par Recyclart - Fabrik à partir de chutes de bois et ceux prêtés par l’Institut Culturel d’Architecture Wallonie Bruxelles (ICA-WB), le public peut déconstruire et construire ces édifices monumentaux en combinant frontons, dômes, marches, colonnes, etc.

Plus loin, un congrès de colonnes - différents fûts façonnés à partir d’un matériau recyclé – investit l’espace d’exposition. Le public reconnaîtra la colonne de style gothique à nervure de l’église du Sablon, les colonnes monumentales du Palais de justice, celles de BOZAR, de la Cité Administrative, ou encore l’élancement de celle de la banque BNP Paribas Fortis.

Dans les coffres, quinze petites histoires

Le mobilier d’exposition est inspiré des coffres de la banque dessinés par le designer belge Jules Wabbes. Cinq grands modules contiennent 15 petites histoires qui racontent le fonctionnement des institutions bruxelloises liées à la justice, le gouvernement, l’église, la religion, la culture, l’administration… dans l’espace de la ville. Les illustrations mettent en relation des documents d’archive et des productions graphiques inédites des étudiant·es.

Au verso de ces coffres, 5 triptyques photographiques nous immergent dans les espaces urbains générés par ces institutions bruxelloises.

De la Reine Paola à Éliane Tillieux

‘Institutions & the City’ donne encore la parole à sept personnalités qui représentent une des institutions du Tracé royal : Sa Majesté la Reine Paola, feu Sophie Lauwers (directrice de BOZAR), Paul-Henri Wauters (directeur du Botanique), Max Jadot (BNP Paribas Fortis), Jean-Pierre Buyle (bâtonnier au Barreau de Bruxelles), Éliane Tillieux (présidente du Parlement fédéral), Laurence Flachon (pasteure à l’église protestante de Bruxelles-Musée). 

 

  • La recherche qui a donné lieu à l’exposition ‘Institutions & the City: The Role of Architecture’ a été menée par LOCI Bruxelles, coordonnée par les professeur·es Gérald Ledent et Cécile Vandernoot et alimentée par des étudiant·es de bac 3 et de master supervisés par leurs enseignant·es. Leur collègue Émilie Bechet les a rejoints pour la scénographie de l’exposition.
  • Elle est ouverte jusqu’au 13 novembre 2022 au siège social de BNP Paribas Fortis, le mercredi, jeudi, samedi et dimanche, de 11 à 18h. Accès par le 3 rue des Douze Apôtres à 1000 Bruxelles. Entrée libre.
  • Un ouvrage ‘Institutions & the City: The Role of Architecture’ est édité par Park Books – UCLouvain LOCI, 224 p., FR-NL-EN https://www.park-books.com/index.php?lang=de&page=books&view=co&booktype=order_1_releasedate&subject=2&artist=all&author=all&pd=pb&book=1413
     

Publié le 20 septembre 2022