SDG

Ils sont les objectifs de tous et de chacun. Les Sustainable Development Goals (SDG) sont aussi ambitieux que nécessaires. Etablis en 2015 par les Nations Unies, ils sont les 17 objectifs mondiaux à accomplir pour vivre dans un monde meilleur, plus juste, plus durable d’ici à l’horizon 2030. Dix-sept thématiques qui demandent des actions concrètes mais aussi des innovations, de la réflexion et de l’énergie. Parmi les organismes, les associations, les entreprises, les autorités qui s’engagent dans cette voie, les universités font office de figures de proue. A la pointe de la recherche, de l’enseignement, elles sont aussi un vivier de générations futures, de citoyens de demain. Leur responsabilité est prégnante et l’UCLouvain entend assumer pleinement son rôle sociétal en œuvrant à l’accomplissement et à la réussite de ces SDG mondiaux.

Par le biais de la diversité de ses activités, l’UCLouvain aborde chaque SDG dans sa vie quotidienne. Une réalité providentielle mais complexe. Est-il possible d’explorer et de s’impliquer dans chaque objectif avec la même intensité ?

En 2018, l’UCLouvain s’intègre au Sustainable Development Solutions Network (SDSN) – Belgium, soit un réseau d’universités, de centres de recherche, de compagnies, de citoyens et d’autorités qui souhaitent coopérer pour promouvoir des solutions pratiques en faveur du développement durable et ce, dans le cadre des SDG mais aussi de l’Accord de Paris (COP21).

Le planning et les challenges de 2019-2020 sont lancés avec un focus transversal pour la Belgique : la chimie durable. Un secteur qui nécessite des partenariats solides (SDG17) alliant innovation, recherche et valorisation (SDG9) mais aussi éducation (SDG4). Travailler sur la chimie durable revient aussi à œuvrer pour le climat (SDG13), la qualité de l’eau (SDG6), celle de l’air et donc plus globalement celle des villes et des collectivités durables (SDG11) mais aussi pour la responsabilisation de la production et de la consommation (SDG12). Parmi ses missions, le SDSN souhaite jouer le rôle d’accélérateur de dialogue entre science, politique et industrie et celui de partenaire privilégié pour soutenir l’orientation des décideurs politiques belges, européens et mondiaux. Le temps est à l’action, au concret.