Engagement: se positionner à la pointe

A l’UCLouvain, près de 6.000 personnes travaillent, dont 1.900 professeur·es et plus de 2.000 chercheurs et chercheuses qui participent activement à l’avancement de la connaissance. Chaque année, l’Université accueille aussi plus de 31.000 étudiant·es, les acteurs, actrices et décideurs, décideuses de demain. Il en va donc de sa responsabilité, de son rôle sociétal d’agir, d’impliquer l’ensemble de sa communauté universitaire, d’apporter des réponses adaptées et utiles à la société. En réponse à ce devoir éthique, l’Université s’engage à être à l’avant-garde dans la recherche des voies de la transition écologique et sociale vers une société durable, pour le plus grand nombre et sur chacun de ses sites.

En 2021, son propre Plan Transition devient sa carte de route établie pour 5 ans. Une vision systémique et ambitieuse traduite en objectifs précis et déclinés en actions concrètes pour relever les défis des 17 Sustainable Development Goals (SDG) définis par les Nations Unies. Ce document de référence trace des lignes directrices autour de trois axes : l’enseignement, la recherche et les campus durables. Cette dernière thématique se décline, à son tour, en un panel de points d’attention : énergie, mobilité, consommations et investissements durables, alimentation, biodiversité, développement territorial et culture.

Pour l’UCLouvain, la transition n’a de sens qu’ensemble. Naturellement tournée vers l’intérêt des générations futures, elle inscrit la transition écologique et sociale vers une société durable dans son ADN. En accord avec ses missions, l’Université souhaite mobiliser ses chercheurs et ses chercheuses capables d’appréhender une réalité complexe et plurielle. Elle vise à former des citoyen∙nes sensibles aux enjeux du développement durable et elle ambitionne d’incarner ses valeurs en transformant ses campus, en contribuant activement aux écosystèmes au sein desquels elle est imbriquée.