Parent d'élève

Mon enfant est déjà dans les études supérieures


Qu'est-ce que le stage d'insertion professionnelle ?


Le stage d'insertion professionnelle est une étape obligatoire pour tous les jeunes, à l'exception de ceux qui ont terminé un apprentissage industriel. Au terme de cette période, si le jeune est sans emploi, il pourra, sous certaines conditions, prétendre aux allocations d'insertion (chômage).

Quand commence-t-il ?

Le stage d'insertion professionnelle débute au premier de l'inscription comme demandeur d'emploi, auprès du LE FOREM - Service public wallon de l'emploi et de la formation pour les jeunes domiciliés en Wallonie, d'ACTIRIS - Office régional bruxellois de l'emploi pour les jeunes domiciliés dans la région de Bruxelles-Capitale, au VDAB - Office flamand de l'Emploi et de la Formation professionnelle pour les jeunes domiciliés en Flandre ou à l'ARBEITSAMT: service régional de l'emploi germanophone pour les jeunes de la Communauté Germanophone. Cette inscription doit se faire dès que les études (de plein exercice) sont terminées ou abandonnées.

Combien de temps dure-t-il ?

Le stage d'insertion professionnelle dure en principe 310 jours (12 mois) pour tous les jeunes. Mais la nature des contrats prestés en tant que travailleur étudiant, les périodes de stages, de séjours à l'étranger ou encore les périodes d'incapacité de travail peuvent influencer le calcul de la durée du stage d'insertion.

Quelles obligations ?

Le jeune en stage d'insertion doit être disponible sur le marché de l'emploi, faire la preuve de sa recherche active d'emploi et donner suite aux convocations de son conseiller, avec qui il élabore un plan d'actions. 

Enfin, en ce qui concerne la possibilité de partir en stage à l'étranger durant la période de stage d'insertion, le Forem précise qu'un tel séjour ne peut exéder 3 mois. L'ONEM précise, quant à lui, que tout stage doit être soumis à l'accord du directeur de bureau de chômage. Une telle expérience peut amener à l'interruption du stage d'insertion professionnelle.

A la fin du stage d'insertion professionnelle, si le jeune est toujours sans emploi, il pourra, sous certaines conditions, bénéficier d'allocations d'insertion. Ces conditions sont principalement :

Avoir obtenu 2 évaluations positives pour recherche active d’emploi. 
- Avoir moins de 25 ans au moment de la demande d’allocations.
- Avoir terminé des études ou formations qui y ouvrent le droit. Pour les moins de 21 ans au moment de la demande d’allocations, il faut être en possession d’un diplôme.

Mise à jour par Marie-Christine Rauw - Aoüt 2019

Actualités pour les parents d'élève

S'informer sur l'après-rhéto > nos soirées...

Vous êtes en rhéto et vous cherchez des infos sur les études supérieures ? Participez à l'une de nos 20 soirées régionales d'info-études… Il y a en a forcément une près de chez...

Nos services pendant les congés scolaires

    Nos services pendant les congés scolaires 2019

Être parent d'un jeune qui s'oriente

Vous vous sentez démuni face aux questions de votre enfant sur sa vie future et aux choix d'orientation qu'il envisage ? Ce cahier du CIO vous propose des clés pour mieux dialoguer avec lui...

Construisez votre orientation avec Cursus

Pistez votre avenir, construisez votre orientation