CinéClub | Les Contes de la lune vague après la pluie

CULTURE

05 novembre 2019

19:30

5 euros / 3,50 euros pour les étudiant·es UCLouvain

Cinéscope, Louvain-la-Neuve

Les Contes de la lune vague après la pluie [Ugetsu monogatari] de Kenji Mizoguchi,
avec Machiko Kyō, Kinuyo Tanaka,
Japon, 1953, 97 min., v.o. sous-titr. fr., noir & blanc.

Il faut attendre les années cinquante, et particulièrement la consécration des Contes de la lune vague après la pluie au festival de Venise, pour que l’importante œuvre de Kenji Mizoguchi arrive enfin en Europe. Adapté par son scénariste Yoshikata Yoda de deux nouvelles d’Akinari Ueda, le récit se déroule à la fin du XVIe siècle. Les protagonistes sont pris dans la tourmente de la guerre qui agit comme un catalyseur de leurs ambitions ; la passion magnifiée du potier Genjuro et de la fantomatique princesse Wakasa constitue probablement le point d’orgue du récit. Virtuose de l’image, Mizoguchi nous entraîne dans ce drame implacable, d’une violence et d’une beauté inouïes.

Cinéscope, Grand Place, Louvain-la-Neuve
Entrée : 5 euros / 3,50 euros pour les étudiant·es UCLouvain
Vers l'événement Facebook

 

Le CinéClub Louvain-la-Neuve, un cycle de films soigneusement choisis et commentés par des experts

La thématique de cette année: Esprit, es-tu là ?
Fantômes et apparitions au cinéma

Un vent de mystère et de fantastique souffle sur la nouvelle saison du Cinéclub LLN consacrée aux fantômes, voix d’outre-tombe et autres apparitions surnaturelles pour qui le médium cinématographique a toujours été un hôte bienveillant. D’un point de vue esthétique, le cinéma excelle en effet dans la mise en scène de l’invisible et des mouvements de l’âme que la raison peine à voir, recourant aux trucages (déjà chez Méliès), au pouvoir du hors-champ ou à la puissance de suggestion de la bande sonore.

Suivez le CinéClub