FAQ

IUFC

Combien de temps dure la formation ?

Le certificat s'étale sur deux années académiques. Toutefois, compte tenu des prérequis pour accéder au certificat, l'ensemble du parcours de formation s'étale sur 3 ans minimum. En effet, se former à l'hippothérapie demande du temps, de s'ouvrir à de nombreux domaines de compétences et de développer une expérience personnelle conséquente. C'est pourquoi l'ensemble de la formation est conçue comme un parcours à épisodes afin de permettre une maturation des connaissances et des expériences. Un étalement est donc possible au-delà des 3 années minimum.


A quelle fréquence la formation se donne-t-elle?

La prochaine édition du certificat a lieu en 2016-17 et s'étale sur 2 ans.
A partir de 2017, il est prévu de poursuivre cette initiative à raison d’une édition annuelle.


Le diplôme est-il reconnu?

Les participants qui suivent le programme et réussissent l’épreuve d’évaluation se voient délivrer un « Certificat d’université en hippothérapie », assorti de 12 crédits. Outre la valorisation personnelle du certificat dans le plan de formation du participant, les crédits octroyés peuvent être valorisés lors de la poursuite d’une formation académique en Europe, pour autant qu’ils soient validés par le jury du programme auquel le participant souhaiterait s’inscrire par la suite.
La participation à l’ensemble des cours sans réussite de l’épreuve d’évaluation donne lieu à la délivrance d’une attestation de participation.

Il est important de préciser qu'il n'existe pas de reconnaissance au sens légal de la profession. La pratique de l'hippothérapie est donc avant tout une affaire de déontologie personnelle. Il nous semble essentiel que chaque praticien puisse définir tant les fondements que les limites de ses compétences. Dans le cadre de nos formations en hippothérapie, il ne nous semble donc pas opportun de qualifier telle ou telle personne d'hippothérapeute ou pas. Toute l'intention du certificat est par contre de développer une capacité de réflexion et de conscience de soi permettant à chacun d'identifier ses compétences, ses forces mais aussi ses potentiels, ses limites actuelles et ses besoins d'évolution.

Le certificat d'université en hippothérapie contribue à la reconnaissance du travail accompli. Cependant, on n'est pas thérapeute, on le devient sans cesse. Une démarche de formation continue ainsi qu'une supervision sont des éléments indispensables pour soutenir un véritable engagement dans ce travail d'accompagnement des personnes.


Quel niveau faut-il avoir en équitation?

Il n'est pas nécessaire d'avoir un brevet, un diplôme particulier en équitation. La connaissance des chevaux, de leur comportement, l'aisance avec le cheval (travail à pied et monté) ainsi que la relation au cheval sont plus importantes que des connaissances équestres traditionnelles.


Est-il possible d'obtenir des dispenses ?

Des dispenses peuvent être accordées pour les cours sur base d'un descriptif du ou des cours suivis et du relevé de notes obtenues. Ces documents sont à envoyer à la responsable académique du certificat, le Professeur Marie-Anne Schelstraete, après acceptation de la candidature.

Des dispenses peuvent également être accordées pour les stages, pour les participants qui auraient une pratique significative de l'hippothérapie. Le stage est dans ce cas remplacé par une étude de cas. La demande de dispense pour les stages doit être introduite auprès du responsable terrain du certificat, Patrick Guilmot (lien vers le site de la Ferme), après acceptation de la candidature.

Il n'est pas possible d'être dispensé du travail de fin de formation, ni de la formation expérientielle, à moins, dans ce dernier cas, d'avoir suivi le séminaire 2 de la Ferme équestre de Louvain-la-Neuve.


Est-il possible de suivre les cours théoriques uniquement?

Non, à moins de bénéficier de dispenses. Il n'y a toutefois pas de dispense pour le travail de fin de formation. Il n'est pas non plus possible de suivre l'un ou l'autre cours en élève libre.


Quelles sont les autres possibilités de formation dans le domaine/pour aller plus loin?

Toute formation qui implique :

  • un travail sur soi, de développement personnel
  • une formation corporelle et psychocorporelle
  • une formation théorique dans les domaines sous-jacents au travail d'hippothérapeute
  • un travail avec les chevaux dans une approche qui met l’accent sur la relation avec le cheval plutôt que sur la performance équestre mais qui veille à exercer un certain esprit critique par rapport aux fondements scientifiques de cette approche
  • le développement de la créativité

 A titre indicatif, quelques exemples d'autres formations possibles dans le domaine :

Notez qu'il est également possible de suivre des cours des programmes de l'UCL en tant qu'"élèves libres", après avoir demandé l'autorisation de la faculté qui les organise.


Quelles sont les formations "proches", qui permettent d'intégrer plus rapidement une pratique de l'hippothérapie ?

Toute formation où la relation d'aide est centrale : psychologie (clinique, handicap), logopédie, ergothérapie, éducateur spécialisé, éducateur sportif, kinésithérapie, sciences de la motricité, médecine, audiologie, infirmier, assistant social, etc.