Master de spécialisation interdisciplinaire en sciences et gestion de l'environnement et du développement durable

Contribuer à la résolution de problèmes environnementaux, orienter les choix et les actions dans une direction de développement soutenable, œuvrer à leur concrétisation…

Toutes ces actions nécessitent une bonne maîtrise et une bonne intégration des aspects scientifiques et techniques, mais aussi économiques, juridiques, sociaux, démographiques et politiques… 

L'objectif du Master interdisciplinaire en sciences et gestion de l'environnement est de former des futurs professionnels capables :

  • de dialoguer avec l'ensemble des acteurs concernés,
  • d'approcher de manière systémique les problématiques environnementales et d'intégrer l’ensemble des facteurs et dimensions nécessaires à leur gestion raisonnée : scientifiques, économiques, éthiques, sociétales et techniques,
  • de développer une vision synthétique de toutes les interactions "écosystème - sociosystème" et d'en dégager les synergies nécessaires à la concrétisation des actions.

Ce master ouvre l'accès à des emplois en lien avec l'environnement, ou non (grande adaptabilité des diplômés). On retrouve nos diplômés dans des entreprises privées, des bureaux d'étude, des organisations non gouvernementales et associatives (du niveau régional jusqu'au niveau international), des administrations publiques (du niveau communal jusqu'au niveau international), ainsi que dans l'enseignement. Les secteurs concernés sont principalement le secteur tertiaire et la consultance, mais aussi le secteur secondaire (production et transformation), et dans une moindre mesure dans le secteur primaire.

 

Attention, le caractère interdisciplinaire de ce master suppose des compétences préalables suffisantes pour en tirer le bénéfice professionnel attendu : le master est conçu pour des étudiants qui ont déjà terminé un premier master (ou équivalent; niveau Bac+4 minimum; universitaire ou haute école) quel que soit le domaine des sciences et technologies, des sciences humaines, ou des sciences de la santé et qui souhaitent approfondir leur cursus en horaire de jour.

Nous ne pouvons que recommander aux bacheliers de terminer un premier master (minimum un master 60 avec mémoire), afin d'acquérir les compétences approfondies dans au moins une discipline de base, avant d'élargir leurs compétences au niveau interdisciplinaire du master ENVI.