Le référentiel de compétences

Vision du diplômé bioingénieur

La faculté des Bioingénieurs Agro Louvain forme des "ingénieurs du vivant" maîtrisant un large socle de connaissances et de compétences scientifiques et technologiques leur permettant de comprendre et de conceptualiser les systèmes biologiques, agronomiques et environnementaux.
Ils sont capables de diagnostiquer et de résoudre, selon une approche pluridisciplinaire, des problématiques complexes et inédites de bioingénierie afin de concevoir et de mettre en œuvre des solutions innovantes et durables.
Grâce à leur formation polyvalente, les diplômés bioingénieurs sont capables de travailler en étroite collaboration avec des spécialistes d’autres disciplines et de concevoir et de piloter un projet sous plusieurs aspects, tant technique qu’économique, environnemental et sociétal.
Ils font preuve de leadership et d’une grande capacité d’adaptation aux changements.

Ce sont des hommes et des femmes qui œuvrent pour mieux intégrer activités humaines et respect de l’environnement afin de répondre, de manière durable, aux défis majeurs de nos sociétés, d’aujourd’hui et de demain, et d’offrir à l’homme une meilleure qualité de vie.

 

Les acquis qui relèvent du savoir (connaissances, méthodes et techniques, modèles, processus)

Ils sont principalement axés sur les Sciences naturelles [1] au cours des 2 premières années de la formation (au centre du schéma), l’ingénierie et la gestion [2] prenant ensuite une part grandissante dans la formation du bioingénieur.
Tout au long de ses études, le bioingénieur veillera à compléter et parfaire son savoir au travers des multiples opportunités extra-académiques qui lui sont offertes dans et en dehors du cadre de l’UCL [8].

Dans la sphère des compétences

Le futur bioingénieur sera capable de maitriser un ensemble de compétences liées à des disciplines particulières (‘disciplinaires’) et à l’intégration de ces disciplines (‘multi-disciplinaires’) afin de développer sa capacité à mettre en œuvre une démarche scientifique rigoureuse et innovante [3] et à mettre en œuvre une démarche complète et innovante d’ingénieur [4]. Un ensemble de compétences transversales devront par ailleurs être acquises par le bioingénieur : concevoir et gérer un projet (incluant la capacité à travailler en équipe) [5], communiquer [6], et agir en acteur responsable [7]. Le cadre universitaire contribuera aussi à accroître sa motivation pour poursuivre son développement personnel et sa formation tout au long de la vie [8].

Au terme de son programme de bachelier/de master

Le diplômé bachelier/master bioingénieur aura acquis et aura démontré la maîtrise des connaissances et compétences reprises ci-dessous et explicitées selon les 8 axes de compétences :

  • 1. Maîtriser un corpus de "savoirs scientifiques"
    Le diplômé bioingénieur maîtrise de manière intégrée un corpus de "Savoirs scientifiques" 2 pluridisciplinaires sur lequel il s’appuie pour agir avec expertise dans un des domaines de la bioingénierie.
  • 2. Maîtriser un socle de "savoirs en ingénierie et en gestion"
    Le diplômé bioingénieur maîtrise de manière intégrée un corpus de "Savoirs en ingénierie et gestion" sur lequel il s’appuie pour agir avec expertise dans un des domaines de la bioingénierie.
  • 3. Appliquer une démarche scientifique rigoureuse et innovante
    Le diplômé bioingénieur est capable de concevoir et réaliser un travail de recherche, mettant en oeuvre une démarche scientifique analytique et, le cas échéant systémique, pour approfondir une problématique de recherche inédite relevant de son domaine de spécialisation, intégrant plusieurs disciplines.
  • 4. Concevoir et mettre en oeuvre une démarche complète et innovante d’ingénieur
    Le diplômé bioingénieur est capable de formuler et de résoudre une problématique complexe de bioingénierie, liée à des situations nouvelles présentant un certain degré d’incertitude. Par une approche systémique et multidisciplinaire, il est capable de concevoir des solutions pertinentes, durables et innovantes.
  • 5. Concevoir et gérer un projet
    Le diplômé bioingénieur est capable de concevoir et mener un projet pluridisciplinaire, seul et en équipe, avec les acteurs concernés. Il tient compte des objectifs et intègre les composantes scientifiques, techniques, environnementales, économiques et humaines (qui le caractérisent).
  • 6. Communiquer
    Le diplômé bioingénieur est capable de communiquer, de dialoguer et de convaincre, en français et en anglais, de manière professionnelle, tant à l’oral qu’à l’écrit, en s’adaptant à ses interlocuteurs et au contexte.
  • 7. Agir en acteur responsable
    Le diplômé bioingénieur agit en acteur critique et responsable, plaçant les enjeux globaux du développement durable au coeur de ses préoccupations. Ouvert sur le monde, il inscrit ses actions dans une perspective humaniste.
  • 8. Se développer et apprendre tout au long de la vie
    Le diplômé bioingénieur fait preuve d’autonomie et de pro‐activité dans l’acquisition de nouveaux savoirs et le développement de nouvelles compétences afin de pouvoir s’adapter à des contextes changeants ou incertains et y évoluer positivement. Il se sera construit un projet professionnel et aura également intégré une logique de développement continu.