Atelier « Stress et Terres »

Louvain-La-Neuve

18 février 2020

L’équipe des psychologues du Service d’Aide aux Etudiants proposent un atelier collectif pour des étudiants en difficulté à la fois sur le plan des études et sur le plan personnel.

Un temps à plusieurs les mains dans la terre

Re-prise de terre quand la tête n’en peut plus

Il s’agit de réunir un petit groupe d’étudiants (5 à 6 maximum) dans un cadre sécurisant en leur proposant le médium de la terre glaise en guise de moyen d’expression et de processus de transformation positive des vécus négatifs ou paralysants.

La présence d’un sculpteur professionnel assure la crédibilité de la manipulation de la terre. Ainsi que la présence d’un.e psychologue assure le cadre et veille à la qualité du cheminement des participants. Ce.tte dernier.e participe à l’atelier de la même façon que les étudiants.

Il est évident qu’aucune performance artistique n’est en soi recherchée mais plutôt un temps de contact avec la terre ainsi que le processus de sa transformation. Le fait de ne pas être à l’aise avec la terre est un atout pour participer à cet atelier.

Les études exigent des ressources cérébrales importantes qui peuvent pour certains devenir saturées, perdre de leur efficience voire bloquer complètement. Se concentrer sur les mains avec une matière au départ sans forme et sans objectif ou performance a priori permet de se reconnecter à ses propres bases, ou simplement à soi-même. Nous visons ici des étudiants qui n’arrivent plus à gérer leur stress et faire face à la pression des études.

Aussi, nous pensons à certains étudiants fort isolés ou qui s’isolent fort à un moment donné. La vie étudiante suppose une capacité de gérer plusieurs niveaux de réalité en même temps (les cours, les relations, les vécus personnels, les engagements divers,...). Parfois, le repli ou la perte de confiance prend le dessus. Sortir de son logement, retrouver d’autres étudiants, s’atteler à une activité d’expression commune ou tout le monde est plus ou moins sur le même niveau, l’atelier se veut un moment de relance, de soutien voire de compréhension nouvelle et positive de ses ressources.

Concrètement :

Lieu : Le Point de Repère (10, rue des Wallons – 010/47 20 02)

Quand : Le mardi de 13h30 à 16h00 les 18 février, 25 février, 3 mars et finalement une séance de parole pour clôturer l’expérience le 10 mars.

PAF : 10€ par séance (remboursable intégralement par la mutuelle de l’étudiant)

Inscription obligatoire auprès d’un.e des trois psychologues suivant.e.s :

Il va de soi qu’un engagement aux quatre séances est requis.