Epreuve de confirmation

Louvain-La-Neuve

L’épreuve de confirmation est une étape clé dans le parcours doctoral, car de son issue dépendra la poursuite ou non du doctorat.
En effet, il revient au comité d’accompagnement de déterminer si les travaux en cours, en fonction de leur état d’avancement, sont bien de nature à aboutir ou non à la présentation d’une thèse de doctorat.

Selon le règlement doctoral de l’UCL, le candidat présente une épruve de confirmation dans un délai maximum de 24 mois à compter de la date d'admission au doctorat par la CDD.
Le délai de 24 mois est porté à 36 mois pour le candidat qui exerce son activité de recherche doctorale à temps partiel (e.g., assistant d'encadrement).
Si les circonstances le justifient, le délai peut être prolongé par le CA, avec l’accord de la CDD sur l’échéance proposée.

Pour passer cette épreuve, votre comité d’accompagnement vous demandera :

  • De remettre un rapport écrit, un article écrit par vos soins ou encore tout autre document apportant la preuve de l’avancement de vos travaux de recherche ;
  • D’assurer une présentation orale des travaux réalisés et des projets envisagés pour la suite du doctorat.

Pour certaines sources de financement (ea F.R.S.-FNRS, FRIA ou FRESH), la preuve de la réussite de l’épreuve de confirmation sera exigée pour obtenir le renouvellement de votre mandat ou de votre bourse.