Ecole de sexologie et des sciences de la famille

ESFA

En 1961, l'Université Catholique de Louvain créait un diplôme de second cycle en sciences de la famille et de la sexualité. Elle fut parmi les toutes premières universités au monde à prodiguer des enseignements et mener des recherches sur la sexualité humaine. Depuis lors, nous avons poursuivi notre travail de précurseurs. Nous avons, notamment, créé en 2003 le premier certificat universitaire en sexologie clinique appliquée de Belgique francophone. Aujourd’hui, le master en sciences de la famille et de la sexualité, organisé autour d’un tronc commun, propose deux finalités spécialisées : la finalité spécialisée Approche interdisciplinaire de la famille et du couple et la finalité spécialisée Sexologie. Nous avons ainsi acquis une longue expérience et une grande compétence dans l’étude de la famille, du couple et de la sexualité.

Les objectifs de l’Ecole de sexologie et des sciences de la famille se précisent en quatre points :

  • donner une formation scientifique à ceux qui se préparent à l'intervention dans le domaine de la famille et de la sexualité : guidance, éducation et thérapie familiale, conjugale et sexuelle ;
  • apporter un enseignement complémentaire et spécialisé à des universitaires appartenant aux différentes disciplines impliquées dans les sciences familiales et sexologiques ;
  • promouvoir l'interdisciplinarité dans ce domaine en favorisant la rencontre et la collaboration entre chercheurs issus de disciplines différentes et en organisant des activités scientifiques, séminaires, journées d'études, colloques et publications ;
  • stimuler la concertation interdisciplinaire et interdépendante en vue de la réalisation de projets de recherche dans le domaine de la famille et de la sexualité.

 

Le corps enseignant de l’ESFA s’implique activement dans le secteur de la recherche. Il entretient des liens privilégiés avec le Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Familles et les Sexualités (CIRFASE), l’Institut de Recherches en Sciences Psychologiques (IPSY) et l’Institut d’Analyse du Changement dans l’Histoire et les Sociétés Contemporaines (IACCHOS).