Vade-mecum CHIM

(Version du 08/08/2013)

Les étudiants de Master 1 en sciences chimiques, option approfondie, doivent effectuer une « mobilité » durant la période du second quadrimestre de leur première année de Master. L’une des options de cette mobilité est le stage Erasmus dans un laboratoire de recherche dans des universités européennes/hors- européennes. Les étudiants peuvent également partir en stage en Flandre, dans une université avec laquelle l’UCL a établi une convention Erasmus Belgica (actuellement  la KU Leuven et Gand).

La mobilité est une activité comptabilisée pour 30 crédits et s’effectue, pour le Master en Sciences Chimiques, sous la forme d’un stage de recherche dans un laboratoire d’une université partenaire, mais il est également possible pour les étudiants, de demander un crédit de cours dans l’université d’accueil durant leur stage.

Les informations concernant la demande de bourse pour le financement partiel de cette mobilité en stage (informations générales, conditions, dates, formulaires, …) sont disponibles sur le site de la Faculté des Sciences et gérées par la responsable administrative de la mobilité internationale de la Faculté des sciences (Ana Fernandez-Gacio).

1. Stages de recherche

Les étudiants partent en stage  après les examens de la session de janvier et commencent leur stage dans le laboratoire d’accueil au début de la première semaine du second quadrimestre.
Il est demandé aux étudiants de respecter les règles de travail de l’équipe d’accueil (horaires de travail, fonctionnement en équipe, règles de sécurité, …). Les promoteurs sont prévenus que nos étudiants n’ont pas d’expérience dans un laboratoire de recherche et les stagiaires doivent disposer d’un encadrement tenant compte de cette première expérience dans un laboratoire de recherche.

Chaque étudiant devra envoyer par email un très court descriptif de son projet de recherche (quelques lignes par email sont suffisantes) dans le courant du mois de février au Prof. O. Riant. Ce descriptif servira à choisir les membres du jury d’évaluation du stage.

Les étudiants devront, être de retour à l’UCL pour le début du mois de juin et au plus tard au début de la session de juin.

2. Evaluation

Une grille d’évaluation (similaire aux grilles d’évaluation des promoteurs de mémoire) sera envoyée au promoteur dans le courant du stage de recherche. Il sera demandé aux promoteurs de juger du stage de l’étudiant et de donner une note globale pour le stage de recherche (une grille de conversion grades ECTS - grades UCL) sera également fournie aux promoteurs de stages. Le promoteur remettra également une évaluation personnelle du travail de l’étudiant qui servira lors de la délibération de la cote globale du stage de recherche.

Un rapport de stage d’environ 30-50 pages (en anglais ou en français, hors annexes), approuvé et signé par le promoteur de stage (au cas échéant le parrain ou la marraine de stage), devra être fourni, en 4 exemplaires, par chaque étudiant à son retour et sera remis aux membres du jury de stage Erasmus. Ce rapport sera coté par les membres du jury d’évaluation et doit contenir :

-une introduction bibliographique sur le domaine du projet qui mettra en évidence l’état de l’art dans le domaine du projet de recherche (références incluses).

-l’objectif du travail de recherche.

-les résultats et discussion du travail de recherche.

-une conclusion sur les résultats ainsi que des perspectives.

Une annexe peut être ajoutée si nécessaire en incluant les données expérimentales (p.ex. modes opératoires, données analytiques, copies de spectres représentatifs).

Certains promoteurs demandent à leurs stagiaires de préparer un rapport de stage contenant une partie expérimentale détaillée. Il est fortement conseillé aux étudiants de se renseigner assez tôt auprès de leurs promoteurs pour savoir si un tel rapport est demandé. Il est également conseillé de demander au promoteur de savoir si les résultats doivent être considérés comme confidentiels. Dans ce cas, le rapport doit porter cette mention confidentielle sur la couverture. Le promoteur peut également demander que la soutenance de l’étudiant se fasse à huit-clos pour des raisons de confidentialités. Il sera alors nécessaire de prévenir le Prof. O. Riant e cette demande.

Chaque étudiant devra enfin soutenir son stage par une soutenance orale organisée durant la session d’examen du mois de juin. Le jury sera constitué par deux examinateurs/étudiant + coordonnateur Erasmus (O. Riant). La durée de la soutenance pour chaque étudiant sera de 30 minutes (15 minutes de présentation et 15 minutes de questions avec les examinateurs). La cote du promoteur de stage comptera dans la cote finale de l’étudiant. Les évaluations des membres du jury UCL prennent en compte le rapport de stage, la présentation orale et les réponses aux questions.

Il est fortement conseillé aux étudiants de préparer la présentation avant le retour en Belgique et de faire corriger (et répéter) cette présentation par le promoteur (ou l’encadrant) de stage.

Le Prof. O. Riant sera disponible durant la session du mois de juin pour répondre aux questions des étudiants concernant la soutenance de stage.
Une journée de répétition des présentations avec O. Riant sera programmée. Le but de cette répétition sera également de préparer les étudiants aux questions qui leurs seront posées durant la seconde partie de l’épreuve. Cette journée est programmée au début de la session d'examens de Juin (un projecteur sera disponible pour la projection des fichiers ppt).
Le programme final de passage sera envoyé par courriel aux étudiants durant le 2ème quadrimestre.