24e journée pastorale : 30-01-2018, "Donner du goût à nos liturgies. Critères de discernement pour les célébrations dominicales"

Louvain-La-Neuve

Argumentaire

Comment dynamiser les liturgies paroissiales ? Comment y faire place aux générations plus jeunes ? Faut-il privilégier à tout prix le rythme hebdomadaire ? En fin de compte, qu’est-ce qui donne goût aux liturgies ? Le concile Vatican II propose comme piste principale la rencontre du Christ :

Pour l’accomplissement d’une si grande œuvre, le Christ est toujours là auprès de son Église, surtout dans les actions liturgiques. Il est là présent dans le sacrifice de la messe, et dans la personne du ministre […] et, au plus haut degré, sous les espèces eucharistiques. Il est présent, par sa puissance, dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, c’est le Christ lui-même qui baptise. Il est là présent dans sa parole, car c’est lui qui parle tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures. Enfin il est là présent lorsque l’Église prie et chante les psaumes, lui qui a promis : « Là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » (Mt 18, 20). Constitution Sacrosanctum Concilium n° 7

Comment, à travers les rites liturgiques, manifester cette présence du Christ au cœur de son peuple ? Comment le ministre qui préside peut-il y contribuer ? Qu’est-ce qui permet de « faire parler » la Parole de Dieu, pour qu’elle rejoigne chacun ? Quelle est la responsabilité de l’assemblée, appelée à « une participation pleine, consciente et active aux célébrations liturgiques » (SC 14) ?

Autant de questions qu’on peut croiser avec des défis plus contemporains : comment faire place aux différentes générations et aux différentes cultures dans nos assemblées ? comment constituer des assemblées dans les paroisses aux multiples clochers ? quelle est la juste place de l’émotion en liturgie ? comment transmettre le sens chrétien du dimanche ? comment intégrer en pastorale liturgique les nouvelle temporalités de nos contemporains ? etc.

Pour répondre à ce large questionnement, la journée alternera des apports théologiques de théologiens de la liturgie et des récits de pratiques par des acteurs de terrain, qui feront l’objet d’une relecture plus systématique. L’objectif est d’offrir aux participants des critères de discernement… et de les stimuler à investir en liturgie, « cette grande œuvre par laquelle Dieu est parfaitement glorifié et les hommes sanctifiés » (SC 7).

Où ? Auditoire Mont 10 - Louvain-la-Neuve

Quand ? Mardi 30 janvier 2018 de 9h à 16h30

 Télécharger les textes, cliquez  ici et  les photos ici

 Télécharger le dépliant ici