Equipe académique et administrative

Les initiateurs de cette Chaire ont été mobilisés depuis 1998, plus ou moins intensément selon les périodes, dans le cadre du soutien que la communauté universitaire de Louvain a tenté d’apporter aux combats menés par la société civile birmane en résistance pacifique à l’oppression et dont Aung San Suu Kyi a été à la fois l’inspiratrice et l’une des principales figures.

Professeur Philippe Coppens

Philippe Coppens est docteur en droit et licencié en philosophie de l’Université catholique de Louvain. Il a été avocat au Barreau de Bruxelles avant de se consacrer entièrement à l'université. Il est maître de recherches au FNRS et professeur extraordinaire à l'université de Louvain, membre du Centre de Philosophie du droit (CPDR) de l’Institut JUR-I, et a enseigné dans de nombreuses universités étrangères (e.a. Tübingen, Graz, Oxford, Szeged, Roma-Sapienza, Firenze, oslo, Beyrout, Tilburg, Amsterdam, Zürich, Montevideo, Brussels, Leuven, Liège). Ses publications analysent les liens entre le droit et l'économie d'une part et entre la philosophie et le droit d'autre part. Plus spécifiquement, ses recherches portent aujourd'hui sur la fonction du droit dans une économie globalisée et sur une analyse de la norme pratique ancrée dans une théorie de l'action. Phillippe Coppens

Professeur Marc Verdussen

Marc Verdussen est docteur en droit et licencié en criminologie de l’Université catholique de Louvain. Professeur ordinaire à l’Université de Louvain, il est membre du Centre de recherche sur l’Etat et la Constitution (CRECO) de l’Institut pour la recherche interdisciplinaire en sciences juridiques (JUR-I). Ses domaines de recherche et d’enseignement sont le droit constitutionnel, belge et comparé, et la justice constitutionnelle. Verdussen a été chercheur visiteur et professeur invité dans de nombreuses universités étrangères (e.a. Berkeley, Ottawa, Szeged, Aix-Marseille, Lille, Liège). Marc Verdussen mène des missions d'expertise, spécialement pour des institutions publiques (parlementaires, ministérielles, administratives...), et collabore avec la presse écrite et audiovisuelle. Son dernier ouvrage : Justice constitutionnelle (Bruxelles : Larcier, 2012, 436 pp.). Marc Verdussen

Professeur Isabelle Ferreras (Coordinatrice)

Isabelle Ferreras est coordinatrice de la Chaire. Elle est docteur en sociologie de l’Université catholique de Louvain et titulaire d’un masters of science in political science du Massachusetts Institute of Technology. Chercheur qualifié du FNRS et professeur à Louvain, membre de l’Institut IACCHOS et de son centre de recherches le CriDIS (Democracy, Institutions, Subjectivity), Ferreras est également senior research asssociate du Labor and Worklife Program de l’université d’Harvard. Elle a été DAAD Visiting Professor de l’université de Brême en 2007 et a été invitée à présenter ses travaux dans de nombreuses universités (e.g. Yale, Wissenschaftskolleg-Berlin, Paris-Sorbonne, Sciences-Po Paris, Lyon, Paris X-Nanterre, Bruxelles, Montréal, UQAM). Isabelle Ferreras travaille à l’élaboration d’une sociologie politique du travail et d’une théorie politique de l’entreprise, étroitement liée à la problématique de la démocratisation de la société occidentale. Ses ouvrages récents sont : Gouverner le capitalisme ? Pour le bicamérisme économique (Paris : Presses universitaires de France, 2012) ; avec De Munck, Didry, Jobert (sld), Renewing Democratic Deliberation in Europe. The Challenge of Social and Civil Dialogue (Brussels-Oxford: Peter Lang Press, 2012). Isabelle Ferreras

Professeur Matthieu de Nanteuil

Matthieu de Nanteuil est docteur en sociologie (Sciences Po Paris) et licencié en philosophie (Paris X Nanterre). Professeur de sociologie à l’Université catholique de Louvain, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institutions, Subjectivité (CriDIS), au sein de l’Institut pour l’Analyse du Changement dans l’Histoire et les Sociétés Contemporaines (IACCHOS). de Nanteuil est également membre du Groupe de recherches en Théories Politiques Contemporaines (TEOPOCO, Université Nationale de Colombie), et co-fondateur de la plateforme ColPaz, plateforme d’information en trois langues sur le conflit armé et les droits humains en Colombie (www.colpaz.org). Ses recherches portent sur la relation entre travail et sens de la justice, d’une part, violence et modernité, d’autre part. Elles visent, plus largement, à jeter les bases d’une anthropologie critique du libéralisme, à travers une comparaison Europe-Amérique Latine. De janvier à juin 2010, il a été professeur invité à l’Université Nationale de Colombie et entretient des liens réguliers avec l’Université du Chili. Ses récents ouvrages incluent : La vulnérabilité du monde. Démocraties et violences à l’heure de la globalisation, with L. Múnera Ruiz, eds. (Louvain-la-Neuve: Presses universitaires de Louvain, 2013) ; La democracia insensible. Economía y política a prueba del cuerpo, (Bogotá: Uniandes, 2013).  Matthieu deNanteuil

 

Doctorants de la Chaire

Alicia Pastor y Camarasa

Alicia Pastor y Camarasa réalise une thèse en droit sous la direction de Philippe Coppens et Marc Verdussen. Diplômée d’un Master en droit à finalité spécialisée ‘Etat et Europe’ (Université Catholique de Louvain, 2013) et titulaire d’un Master en droit (LL.M) en ‘Transnational Law’ (King’s College London, 2015) où ses recherches ont porté sur les relations entre démocratie délibérative et droits économiques, sociaux et culturels. La thèse a pour objet l’analyse des contraintes externes qui sont à l’œuvre lors des transitions constitutionnelles vers un régime démocratique.

 

Angela Ocampo Carvajal

Angela María Ocampo Carvajal réalise une thèse en sociologie sous la direction de Matthieu de Nanteuil. Est diplômée en Sciences de l’Information et la Communication (Université catholique de Louvain, 2011) et titulaire d’un Master en Sciences Politiques à finalité Relations Internationales (Université catholique de Louvain, 2014). Est membre et secrétaire académique de ColPaz – Plateforme d’information sur le conflit armé, les droits humains et la paix en Colombie. A travaillé dans le secteur non-gouvernemental (ONG) international dans l’analyse des conflits et des enjeux autour de la paix, ainsi qu’autour du rôle entre entreprises, droits humains et développement. La thèse a pour objet d’approfondir cette perspective en articulant une analyse critique des traités de libre-échange avec une observation des résistances non-violentes localisées autour des droits sociaux et environnementaux que ces traités suscitent.

 

Equipe administrative

Médiatrice Nkurunziza

Médiatrice Nkurunziza, assistante administrative et de recherche d’Isabelle Ferreras a commencé son travail à la Chaire le 8 juillet 2019. Elle est titulaire d’un Doctorat en Sciences Politiques et Sociales (Démographie) obtenu à l’Université Catholique de Louvain (UCL) en 2014.