Le projet scientifique

 

Le CriDIS constitue un centre de recherches interdisciplinaires en sciences sociales de l’Université catholique de Louvain (Fédération Wallonie-Bruxelles, Belgique), implanté sur trois sites : Louvain-la-Neuve, Mons et Bruxelles.

Il se donne pour objectif central d’éclairer ce que signifie « agir en sujets » dans des institutions en changement, au sein d’un monde globalisé dont le devenir démocratique constitue l’un des enjeux centraux (à l’échelle locale, nationale ou internationale, tant au Nord qu’au Sud de la planète).

Pour le CriDIS, la démocratie n’est pas seulement un formalisme juridique ou un système politique. Elle désigne une tension entre des sujets parlants, désirants et agissants et des institutions, c’est-à-dire des dispositifs complexes de règles, de savoirs et de pouvoirs. Jamais les institutions n’épuisent les expériences des subjectivités, déclinées sur le mode individuel (en « je ») ou sur le mode collectif (en « nous »). Le projet démocratique suppose néanmoins la formation de subjectivités critiques dans l’horizon d’une citoyenneté effective.

Sur le plan épistémologique, l’approche du CriDIS s'inscrit dans une démarche critique, qui articule les dimensions de la description et de l'explication avec celles de l’évaluation et de l’intervention sociale. Dans les travaux du CriDIS, la critique des oppressions qui se renouvellent dans le monde globalisé est associée à une herméneutique des processus d’émancipation s’exprimant dans des mobilisations d’acteurs, allant de l’engagement personnel à des interventions publiques ou à des mouvements sociaux organisés. Dans l’intervention, nous cherchons à forger la « possibilité d’une voix » avec des acteurs chez lesquels elle a été ignorée voire méprisée. Une attention particulière est de ce fait portée aux vulnérabilités des personnes et des institutions engagées dans un projet démocratique.

Le CriDIS est interdisciplinaire par principe : il se refuse à souscrire à une toute disjonction entre sociologie et économie, science politique, philosophie ou psychanalyse. Il cherche à fonder sa base épistémologique et à éclaircir sa base normative par un travail de réflexivité permanente sur ses problématiques, démarches et dispositifs.

 

Une animation scientifique

Les membres du Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institutions, Subjectivité (CriDIS) désirent développer une animation scientifique mobilisant des activités-phare (1), des activités complémentaires (2) et des dispositifs de travail spécifiques.

Principales activités-phare :

  • Le séminaire de recherche, transversal à tous les groupes de travail (mensuel) ;
  • L’atelier du Centre (mensuel) ;
  • Les journées doctorales (annuelles) ;
  • Les « Je-Dis », ateliers de travail au cours desquels des chercheurs réfléchissent sur leur rapport subjectif à l’objet de recherche ;

Des activités complémentaires :

  • des séminaires exceptionnels ;
  • des colloques et journées d’étude ;
  • autres...

Des dispositifs de travail spécifiques :

  • le dépôt de projets de recherche auprès de fonds scientifiques ou de bailleurs de fond, belges et européens ;
  • la gestion de la collection de « Working Papers » ;
  • l'accueil et le soutien aux doctorants, post-doctorants, professeurs visiteurs, venus du Nord comme du Sud;
  • la gestion du site web, www.uclouvain.be/cridis, hébergées au sein du site web de l’Institut Iacchos.

Les structures de gestion, de délibération et de décision du Centre sont régies par des Statuts faisant l’objet d’une approbation en Assemblée générale.

Les langues de travail du CriDIS sont le français, l’anglais et l’espagnol.