Godelieve...

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue et amie Godelieve Masuy-Stroobant survenu ce 22 mai dans sa 69e année.

Professeure émérite depuis 2013, Godelieve a été pendant 44 ans l’une des personnes-clé du Centre de recherche en démographie de l’UCL, dont elle assura la direction de 2006 à 2009. Très appréciée pour ses qualités pédagogiques, Godelieve était aussi une chercheuse de renom qui a largement contribué au développement de notre discipline. Ses principaux thèmes de recherche portaient sur l’histoire, du 19e siècle à nos jours, de la santé et de la mortalité des enfants et sur les procédures d’enregistrements des événements vitaux. Conseillère scientifique à l’Office de la Naissance et de l’Enfance depuis 1987, membre du Conseil supérieur de la Statistique pendant de nombreuses années, son engagement dans la société civile était également très important.

Par son dynamisme et son enthousiasme permanent, Godelieve a marqué notre Centre de recherche, mais aussi des générations d’étudiants et de doctorants.

Elle laisse un grand vide.

 
Quelques témoignages

"Mes sincères condoleances pour ceux et celles qui ont connu professeure Godeleive Masuy Stroobant et particulièrement la famille Masuy"
Zoubida Belarbi, 26 juin 2017


"Lorsque j'ai appris le décès de Godelieve, ce fut un choc. Comment était-ce possible ? Elle était si dynamique, souriante et avait plein de projets en cours. Godelieve je voudrais te dire merci. Tu as eu une influence énorme sur ma vie... Tout d'abord par ton cours de Méthodes et démarche de recherche en sciences sociales. C'est en effet suite à ce cours que j'ai décidé que je travaillerais dans les enquêtes, ce que je fais depuis que je suis diplômée. Ensuite en m'engageant comme assistante de recherche. C'est au cours de ces 18 mois en Demo que j'ai rencontré celui qui est à présent mon mari et le père de mes enfants. Godelieve merci ! Merci pour tout ! Tu laisses un grand vide. Bernard, Amandine, Mélanie, je pense fort à vous."
Sandrine de Waleffe, 20 juin 2017


"A la famille du professeur Godelieve Masuy-Stroobant. Mes plus sincères condoléances. Que les souvenirs de son courage et de sa tendresse vous illuminent."
Rosario Collaton Chicana, 8 juin 2017


"C'est avec tristesse que j'ai appris la perte de mon Professeure Godelieve Masuy-Stobant. J'ai été marqué par la qualité de son enseignement. Elle restera à jamais dans mes souvenirs. Que Dieu lui accorde sa clémence. Amen!"
Moriba Camara, 4 juin 2017


"C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Madame Masuy-Stroobant. Nous vous adressons, ainsi qu'à toute sa famille, ses amis et ses proches, nos plus sincères condoléances. Nous pouvons vous assurer que sa mémoire ainsi que nos discussions et débats d'idées, dans le cadre des activités au sein du Conseil supérieur de Statistique, resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Très sincèrement."
Martine Van Wouwe, Philippe Mauroy, 31 mai 2017


"A Bernard, Mélanie et Amandine. Godelieve n’est plus parmi nous… j’ai appris la nouvelle comme un choc alors que j’étais en mission dans la Corne de l’Afrique. Je compatis à votre peine, elle vous manquera… à nous aussi qui, depuis l’enfance de la DEMO, avons pu la côtoyer, avec son dynamisme intarissable et sa convivialité légendaire. Nous avons de la peine à le croire, Godelieve, et je viens de retomber sur la splendide couverture du livre édité pour la retraite de Patrick à l’automne dernier. Tu en avais du talent Godelieve, même hors démographie ! Tu resteras dans nos cœurs."
Michel Poulain, 30 mai 2017


"Mijn innige deelneming aan de familieleden en vrienden van mevr. Masuy-Strobant."
Chris Brijs, 30 mai 2017


"Godelieve était une formidable collègue. Toujours accueillante, Godelieve était en quelque sorte la grande soeur des démographes de Louvain. Elle n'hésitait jamais à donner un conseil, guider, encourager, épauler les plus jeunes. Rigoureuse et créative, cultivée, ouverte d'esprit, Godelieve croyait aussi beaucoup dans le rôle des scientifiques dans la société. Elle s'investissait énormément au sein de l'ONE, du Conseil supérieur de statistique, et de projets avec de fortes implications sociétales. Godelieve laisse son empreinte scientifique et humaine sur nous tous. Je garde des souvenirs de longues discussions dans son bureau, au détour d'un couloir, sur un tas de sujets: l'explication des variables de confusion, le nombre de roses dans son jardin, la structure d'un cours d'introduction à la démographie, l'école et la crèche de ses petits-enfants, des mes enfants, l'organisation du centre de recherche. Nous discutions encore de choses et d'autres avec toi et Bernard quelques jours avant ton départ. Godelieve, je n'imaginais pas ne plus te revoir. Mais cette dernière rencontre est gravée dans ma mémoire. Elle était joyeuse, simple, conviviale, comme tu l'étais. Tu nous manques."
Bruno Schoumaker, 29 mai 2017


"Cher Bernard. Les mots sont bien difficiles à trouver pour te témoigner ma sympathie à l’occasion du décès de Godelieve. Elle était une collègue unanimement appréciée. Sache que je me sens proche de toi et de votre famille en ces jours où votre cœur est dans la peine."
Christian de Visscher, 29 mai 2017


"Chers collègues. Mes sincères condoléances, j’étais vraiment choqué quand j’ai appris que Godelieve était décédée. Je ne l'ai pas, personnellement, très bien connue, mais les quelques contacts que j’ai eus avec elle étaient toujours très joviaux. On sentait qu’elle était vraiment une personne chaleureuse. Je m’imagine qu’elle vous manquera énormément et je vous souhaite beaucoup de courage. Avec une très grande sympathie."
Jan Van Bavel, 29 mai 2017


"Chère Godelieve, étrangement, c'est en lisant tes articles pour mon mémoire que j'ai fait connaissance avec toi. Ce mémoire a débouché sur une thèse au cours de laquelle j'ai eu l'opportunité de te rencontrer réellement et de te connaître. Je garderai de toi le souvenir d'une collègue accueillante, disponible et à l'écoute mais aussi d'une personne chaleureuse et profondément humaine. Tu es partie trop tôt et je ne t'oublierai jamais."
Wahid Fouchali, 29 mai 2017


"Toutes mes condoléances ! Que le seigneur l'accueille dans son paradis éternel !"
Yacouba Koné, 28 mai 2017


"Le decès de Godelieve me plonge dans une grande tristesse. J'assure aux collègues de Louvain l.N. ma procheté et à sa famille mes condoléances"
Marco Bottai, 28 mai 2017


"Toutes mes condoléances à ! C'était un excellent professeur et une personne hors pair!"
Virginie Niyonsaba, 28 mai 2017


"Je suis très sincèrement désolé d'apprendre le décès de Godelieve, hélas, morte beaucoup trop jeune. Je l'appréciais beaucoup pour de nombreuses raisons. Je voudrais faire savoir à Bernard Masuy que je compatis à sa peine et qu'il peut compter sur mon amitié. Bien cordialement."
Guy Bajoit, 28 mai 2017


"Godelieve Masuy Stroobant a marqué mes études en démographie par sa passion pour la matière qu'elle enseignait, passion nourrie à la fois d'un esprit empirique et enquêteur et d'une sensibilité profonde dans le choix des questions à traiter. Par la suite, j'ai pu apprécier dans la collègue, sa rare honnêteté intellectuelle et sa générosité vers la relève. Mes pensées vont à la famille, et à sa fille Amandine en particulier."
Laura Bernardi, 26 mai 2017


"Je viens juste de prendre connaissance de l'information. Mais que c'est triste et tellement surprenant !!! Nous étions restés en contact malgré la distance et je partage toute la douleur de sa famille et de ses amis et collègues. Puisse le Seigneur, qui détient les clés de la mort et du séjour des morts, l'accueillir dans son paradis !"
Jean Wakam 26 mai 2017


"C'est très triste penser que je ne pourrai plus rencontrer Godelieve dans les couloirs du centre... Comme vous avez dit, elle nous laisse un grand vide. Je n'ai que des mots de reconnaissance à penser... et des pensées très chères à Bernard et aux filles..."
Lúcia Yazaki, 26 mai 2017


"Toute mes condoléances à la famille Masuy-Stroobant, tout particulièrement Bernard et Amandine, ainsi qu'à toutes les personnes touchées par ce départ. Avec mes pensées amicales."
Emmanuelle Piccoli, 26 mai 2017


"Je suis profondément ému et triste à l’annonce du décès de notre collègue, professeure et amie Godelieve Masuy-Stroobant. Mes sincères condoléances à sa petite et grande famille, à ses amis et à ses proches. Que son âme repose en paix."
Hassane Nekrache, 26 mai 2017


"Hommage à la  Professeure Godelieve Masuy-Stroobant. Professeure, pour le petit bout de chemin effectué sous votre encadrement, je garde de vous l'image d'une enseignante dévouée, dynamique, disponible,d'une intelligence remarquable, mais aussi d'une personne passionnée par son métier, et pleine d'envie de le transmettre. Mes mots sont bien trop faibles pour dire l'admiration que j'avais de vous. Mes pensées vont à l'endroit de vos proches à qui je dis beaucoup de courage. Reposez en paix. Avec mon profond respect."
Annick G. Sakepa, 26 mai 2017


"Godelieve est l’une des personnes qui m’ont le plus marquée pendant mes années de thèse et mes séjours au Centre Démo. L’une des images que je garde d’elle est celle d’une personne dynamique et déterminée, soucieuse de partager ses passions, sa grande culture et ses compétences avec les autres. Elle avait le souci de maintenir un environnement agréable et un cadre convivial pour tous. Je me rappelle encore d’elle venant, un lundi matin, nous chercher, ma collègue et moi, dans notre bureau pour nous inciter à rejoindre la pause-café peu après mon arrivée au Centre comme doctorante. J’ai eu du plaisir à partager sa passion du jardinage en entretenant les plantes du Centre, à discuter de façon impromptue de sujets plus ou moins légers, que cela soit dans les couloirs et dans la cafétéria du Centre, dans son bureau que j’ai partagé à deux reprises ces dernières années en tant que chercheure invitée, devant un verre ou encore autour d’un repas. C’étaient toujours des moments très conviviaux et si stimulants sur les plans personnel et scientifique ! Sa gentillesse, son sens de l’écoute, son humanisme en faisaient une belle âme. Elle m’a fait l’honneur de présider mon jury de thèse lors de ma défense publique en 2013. Sa disparition si soudaine laisse tous ceux qui l’ont connue dans un grand désarroi. Mes pensées vont à celles et ceux qui lui étaient les plus chers. Recevez mes sincères condoléances. Je suis de tout cœur avec vous en ce jour de l’adieu à Godelieve. Qu’elle repose en paix."
Nathalie Sawadogo, 26 mai 2017


"Godelieve, j’ai lu et relu tous ces messages de sympathie, ces témoignages, ces hommages qui nous sont parvenus pour toi. Alors bien sûr, lorsque qu’une personne disparaît, elle semble drapée de toutes les vertus. Pourtant, Godelieve, tes aspérités, tes imperfections mêmes témoignent de tes blessures et de tes cicatrices. Ces fines craquelures ne ternissent pas le portrait unanime que nous faisons de toi, elles en font tout le charme. Ce portrait c’est celui d’une Godelieve généreuse, intègre, chaleureuse, humaniste. Godelieve, tu nous laisses le message de ta vie en héritage. Ta biographie et ta bibliographie témoignent que par tes recherches, tes positions et tes engagements tu voulais lutter contre les injustices. Certes, tu ne te faisais pas d’illusion sur les inégalités, notamment dans la santé et devant la mort, mais l’injustice tu ne pouvais la tolérer. Alors c’est bien ironique que nous trouvions injuste que tu nous quittes si vite, si tôt. Nous sommes sidérés que tu sois partie encore jeune, en pleine forme. Aurais-tu pu vivre encore des années ? Mais qui sait si tu n’aurais pas souffert ? Ta mort n’est pas injuste, elle nous rappelle seulement que nous sommes tous fondamentalement inégaux devant la mort. On ne sait pas quand, on ne sait pas par quelles souffrances. Alors aujourd’hui il me semble t’entendre rire et nous dire de vivre nos passions sans attendre !"
Philippe Bocquier, 26 mai 2017


"C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris le décès de Godelieve Massuy-Strobant. Comme pour beaucoup qui ressentent la mort de Godelieve comme la perte d’un être cher, je voudrais du fond de mon cœur dire combien j’ai été marqué par la sincérité, l’amitié et la convivialité de Godelieve durant les sept années que j’ai passées au Département de Démographie de Louvain. Que l’éternel Dieu Tout Puissant et Miséricordieux la reçoive dans Son Amour et console le cœur de tous ceux qui l’ont connue et aimée."
Daniel M. Sala-Diakanda, 26 mai 2017


"Mes très sincères condoléances à Monsieur Masuy, à toute la famille de l'UCL et à nous tous qui l'avons connue et aimée. Que son âme repose en paix. Amen. Très cordialement."
Mêmounath Zounon, 25 mai 2017


"Godelieve était parmi les premiers professeurs que j'ai eus au Master et c'est cette image d'elle qui restera toujours dans mes souvenirs. Une personnalité positive et pleine de force, elle souhaitait nous transmettre, à tous ses étudiants, pas seulement des connaissances en démographie, mais aussi de sa force et de sa ténacité ; elle ne nous préparait pas seulement à accumuler des aptitudes, mais aussi à devenir de vrais professionnels confiants en nous-mêmes. Et pour cela je lui serai toujours reconnaissante."
Iulia Rautu, 25 mai 2017


"Depuis que j'ai appris le décès soudain de Godelieve, je suis comme sonné. Godelieve a été une de mes premières étudiantes, il y a près de 50 ans de cela. Il y a quelque chose d'absurde à voir disparaître une étudiante dont j'étais particulièrement fier, car à bien des égards elle avait su dépasser ses maîtres, alors qu'un vieux prof comme moi est encore de ce monde. Je ne pourrai participer à la cérémonie d'au revoir de demain, mais je serai en pensées avec Amandine, Mélanie et Bernard, ainsi qu'avec toute ma famille de Louvain."
Marc Termote, 25 mai 2017


"C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès du professeure Godelieve Masuy-Stroobant, et je partage la peine de tous les membres de 'l’Institut de Démographie' en ces moments difficiles. Madame Godelieve Masuy-Stroobant me laisse le souvenir d'une professeure compétente, intègre, franche et avec un grand cœur. Elle était appréciée par chaque étudiant qui l’a approchée. Acceptez mes sincères condoléances."
Ali El Youbi, 25 mai 2017


"Merci de transmettre mes condoléances à sa famille et à l'ensemble des collègues en Démo. Nous n'avons pas perdu seulement un enseignant, nous avons aussi perdu une mère dans la mesure où Godelieve était parfois comme une maman pour nous, étudiants africains. Que son âme repose en paix, et que le Seigneur l'accueille dans son paradis."
Abdramane Soura, 25 mai 2017


"Quelle perte. C'était une grande dame, une mère aimante et une grand-mère admirable. Mes condoléances à sa famille."
Hon J. Appelboom, 25 mai 2017


"Godelieve. Tu as fini de travailler la terre. Tu peux regarder en arrière et t’en aller. Tes parterres de fleurs sont impeccablement soignés. Nous tes voisins, te disons Merci, de nous avoir gâté. Tu as mis dans nos paniers des milliers de pétales de douceur, d’attentions, de disponibilités et des cerises chocolatées… Au fil des années, tu as semé discrètement dans nos cœurs les plus belles graines d’humanité. Tes petits gestes, tes quelques paroles et tes frêles et subtils dessins nous ouvrent le regard vers l’infime beauté. Nous le savions, tu avais déjà depuis longtemps un pied dans l’éternité. Reste, la belle petite étoile de Lauzelle."
Françoise Kodeck, 25 mai 2017


"J’ai appris avec grand étonnement que Godelieve nous a quitté cette semaine. Bien qu’on n’ait pas eu beaucoup de temps pour se connaître ( je n’ai rejoint DEMO qu’en janvier 2017), les échanges avec Godelieve m’ont énormément marqués et sa présence ravissante dans le bureau au fond du couloir me manqueront beaucoup. Nos échanges m’ont marqués, en tant que personne comme en tant que scientifique. Godelieve rayonnait d'une grande joie de vivre dans sa présence et ses activités. Elle avait la capacité de faire vivre les faits bruts en racontant des histoires enchantantes. Après une pause-du lundi, nous sommes restées parler pendant une heure. Je me réjouis, maintenant, d’avoir pris ce temps avec elle. Elle m’avait expliqué l’histoire de la connaissance scientifique et populaire par rapport à 'la mort subite des nourrissons', entre autre l’impact du livre du Dr. Spock, et comment ces connaissances se sont reflétées dans les chiffres de mortalité des bébés. Ces histoires font partie du livre commémorant les 100 ans de l’ONE sur lequel elle travaillait avec tant d’enthousiasme, un enthousiasme contagieux. En arrivant en DEMO, j’ai accepté également avec grand plaisir le livre qu’elle m’a offert, fait en collaboration avec l’IWEPS qui introduit les notions statistiques importantes, qui est une ressource très instructive. Et j’admire ses dessins des maisons du quartier où elle vivait. Des beaux dessins avec un grand œil pour le détail. En la voyant passer dans le couloir, je lui donnait encore des dizaines de belles années en bonne santé, mais elle est partie soudain. On la gardera vive dans nos mémoires. Mes sincères condoléances pour sa famille et toutes les personnes proches de Godelieve, et particulièrement pour ses enfants et petits-enfants dont elle nous parlait avec tant de plaisir et de fierté."
Sarah Carpentier, 25 mai 2017


"Toute nos condoléances à la famille de Godelieve et à votre département à l'occasion du décès prématuré de Godelieve. Nous avions eu le plaisir de la rencontrer au cours de diverses conférences et enseignements dispensés. Nul doute que notre discipline vient de perdre un membre de valeur."
Françoise et Patrick Gubry, 25 mai 2017


"C'est très triste de recevoir les mauvaises nouvelles du décès de Godelieve. J'offre mes condoléances à sa propre famille; à son mari Bernard, aux enfants Mélanie et Amandine et aux petits enfants; et aux collegues en démographie. Nous étions des étudiants de l'UCL ensemble à Leuven au début des 1970s et j'avais le plaisir de l'avoir rencontré de temps en temps pendants quelques visites en Belgique, la dernière fois était pendant le Chaire Quetelet en 2013 lorsque nous avons tous célébré le cinquantiéme anniversaire de la démographie à Louvain. Puisse-t-elle reposer en paix."
Damien Courtney, 24 mai 2017


"Godelieve : il suffit de t’appeler pour prier, car ton nom est une prière à lui seul. Ta chapelle est ton jardin, quelque chose comme le paradis, aujourd’hui plus perdu que jamais. La création, ce qui naît, ce qui pousse et ce qui en mourant renaît, voilà ce que tes gestes et tes jours, les uns près les autres ont célébré. Notre quartier, qui est en somme la périphérie de ton jardin, porte la marque de ton passage attentif et attentionné : nul parterre abandonné chez nous, seulement des plantes et des fleurs adoptées et heureuses de rejoindre le périmètre de ce jardin à la géographie et à la démographie connues de toi seule. Ce jardin est beau aussi et surtout parce qu’avec les tiens, vous avez eu souci de l’habiter parmi vos nombreux amis dont le voisinage n’est qu’un des visages. Votre maison est l’arche du quartier; celle vers laquelle nous convergeons pour marquer les solstices de l’année autour d’un verre et des plats apportés par chacun. En somme, tu as passé du temps et une patience solaire à rendre le monde plus beau. Quel accomplissement, chère Godelieve! Aujourd’hui, ton départ nous révèle ce que les fleurs ont de plus précieux sans doute : leur fragilité. C’est pourquoi elles se multiplient pour ajouter à leur beauté singulière, celle qui se dégage de leur nombre. Aujourd’hui, Godelieve, tu te multiplies dans ce coin de jardin en nous que ton absence a aménagé. Nous t’en rendons grâce."
Christophe et Joanna Georis-Davies, 24 mai 2017


"Bonjour. Quelle triste et douloureuse nouvelle que d'apprendre le décès de la Professeure Godelieve Masuy-Stroobant. J'adresse mes sincères condoléances à toute sa famille, ses amis et collègues. Cordialement."
Fatima Bakass, 24 mai 2017


"Voilà une bien triste nouvelle que l'annonce du décès de Godelieve. Je garderai de Godelieve le souvenir de son enthousiasme, de ses critiques constructives, de ses mots d’encouragements, de ses multiples sourires, de sa proximité et des moments de convivialité partagés. 'Vas-y ! Fonce ! Ne te pose pas cent mille questions !', ce sont ces mots de Godelieve qui m’ont décidés à me lancer dans mes recherches sur la Mongolie. Je lui en serai toujours reconnaissant. Mes sincères condoléances et meilleures pensées à sa famille et ses proches dans ses moments difficiles.
Thomas Spoorenberg, 24 mai 2017


"Elle a été un vrai agent de changement et un trait d’union entre les disciplines et les personnes concernées par le domaine de la santé des femmes et des enfants en Belgique. En particulier sur trois aspects : la vulnérabilité sociale comme nécessitant une action, la rigueur scientifique comme moyen de pensée, et la contextualisation comme un repère. J’oublie certainement beaucoup mais je me souviens particulièrement des apports suivants. Elle a été instrumentale, avec Pierre Buekens dans la mise en place du contenu des déclarations de naissance, ce était l’étape primordiale qui a permis que tant les flamands (SPE), que les francophones (CEPIP) mettent en place un « birth registry » que la plupart de nos voisins nous envient. Elle a appris aux collègues médecins à regarder, puis à travailler avec elle sur les statistiques de naissance pour analyser les déterminants des issues défavorables et proposer des changements de politique. Elle a travaillé en interdisciplinaire et en interinstitutionnel, nous apprenant à sortir de nos tours d’ivoire. Quand nous pensions avoir trouvé quelque chose de neuf, elle le contextualisait dans le temps et dans l’espace. Aucune question n’était taboue, mais tout devait être argumenté. Elle voyait dans l’ONE un outil enviable, digne de son temps et de son énergie, et elle n’a ménagé ni l’un ni l’autre."
Sophie Alexander, Perrine Humblet, Myriam Sommer, 24 mai 2017


"A mon tour, mes sincères condoléances à la famille de mon Professeure Gidelieve et à son mari Bernard et  à tous les collègues de l'Institut."
Abdesselam Fazouane, 24 mai 2017


"Chers amis, C'est avec beaucoup de tristesse et pas moins d'étonnement que j'ai reçu la nouvelle de la disparition de Godelieve. Mon souvenir d'elle c'est celui d'une femme chaleureuse, dévouée à sa famille et à son travail. Mes sincères condoléances à sa famille et ses collègues et amis du Centre de Démographie."
Julieta Quilodrán, 24 mai 2017


"J'ajoute aussi que je garde un souvenir très fort de Godelieve, de sa générosité, de son enthousiasme, de sa discrétion, de son dynamisme, elle avait toujours des mots justes, sa présence ajoutait beaucoup au comité. Elle me parlait parfois de ses petits enfants Arthur, Joshua, qu'elle chérissait, m'avait envoyé une photo à la naissance de la petite dernière, dont elle adorait le prénom, aimait tant les accueillir et les gâter, se ménageait du temps dans cette heureuse perspective, soucieuse d'aider ses enfants. Elle prenait aussi des nouvelles de mes enfants qui sont petits. Je garde le souvenir d'une personne joyeuse et aimante. Elle nous avait également très bien accueilli pour une réunion du comité à Louvain, le jour de la fête de départ à la retraite de Dominique Tabutin. Je partage la peine de sa famille."
Vanessa Nouët, 24 mai 2017


"Nous venons d'apprendre le décès de Godelieve, membre de notre comité de lecture depuis de nombreuses années, parallèlement à d'autres activités qui avaient fait d'elle une partenaire fidèle et fiable de l'Ined. Cette terrible nouvelle nous atterre. Nous aimions beaucoup Godelieve et apprécions vivement sa compétence qui n'excluait jamais une profonde compréhension et une bienveillance toujours empreinte de gentillesse. Godelieve était toujours exacte aux rendez-vous du comité de lecture, ses recensions éclairaient les débats et les décisions, sa présence était chaleureuse et toujours une manifestation de son indéfectible professionnalisme. Notre tristesse est grande et le vide laissé par notre amie restera incomblable. Le comité de lecture des Collections de l'Ined tient à adresser ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Godelieve."
Le comité des Collections de l'Ined, 24 mai 2017


"A Bernard, Mélanie et Amandine. Comme l'ont déjà écrit plusieurs personnes avant moi, le départ si brusque de Godelieve laissera un grand vide. Elle était bien notre "fleur" à l'Institut depuis le début : d'abord étudiante et jobiste, puis assistante et professeur, animatrice et bricoleuse... Très attentive à sa famille et très professionnelle, elle ne laissait personne indifférent. Nous en garderons tous un bon souvenir. Recevez l'expression de ma plus profonde sympathie en ces moments de séparation."
Christine Wattelar, Collègue de toujours, 24 mai 2017


"Je suis aussi triste et sous le choc de la nouvelle du décès de Godelieve, dont je garde beaucoup de bons souvenirs. Sa rigueur et sa disponibilité m'ont marquées alors que j'étais étudiante. C'est une chercheuse dynamique que j'ai eu l'occasion de connaître pendant mon doctorat. Elle a fait beaucoup pour le centre DEMO. Elle le rendait très convivial. Je me rappelle des discussions lors des midis de la recherche, mais aussi dans les couloirs, lors des pauses café du lundi, des repas de Noël, des barbecues de fin d'année, et des anecdotes qu'elle avait toujours à raconter. Elle a été de bon conseil pour beaucoup. Je me souviens notamment d'une discussion sur le "challenge" que représente le fait de combiner une vie professionnelle dans l'académique avec une vie de famille. Ensuite, lorsque j'ai quitté l'UCL et qu'elle a pris sa retraite, on a gardé contact par e-mail. Elle me racontait sa nouvelle vie, ses cours d'histoire de l'art et ses stages de calligraphie japonaise. Merci pour tout, Godelieve. Tu vas laisser un grand vide... Courage à tous ses proches et à sa famille."
Marie-Laurence Flahaux, 24 mai 2017


"Elle fut mon professeur. Je présente mes condoléances à sa famille et au personnel du Centre de Recherche en Démographie."
Ahmede Dih, 24 mai 2017


"Chers collègues du CRD-UCL. C'est avec consternation et beaucoup de tristesse que mes collègues et moi-même avons appris ce 22 mai, la soudaine disparition du Prof. Godelieve Masuy-Stroobant. Pour ceux et celles comme moi qui sommes passés par Louvain pour notre formation en démographie, nous pouvons témoigner de ses qualités professionnelles et humaines : c'est une perte énorme pour notre discipline ! En ces moments très pénibles pour ses proches (je pense particulièrement à Bernard son époux que nous avons connu à travers le BASS mais aussi à ses enfants), nous leur exprimons toute notre sympathie et leur souhaitons beaucoup de courage ! Qu'elle repose en paix !"
Jean-François Kobiané, 24 mai 2017


"Très Chère Famille de Godelieve Masuy-Stroobant. Chers Collègues de Démo. C’est un grand choc pour moi d’apprendre la surprenante et triste nouvelle du décès de Godelieve. Et c’est aussi un grand vide pour moi, et pour une grande partie de ma propre histoire à Louvain-la-Neuve. Car Godelieve était plus qu’un Professeur de hautes qualités pédagogiques. C’était aussi une grande amie pour moi, et certainement pour beaucoup d’anciens collègues qui ont eu la chance de l’avoir comme Professeur. Elle ne se souciait pas seulement de transmettre les connaissances, mais aussi et surtout de la personne, de l’être à qui elle transmettait ses connaissances, particulièrement je suis sûr, pour des étrangers venant d’arriver en Belgique pour leur toute première fois. En Professeur elle s’est beaucoup souciée de savoir si les connaissances acquises me seront et m’étaient utiles. En grand amie elle s’est souciée de savoir si je me débrouillais bien dans la vie, en Belgique surtout, mais tout aussi bien ailleurs. Elle restera dans ma mémoire comme un grand soutien pour très longtemps."
Tite Habiyakare, 24 mai 2017


"Chers amis du département de démographie. C'est avec stupéfaction et une grande tristesse que j'apprends  le décès subit de Godelieve. Pour moi, elle était tellement vivante, vibrante et enthousiaste que je ne peux l'imaginer autrement qu'en pleine action, avec son rire toujours au bord des lèvres, son adhésion spontanée aux nouveaux projets, son plaisir de retrouver des amis et collègues. Son dynamisme sans faille s'appliquait à la vie quotidienne mais aussi à son travail de chercheure et de pédagogue. J'ai le souvenir d'une mission qu'elle fit au Togo pour contribuer à la rédaction d'un manuel d'initiation aux questions de population. D'après ceux qui l'accompagnaient, elle s'y consacrait à temps plus que plein, voulant que sa courte mission soit aussi efficace que possible. Je sais le désarroi dans lequel doit vous laisser ce brusque départ et je vous adresse, à vous tous, les collègues proches de Godelieve toutes mes pensées en ces jours difficiles. Avec toutes mes amitiés."
Thérèse Locoh, 24 mai 2017


"Je garde un très bon souvenir de Godelieve qui m’avait accueillie lorsque j’étais venue enseigner à l’Institut de démographie. Godelieve était à la fois impressionnante en raison de ses connaissances en démographie et très chaleureuse. Je me joins à l’ensemble des membres de l’Institut de démographie pour lui témoigner mon meilleur souvenir."
Myriam de Loenzien, 24 mai 2017


"Je viens d’apprendre la douloureuse nouvelle de la disparition de Godelieve Masuy-Stroobant. Je tiens à cet effet d’adresser mes sincères condoléances à toute sa famille et à tous ses collègues et amis de l’UCL. Qu’elle repose en paix. Cordialement."
Abdel-Ilah Yaakoubd, 24 mai 2017


"Que son âme repose en paix."
Pedro Kialunda Kiala, 24 mai 2017


"C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de Godelieve Masuy-Stroobant. Je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l'expression de ma sympathie la plus profonde."
Karima Bouaziz, 24 mai 2017


"Je garde le souvenir du dynamisme et des réflexions stimulantes de Godelieve lors des colloques où j’ai eu le plaisir de la rencontrer. C’est une bien triste nouvelle. Mes condoléances à sa famille et à tous les amis du Centre de recherche en démographie de l’UCL. Elle reste présente dans nos pensées. Bien amicalement."
Philippe Antoine, 23 mai 2017


"Vraiment une triste nouvelle; Godelieve nous a quitté Paix à son âme."
Eugénie Kabali, 23 mai 2017


"I would like to pay my respect to Prof Godelieve I had the honor and the enjoyment to work with her. When I was doing my Ph.D. As a colleague and as a friend she was always supporting and inspiring. May she rest in peace. And forever she will be remembered in our hearts and mind."
Hamed Abou Gamrah, 23 mai 2017


"Mes sincères condoléances et toute ma compassion. J'ai personnellement apprécié ses qualités et celles de Monsieur Bernard Masuy durant mon stage à l'UCL. C'est une triste nouvelle mais ainsi va la vie. C'est sur la porte de son bureau que j'ai lu cette phrase qui m'est restée 'Les statistiques c'est comme une femme en bikini. Elles montrent tout sauf l'essentiel'. Dommage."
Thierry O. Lawale, 23 mai 2017


"Godelieve Masuy-Stroobant était une enseignante et une chercheuse de très haute facture. Je me rappellerai toujours de son intuition statistique. En effet, par simple examen visuel, sans calcul sophistiqué, notamment de Khi-carré, Godelieve était capable de vous dire si le test de khi-carré dans un tableau de contingence était ou non significatif. Elle avait l'art de 'sentir' les données. Nous avons donc perdu une enseignante et une chercheuse. Paix à son âme."
Mangalu Mobhe Agbada, 23 mai 2017


"Je voudrais envoyer d'Équateur mes sincères condoléances pour le décès de Mme Godelieve, je fus son étudiante à l'occasion du Master en Sciences de la Population et du Développement à l'UCL, période 2007-2009. Je garderai toujours les meilleurs souvenirs de Mme Godelieve, la méthodologie de la recherche qu'elle m'a appris m'a beaucoup aidé pour mon travail en Équateur. Que Mme Godelieve repose en paix."
María Nelly Moreno, 23 mai 2017


"C'est avec la plus vive émotion que je transmets mes plus vives et sincères condoléances à tous ses proches. Je garderai de Godelieve le souvenir d'une personne à l'écoute et toujours enthousiaste."
Luc Albarello, 23 mai 2017


"Je suis particulièrement touché par le décès subit de notre collègue Godelieve. J’ai encore eu l’occasion de la croiser à plusieurs reprises ces derniers mois au détour d’une séance officielle ou dans les rues de Louvain-la-Neuve qu’elle arpentait régulièrement. Nous échangions sur sa nouvelle vie, partagée entre quelques activités de recherche mais aussi ses découvertes artistiques ou son attention toujours vive à sa famille qui doit être particulièrement touchée par ce départ aussi rapide. Je garde le souvenir d’une collègue toujours investie dans ses recherches, ses enseignements, mais aussi la vie de son Centre de recherche et de la faculté. C’était quelqu’un de passionné, d’engagé, à l’université et dans les nombreux lieux où elle nourrissait les débats de ses expertises. Nous partageons tous la peine de sa famille et sommes en pensées avec ses proches en ces moments de douleur."
Marc Lits, 23 mai 2017


"C’est avec une profonde émotion que je viens d’apprendre cette triste nouvelle qui m'a choqué ce matin. Tellement triste que les mots m’échappent et je ne peux dire que 'nous sommes à Dieu et à Lui nous retournerons'. Son sourire et ses conseils aux étudiants resterons pour toujours dans nos esprits. Mes condoléances à tous les proches de notre chère Godelieve Masuy-Stroobant et à toute la grande famille du Centre de Recherche en Démographie."
Issam Chiadmi, 23 mai 2017


"Bonjour à la famille UCL, Le décès de Godeliève Masuy Stroobant m'affecte énormément. En tant que stagiaire au cours sur la 'Fécondité et la santé de la reproduction : analyse des données qualitatives' de la session juin-septembre 2004, Godelieve m'a fortement marqué par sa rigueur, sa simplicité et sa foi inébranlable à la démographique. Consciente des enjeux de son enseignement, elle nous rapportait les minutes des débats houleux et contradictoires entre experts de haut niveau au cours desquels 'on se massacrait' disait-elle. Sa passion sur les causes de la mortalité maternelle et infantile, l'analyse des registres de décès et les nombreux obstacles épistémologiques qui jalonnent le parcours de la combattante chercheure sont des motifs supplémentaires de satisfaction de ses stagiaires non-statisticiens ni mathématiciens. Elle amènera sa joie de vivre au Paradis, sa simplicité et croyez-moi, en tant que musulman, je m'agenouille devant Dieu pour implorer sa clémence et sa miséricorde afin que cette grande et généreuse Godeliève puisse nous transmettre dans l'au-delà sa joie de vivre et d'aimer l'autre. Mes condoléances à toute la famille de l'UCL, à ses étudiants, à tous ses collègues, en particulier Catherine. "
Abibou Diagne Camara, 23 mai 2017


"Quelle triste nouvelle ! Le départ de Godelieve est trop prématuré et les mots me manquent pour exprimer la douleur que je ressens. Puisse le Seigneur Tout Puissant l'accueille dans son Royaume et lui accorde un Repos et la Lumière éternels. Tellement ma famille et moi avons été marqués au cours de notre séjour à Louvain-la-Neuve par le Couple Masuy-Strobant, Godelieve et Bernard. J'ai gardé que de souvenirs de son professionnalisme, sa rigueur dans les recherches et en même temps sa simplicité et son humanisme... Dieu a donné Dieu a repris, Unions de Prières pour le Repos de son Âme."
Pierre Klissou, 23 mai 2017


"Professeur Godlieve n'était pas seulement une grande maître mais un grande humaniste, conseillère et amie de ses étudiants. La promotion 2011-2012 souviendra d'elle pour toujours."
Antonio Carlos Gomes, 23 mai 2017 


"Je suis littéralement choqué par la nouvelle du décès de Godelieve. Je la classais parmi les 'jeunes' donc non encore concernée. Même si les liens s'étaient distendus je pensais souvent aux amis de LLN et  bien sûr à Godelieve dont je me sentais proche par l'épreuve commune que nous avons tous les deux enduré. Je n'oublierai jamais son regard, sa voix, ni sa façon de se tenir, ni le poster sur la porte de son bureau avec ce visage d'un enfant africain à qui l'on demandait ce qu'il voulait être plus tard et qui répondait : 'vivant' ... Tu embrasseras pour moi la famille et tout particulièrement Amandine. Je vous embrasse."
Mohammed Mazouz, 23 mai 2017


"C'est avec une très profonde douleur que nous avons appris la triste nouvelle. Nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille de Godlieve Masuy-Stroobant et à ses collègues. Les démographes russes seront toujours reconnaissant à Godelieve pour son aide et son soutien dans les années 1990. Elle vivra dans nos coeurs comme une personne merveilleuse, sympathique, gaie et ouverte d'esprit."
Natalia Kalmykova, M.Denissenko, 23 mai 2017


"Pour la famille de Godelieve et ses collègues. C'est avec une grande douleur que j'apprends la mort de Godelieve. Amie, avant d'être une collègue, nous a laissé trop tôt. Il manquera à nous tous sa sympathie, son intelligence et son courage. Je ne peux pas trouver les mots pour exprimer de manière adéquate toute ma douleur, mais aussi mon amour à ses proches et a vous tous."
Graziella Caselli, 23 mai 2017


"Nous venons d’apprendre à l’instant par Nathalie, le décès brutal de Godelieve! Quelle triste nouvelle et quel choc pour les Louvanistes et toute la communauté des démographes! Nous avons une pensée pour Bernard, son époux, et toute sa famille et sommes de cœur et d’esprit avec vous tous en ces moments très pénibles! Union de prières!"
Jean-François Kobiane, 23 mai 2017


"Cette terrible nouvelle me met complètement à terre. La brusquerie de la chose ajoute encore à son horreur. J'aimais beaucoup Godelieve et, comme tu peux le penser, j'appréciais énormément sa compétence qui n'excluait jamais une profonde compréhension et une bienveillance toujours empreinte de gentillesse. Quelle tristesse. S'il te plaît, transmets à ton tour mes condoléances à la famille de Godelieve, à son conjoint, à ses enfants."
Jean-Marc Rohrbasser, 23 mai 2017


"La nouvelle m'a bouleversée. Je connaissais assez peu Godelieve, je l'avais juste croisée dans des séminaires, des jurys, ou d'autres occasions. On ne pouvait pas ne pas la remarquer, elle avait une forte présence. Je l'avais encore vue il y a quelques semaines à l'Ined, où elle venait siéger dans le Comité d'éthique, et elle était comme à son habitude souriante, positive, en forme! Elle avait l'air jeune, qui aurait pu l'imaginer déjà retraitée? Je partage votre peine, et tiens à vous faire part, ainsi qu'à vos collègues, de toute ma sympathie."
Myriam Khlat, 23 mai 2017


"Toutes nos sympathies aux parents et amis de Godelieve et a toute la grande famille du centre de recherches en demographie de l'UCL."
Yves Carm Colimon, 23 mai 2017


"Bruno Masquelier m'avait annoncé  ce matin le décès de Godelieve et depuis lors, cette annonce  me  trotte dans la tête.  Outre ses qualités d'enseignante et de chercheuse, disponible pour ces collègues et ses étudiants, je retiens aussi la femme et la mère battante, courageuse face à l'adversité. A titre personnel, j'ai un gros coup de blues teinté de mélancolie tout en ayant  le sourire au coin de lèvres en me rappelant qu'il y a 20 ans, Godelieve et René Tonglet avaient bercé Nicolas durant mon examen d'épidémiologie, manière assez originale d'aborder ma seconde session en démographie. Pensées à Bernard, Mélanie et Amandine. Pour reprendre quelques pensées africaines, elles disent que le départ d'un proche est un rite de passage vers une nouvelle vie. Je leur souhaite le courage nécessaire pour effectuer ce passage le plus sereinement possible. A Godelieve, j'espère que la terre qui l'accueillera lui sera douce et paisible. Amitiés à toute l'équipe DEMO."
Lucie Pétillon, 23 mai 2017


"Je suis profondément désolé. En dehors de ses grandes qualités professionnelles, elle était humainement très attachante. La brutalité de son décès et sa jeunesse le rendent encore plus douloureux. Mes condoléances à la communauté des démographes et à sa famille."
Jean-Pierre Grimmeau, 23 mai 2017 


"This is very sad news. I/We will certainly mis her very hard. We got to know Godelieve when we worked for the Higher Council of statistics on the opportunity to replace the census with a registered based census. We will remember her as an integer scientist, a warm person, an intelligent and creative thinker and a fantastic colleague. Our most sincere condoleances to the family, but also to her friends/colleagues at Louvain-la-Neuve."
Dimokritos Kavadias, 23 mai 2017


"Godelieve était une enseignante et une chercheure exigeante et douée, et il est important de le dire et le redire. Le dernier souvenir que j’ai d’elle est la journée de son éméritat, tout à son image, entre la gravité et le sourire, avec le brin d’ironie qui faisait partie de son charme et qui nous disait que même si les choses ont leur limites, cela ne nous empêche pas de les aimer et d’y travailler très fort. Dans le contexte parfois un peu gris de l’université, elle était de ceux qui y mettaient de la couleur. Nous somme nombreux à être malheureux, mais en même temps bien conscients de la grâce fugace de l’avoir connue. Elle était de ces êtres exceptionnels qui rendent vraiment meilleurs les milieux, professionnels ou autres, dans lesquels ils vivent."
Michel Molitor, 23 mai 2017


"This is a very bad information to hear about and a very concerning time for everyone who has known Godelieve Masuy-Stroobant. She is an important asset that the Center for Demographic Research misses and that has to always remember. I recognize her competences as my Professor when doing my Master and her good manners and cooperation as colleague in the Center for Demographic Research when doing my PhD. My thoughts are very much with her family. May her soul rest in peace."
Vincent Manirakiza, 23 mai 2017  


"Bonjour. La mort de Godelieve Masuy-Stroobant me donne un grand chagrin et me rend consterné. Pendant mon séjour comme professeur visité au département de démographie ainsi comme visiteur fidèle des chaires Quetelet et pendant d’autres rencontres scientifiques elle était une personne incontournable. Dotée d’un grand optimisme et d’une joie de vivre débordante, elle se faisait remarquer par la solidité dans ses recherches. Ses connaissance de la mortalité et des ses déterminants faisaient autorité . En plus, elle avait une culture générale assez variée et devenait ainsi une interlocutrice très appréciée. Je ressens sa perte comme une grande vide surtout pour la communauté scientifique en Belgique dont je me sens toujours si proche."
Gerard Frinking, 23 mai 2017


"Bonjour à toutes et tous. C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de Godelieve. J'avais eu le plaisir de participer avec elle à un jury de thèse  et ce fut un beau moment de partage. Je m'imagine le vide que son départ va créer. J'adresse mes bien sincères condoléances à sa famille, à ses proches et ses collègues. Je garderai en souvenir l'image de son beau sourire et de sa gentillesse."
Agnès Guillaume, 23 mai 2017


"J’ai croisé Godelieve ce mercredi 17 à l’occasion des 15 ans du SMCS. Elle était vive et souriante. Je voudrais dire à ses collègues, à Bernard et Amandine que je partage leur tristesse . Godelieve était une grande dame, intègre et soucieuse de la collectivité. Son activité de recherche m’a fortement inspiré dans le domaine de la petite enfance et dans le domaine des inégalités de santé."
Vincent Lorant, 23 mai 2017


"Godelieve, j’ai eu la chance de te rencontrer quand j’étais étudiant, alors que tu nous enseignais les rudiments de l’analyse de données d’enquête par la pratique, en nous poussant à récolter nous-mêmes nos données. Au-delà des matières enseignées, des centaines d’étudiants ont été inspirés par le message que tu as transmis entre les lignes: ‘osez, soyez curieux et créatifs’. Quelques années plus tard, j’ai pu découvrir tes compétences de chercheuse, et apprécier ton attention constante pour la convivialité dans les relations professionnelles."
Bruno Masquelier, 23 mai 2017


"Mes profondes condoléances  a la famille et collegues de Godelieve."
Gabriel Bidegain, 23 mai 2017


"C'est avec émotion que j'apprends le décès de Godelieve et beaucoup de souvenirs reviennent en mémoire.Je vous souhaite une dernière journée 'fleurie'. Bernard, je pense à toi mais je ne pourrais pas être présent car je suis à l'étranger. Amitiés."
François Salmin, 23 mai 2017


"Je vous présente toutes mes plus sincères condoléances et vous souhaite tout le courage qu'il faut dans de telles circonstances. Je ne la connaissais pas personnellement mais ai eu l'occasion de la voir parler plusieurs fois lors de séminaires à l'ONE. Son aisance et sa maîtrise m'avaient marqué. J'ai lu sa thèse pour la rédaction de la mienne (sur l'allaitement maternel et que j'ai défendue il y a peu) et je dois dire qu'elle est vraiment remarquable. Elle sera encore plus précieuse à mes yeux aujourd'hui. Je viens de prévenir le Président de l'école de santé publique de l'ULB de cette bien triste nouvelle. Je suis de tout cœur avec vous. J'allaite encore mon petit garçon et je sais qu'on a les larmes encore plus faciles pendant cette période. Bien à vous."
Emmanuelle Robert, 23 mai 2017


"Godelieve, tu m'a accompagnée durant mes premiers pas, et même durant les suivants, dans mon métier de démographe. Premières recherches avec toi et puis la (longue) aventure du doctorat. Ce qui m'a impressionnée c'est la confiance que tu me faisais et le soutien constant que tu m'as prodigué. Et puis la générosité dont tu témoignais à l'égard  de celles et de ceux qui étaient un peu perdus ou dans la détresse. Tes passions en recherche tu as toujours voulu les faire partager et pas seulement avec la communauté scientifique mais aussi avec les praticiens de terrain dont tu estimais les travaux. Tu resteras toujours dans mes souvenirs."
Catherine Gourbin, 22 mai 2017


"C’est comme jeune et brillante étudiante que j’ai d’abord connu Godelieve. Puis comme chercheuse intelligente, fiable et persévérante. Enfin, en tant que collègue que j’ai beaucoup appréciée. A un niveau plus personnel, toujours prête à servir, elle m’a aidé dans des moments difficiles. Elle nous manquera beaucoup, tant sur le plan de la recherche où elle excellait, que sur le plan humain où sa présence était chaleur et enthousiasme. Chère Godelieve, tu imprègneras désormais nos souvenirs."
Guillaume Wunsch, 22 mai 2017

 
Quelques mots

 
Quelques dates et événements scientifiques marquants

Née le 30 mars 1948 à Bad-Salzuflen (Allemagne)

Etudes universitaires

  • Licence en sciences économiques en 1973
  • Maîtrise en démographie en 1975
  • Doctorat en démographie en 1984

Activités professionnelles

  • Chercheuse en DEMO sur fonds extérieur à partir du 1/10/1969
  • Aspirante FNRS, 1/10/1976 au 1/10/1980
  • Assistance UCL, 1/10/1980 au 8/01/1987
  • Chercheuse sur fonds extérieurs du 8/01/1987 au 30/09/1989
  • Chercheur Qualifié FNRS, 1/10/1989
  • Chargée de cours à temps plein, 1/09/2000
  • Professeure, le 1/10/2001
  • Directrice de DEMO de 2006 à 2009

Autres fonctions et activités

  • Conseiller scientifique à l’ONE depuis 1987
  • Membre du conseil supérieur de la statistique depuis 1999
  • Membre du Comité d’éthique de l’INED
  • Présidente du Conseil scientifique de l’Observatoire Wallon de la Santé
  • Marraine du Dr. Duong Quinh Hoa qui reçu le titre de Docteur Honoris causa de l’UCL le 2/02/1997.
  • Membre de l’'editorial board' de revues scientifiques et de collections
  • Paediatric and Perinatal Epidemiology, Blackwell Science
  • Archives of Public Health
  • Collections de l’INED (Institut national d’études démographiques, Paris), depuis 2004

Cours donnés à l’UCL

  • Problématique générale de santé publique
  • Séminaire de méthodologie et de pratique de la recherche
  • Introduction à la démographie
  • Population et santé
  • Analyse quantitative en Sciences sociales
  • Méthode de recherche en sciences de la santé
  • Méthode de l’épidémiologie
  • Méthode de recherche en Sciences du travail
  • Méthodes et démarche de recherche en Sciences sociales

Activités d’enseignement hors-UCL

  • Institut supérieur de Nursing (UCL) : Enseignante à temps partiel, 1973-74 à 1976-77.
  • CIDEP. (Centre International de formation et de recherche en Population et Développement) Professeur visiteur 1987-88, 1988-89.
  • URD (Unité de Recherches Démographiques - Université du Bénin, Lomé, TOGO), Formation à l'analyse multivariée en démographie, 1988.
  • IFORD (Institut de Formation et de Recherche en Démographie, Yaoundé, CAMEROUN), Formation de cadres africains à la pratique de l'analyse multivariée, 1989.
  • Department of Demography and Geodemography (Charles University, Prague) Cours d'été international - chargée de deux cours : 'Principles of mortality analysis with a spécial regard to infant mortality' et 'Historical évolution of mortality in European countries', juin 1992 et juin 1993
  • Cours d'été de l'Institut de démographie - UCL, 'Prévision et prospectives démographiques ', responsable de la formation en 'santé et mortalité' étés 1997 et 1998
  • Cours d'été de l'Institut de démographie - UCL, 'Programme de formation en santé de la reproduction', chargée des modules 'Epidémiologie', 'Schémas explicatifs de la mortalité des enfants' et 'déterminants de la mortalité maternelle', étés 1999-2005.

Quelques recherches marquantes

  • Poliwa I et Poliwa II : Etat de la Démographie Wallonne
  • Gender and Generation Survey (Enquête GGS) : Mise en place de l’enquête européenne « Generations & Gender Survey » coordonnée par l’UNECE-PAU (Genève), en Belgique
  • Microcensus : Etude des modalités de remplacement des recensements de population classiques par un recensement sur base de fichiers administratifs
  • Research programme in Infant health and mortality in Belgium and Europe
  • Modélisation des phénomènes socciaux (accompagnement des chercheurs de l’IWEPS dans leurs travaux d’analyse des données)

Chaire Quetelet

  • Masuy-Stroobant G., C. Gourbin, P. Buekens (éds) (1996). Santé et mortalité des enfants en Europe. Inégalités sociales d'hier et d'aujourd'hui, Chaire Quetelet 1994, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant/ L'Harmattan, 560 p.
  • Tabutin D., C. Gourbin, G. Masuy-Stroobant et B. Schoumaker (éds) (1999). Théories, paradigmes et courants explicatifs en démographie, Chaire Quetelet 1997, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant/ L'Harmattan, 669 p.
  • Masuy-Stroobant G., (éd.) (2012), L’élargissement de l’Union Européenne : enjeux et implications socio-démographiques, Chaire Quetelet 2003. Louvain-la-Neuve, UCL-PUL, 466 p.

Publications marquantes

Ouvrages

  • Masuy-Stroobant G. (1974). ABC de la démographie belge, Société Belge de Démographie, Bruxelles, 71 p.
  • Masuy-Stroobant G. et al., (1977). Etat démographique de la Wallonie et éléments pour une politique de population. Rapport POLIWA, Département de Démographie U.C.L., Documents du Centre d'Etude de la Population et de la Famille, 1977, 412 p.
  • Masuy-Stroobant G., M. Loriaux, H. Gérard (1979). Mort ou survie à la naissance ? Rapport POLIWA 2, Département de Démographie U.C.L., Documents du Centre d'Étude de la Population et de la Famille, 1979(5), 222 p.
  • Masuy-Stroobant G. (1983). Les déterminants individuels et régionaux de la mortalité infantile. La Belgique d'hier et d'aujourd'hui, Louvain-la-Neuve, Ciaco, 564 p.
  • Masuy-Stroobant G. et Humblet P. C. (dir.) (2004). Mères et nourrissons. De la bienfaisance à la protection médico-sociale (1830-1945), Bruxelles, Labor, 282 p.
  • Masuy-Stroobant G.et Costa R., (dir.), Analyser les données en sciences sociales. De la préparation des données à l’analyse multivariée, Peter Lang, 2013, 297 p.

Articles

  • Masuy-Stroobant G. (1980). Mort ou survie à la naissance ? A la recherche des déterminants socioculturels de la mortalité infantile en Belgique, Population, (6), 1180-1183.
  • Masuy-Stroobant G. (1983). La surmortalité infantile des Flandres au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. Mode d'alimentation ou mode de développement ? Annales de Démographie Historique, 231-256.
  • Masuy-Stroobant G. & C. Gourbin (1995). Infant health and mortality indicators. Their accuracy for monitoring the socio-economic development in the Europe of 1994, European Journal of Population, Vol. 11, 63-84.
  • Masuy-Stroobant G. (1976). Qui se ressemble, s'assemble. I. Les dimensions de la fécondité des arrondissements belges, Comparaison 1961-1970, Population et Famille, Vol. 1 (37), 1-36.
  • Masuy-Stroobant G. (1977). Qui se ressemble, s'assemble. II. Une typologie de la fécondité des arrondissements belges, Comparaison 1961-1970, Population et Famille, Vol.3 (42), 113-133.
  • Masuy-Stroobant G. (2005). Les enfants et la guerre, in : Serge Jaumain, Michaël Amara, Benoit Majerus et Antoon Vrints, Une guerre totale ? La Belgique dans la Première Guerre mondiale, Archives générales du Royaume, Etudes sur la Première Guerre mondiale, n°11, 157-170.
  • Masuy-Stroobant G. (2010). 1911 : un été exceptionnel en Belgique ?, Annales de Démographie Historique, Aléas naturels, vulnérabilité et politiques publiques, 2, pp. 179-197.
 
Quelques couvertures d'ouvrages et quelques photos