Séminaires 2021

Groupe de recherche SMAG « Mouvements sociaux à l’âge global »

CriDIS/Iacchos -  Université Catholique de Louvain

Séminaire de recherche du SMAG 2021 :
Alter-activisme et subjectivation dans les mouvements contemporain

Thématique du séminaire

Au cours des dernières années, plusieurs doctorants du SMAG ont consacré leur thèse à l’alter-activisme, cette culture militante individualisée mais solidaire qui est au cœur de nombreux mouvements contemporains (révoltes citoyennes, justice sociale et climatique, mouvements féministes, antiracisme…). Ce séminaire rassemblera et discutera leurs travaux. Chaque séance approfondira une dimension de ces formes d’engagement que nous appelons « alter-activistes » : les dimensions expressives et l’usage de l’art ; la combinaison de la résistance et des alternatives concrètes sur les espaces/territoires occupés ; la gestion de l’angoisse qui découle du sens de la responsabilité personnelle face aux problèmes globaux ; les initiatives d’un retour partiel à la politique électorale/institutionnelle de certains de ces acteurs face aux limites des mouvements culturels, …

La culture militante « alter-activiste » place l'expérience vécue et l'éthique au cœur de l'activisme. Pour les alter-activistes, il ne s'agit pas seulement de changer la société, mais de se construire soi-même comme une personne qui change la société, de changer à la fois la vie et le monde. La relation à soi est centrale dans cette forme d'engagement, aux côtés d’un sens de la responsabilité personnelle et d’une quête de cohérence entre les pratiques et les valeurs défendues.

Ce séminaire réunira une quinzaine de sociologues de différents pays qui ont réalisé leur thèse au SMAG ou ont régulièrement participé aux activités et colloque du SMAG au cours des dernières années. Leurs thèses abordent différentes dimensions de l’alter-activisme. Ensemble, nous proposons une perspective analytique centrée sur le rapport à soi, aux autres et au monde qui permet de mieux comprendre un activisme à la fois personnel, collectif et politique dans des mouvements tels que la justice climatique (en particulier le cas d’Alternatiba), les ZAD et les espaces occupés, le renouveau du féminisme (étudié en Espagne et au Chili), les révoltes populaires de 2019 (au Liban, au Chili et dans une perspective globale), les mouvements pour la paix au Mexique.

Calendrier du séminaire

  1. 12 janvier :
  • Introduction, Geoffrey Pleyers
  • Relation à soi et gestion des émotions : le cas de l’angoisse chez les alter-activistes
    Jean Le Goff, Université de Paris 7
  1. 26 janvier : La subjectivation au sein de la ZAD de Burre.
    Eleonora Garzia, Université de Paris 5 Descartes
     
  2. 9 février : Alter-activisme à Paris face à la violence au Mexique
    Larisa Lara, Université de Liège
     
  3. 16 février : Dispositifs de subjectivation et expressions artistiques
    Pascale Naveau, CriDIS, UCLouvain
     
  4. 2 mars : Les alter-activistes dans la révolte au Liban
    Alexandra Kassir, Université Américaine de Beyrouh
     
  5. 16 mars : Alter-activistes dans la révolte chilienne (en espagnol)
    Karla Henríquez Ojeda, Universidad Bernardo O’Higgins, Santiago
     
  6. 30 mars : Nouvelles combinaisons avec le politique
    Flavia Faria, EHESS & Université de Sao Paolo

Le programme du second trimestre (avril – juin) n’est donné qu’à titre indicatif. La formule, les dates et les sujets des séances sont susceptibles d’être modifiés suite à l’évaluation qui sera faite début mars.

  1. 13 avril : Dimensions alter-activistes dans le mouvement « No+AFP » au Chili et articulation avec la culture syndicale
    Natalia Miranda, CriDIS, UCLouvain
     
  2. 27 avril, 18h : Séance spéciale « Alter-activisme et féminisme », à confirmer
  • Rapport à soi et dimensions alteractivistes dans le mouvement féministe chilien
    Camila Ponce, Universidad Católica Silva Henriquez
  • Le mouvement féministe en Espagne, Tayrine dos Santos, Universidad Abierta de Barcelona
  1. 4 mai : Ariana Minardi (Université de Milan), à confirmer
     
  2. 18 mai (à confirmer): Séance spéciale « Alter-activisme et réseaux sociaux »
  • Sandra Rodriguez (Montréal) : Usage des réseaux sociaux et personnalisation de l’engagement
  • Dorismilda Flores (Mexique) : Réseaux sociaux et alteractivisme
  1. 1er juin : Margot Achard: « Phases de latence : L’engagement au-delà des phases événementielles »
     
  2. 15 juin : Conclusion, Geoffrey Pleyers

Modalité du séminaire

  • Le séminaire sera organisé via la plateforme Teams de l’Université Catholique de Louvain.
  • Les orateurs enverront un texte d’une quinzaine de pages 5 jours avant la séance de séminaire. Les participants s’engagent à le lire avant la séance du séminaire.
  • L’objectif de ce séminaire est de préparer un ouvrage collectif qui rassemble des recherches sur des mouvements contemporains et dans lesquelles la culture alter-activiste et la subjectivation tiennent une place centrale. A partir d’une recherche empirique sur un objet particulier, chaque auteur approfondit une dimension spécifique de l’alter-activisme.
  • Inscription au séminaire : Geoffrey.Pleyers@uclouvain.be