Thématique

PCOM RECOM Louvain-La-Neuve, Mons

Organisé à l'occasion de l'accession à l'éméritat du professeur Jean-Pierre Meunier (Département de communication, UCL), le colloque " La pensée iconique : pour une approche cognitive de la lecture des images " propose un état des lieux des travaux de recherche récents concernant les approches cognitives de la communication et de la place des images (matérielles et mentales) dans celle-ci. A ce titre, il entend à la fois retracer l'évolution du regard porté par les sciences de la communication sur les objets de recherche auxquels Jean-Pierre Meunier s'est intéressé tout au long de sa carrière et faire le point sur les approches théoriques à partir desquelles il les a abordés ces dernières années.

Le colloque balayera ainsi les différents paradigmes de recherche qui ont cadré l'étude des systèmes de signes iconiques au fil des décennies et que Jean-Pierre Meunier a successivement fait siens, et auxquels il a activement contribué sur le plan scientifique : la psychologie du cinéma, la sémiologie et la sémio-pragmatique de l'image, et enfin la sémiotique cognitive, en s'attardant particulièrement sur ce dernier paradigme.

Le colloque se veut un moment charnière et profite de l'éméritat de Jean-Pierre Meunier pour faire le point sur les questions qui ont alimenté ses travaux et son enseignement ces dernières années, et pour tracer des perspectives de recherche s'ouvrant dans ce domaine, perspectives qui pourront être réinvesties au sein du département de communication de l'UCL et plus largement dans le champ de la recherche en communication.

Le colloque suscitera le débat et proposera une contribution scientifique concernant les grandes thématiques de recherche actuelles propres aux approches mentionnées plus haut, notamment :

  • La nature des représentations mentales ;
  • La place des représentations mentales et matérielles dans les processus interprétatifs et leur interaction au sein de ceux-ci ;
  • L'étude comparée des systèmes de représentation iconiques et des registres sémio-cognitifs qu'ils mobilisent ;
  • Les relations entre opérations filmiques et opérations cognitives : c.-à-d. d'une part l'analyse sémiotique des traitements filmiques (montage, mouvements de caméra, rôle du sonore, etc.) et d'autre part celle de l'activité cognitive et des formes de représentations mentales que ces traitements illustrent ou produisent ;
  • Les implications de ces questions pour le domaine de l'éducation par l'image.

Les interventions proposeront d'une part des contributions théoriques à ces questions, et d'autre part des applications à des objets et pratiques liés à deux formes particulières de dispositifs de communication de connaissances : les dispositifs muséaux et l'image animée.