Thèses de doctorat

CHDJ

Thèses défendues

Xavier Rousseaux, Taxer ou châtier. L’émergence du pénal. Enquête sur la justice nivelloise (1400-1650), Louvain-la-Neuve, 1990 (UCL, Doctorat en Histoire)
Monique Septon, La femme et le poison. L’empoisonnement devant les juridictions criminelles en Belgique, 1795-1914, 1996, Ph.D. in History (Marquette University, Milwaukee).
Axel Tixhon, Le pouvoir des nombres. Une histoire de la production et de l’exploitation des statistiques judiciaires belges (1795-1870), Louvain-la-Neuve, 2001 (UCL, Doctorat en histoire).
Frédéric Vesentini, Pratiques pénales, crise économique et structures sociales. Analyse statistique de la répression judiciaire dans la Belgique du milieu du XIXe siècle (1840-1860), Louvain-la-Neuve, 2003 (UCL, Doctorat en histoire).
Emmanuel Berger, La justice pénale sous le Directoire. Normes, pratiques et enjeux d’un modèle judiciaire libéral, Louvain-la-Neuve, 2003 (UCL/Université de Paris-Panthéon Sorbonne, Doctorat en histoire).
François Aurore, Guerres et délinquance juvénile (1912-1950). Un demi-siècle de pratiques judiciaires et institutionnelles envers des mineurs en difficulté, Louvain-la-Neuve, 2008 (UCL, Doctorat en histoire).
Musin Aude, Sociabilité urbaine et criminalité étatique. La justice namuroise de 1360 à 1555. Etude des structures de justice et du crime dans une société urbaine en transition, Louvain-la-Neuve, 2009 (UCL, Doctorat en histoire).
De Brouwer Jérôme, La peine de mort en Belgique: les conditions d'émergence du système abolitionniste de fait (1830-1914), Louvain-la-Neuve, 2009 (UCL, Doctorat en histoire).
Campion Jonas, Le rétablissement de la légalité policière après la Seconde Guerre mondiale. Les Gendarmeries belge, française et la Koninklijke Marechaussee néerlandaise (cotutelle Jean-Noël Luc (Paris IV-Sorbonne), 2009 (UCL, Doctorat en histoire) (Université Paris-Sorbonne : Paris IV, Doctorat en histoire).
Machiels Christine, Les féminismes face à la prostitution en Belgique, France, Suisse (fin XIXe-XXe siècles), (cotutelle Christine Bard U. Angers), 2010 (UCL, Doctorat en histoire).
Muller Françoise, La Cour de cassation à l'aune des rapports entre pouvoirs. De sa naissance dans le modèle classique de la séparation des pouvoirs à l'aube d'une mutation de la fonction juridictionnelle (1832-1936) (coprom. J.-P. Nandrin FUSL), 2010 (UCL, Doctorat en histoire).
Massin Veerle, Observer, soigner, redresser. Les institutions publiques pour jeunes "délinquantes" en Belgique (Bruges/Saint-Servais), 1912-1965. (coprom. Jenneke Christiaens VUB), 2011 (UCL, Doctorat en histoire).
Nikichine Marie, La justice pénale à Douai à la fin du Moyen-Age (cotutelle Claude Gauvard Paris-I), 2011 (Paris I, Doctorat en histoire).
Bost Mélanie, La magistrature belge durant la première guerre mondiale (coprom. Dirk Luyten Ceges/UGent), 2013 (UCL, Doctorat en histoire).
Demaret Nathalie, Le bourreau, icône de la haute justice : le maître des hautes œuvres et ses pratiques dans deux principautés en mutation : le Hainaut et le Brabant (c.1350-c.1570), 2016 (UCL, Doctorat en histoire).

Thèses de doctorat en cours

Amez Benoît, La répression militaire des soldats belges durant la Première Guerre mondiale à travers les tribunaux militaires.
Auspert Sarah, La circulation des prostituées dans l'espace "belge" au 18e siècle.
Baclin Guillaume, La construction sociale du criminel dans un État démocratique : le discours des statistiques judiciaires belges (1890-1960) (coprom. Axel Tixhon, FUNDP).
Bar Pierre, Les séquestrations de l’officialité. L’enfermement à la demande des familles à Liège au XVIIIe siècle.
Bourguignon Marie-Amélie, Justice criminelle et pouvoir politique dans une société urbaine en mutation: deux villes en Hainaut: Mons et Valenciennes, de 1360 à 1550 (coprom. Jean-Marie Cauchies (FUSL-UCL).
Dauven Bernard, Composition et grâce princière en Brabant du XVe au XVIIe siècle (1404-1633) (cotutelle C.Gauvard, Paris I).
De Burchgraeve Amandine, La construction sociale des représentations du Crime. Les acteurs de la cour d'assises de Brabant et l'évolution des discours sur le "crime", le "criminel" et la "victime"(1877-1917).
De Weirt Xavier, Jeunesse et violence en Belgique 1880-2006 : Approches socio-historique de la violence interpersonnelle (coprom. Fabienne Brion (UCL).
Delin Thomas, La question de l’érotisme et de la pornographie dans le cadre artistique et judiciaire (Belgique 1860-1914) (coprom. Ralph Dekoninck, UCL).
Dubois Gaëlle, Banners of Judicial Power? The architectural speeches of prisons and courthouses from the Independence to the first World War.
Dumont Amandine, Les magistrats coloniaux belges. Profil collectif et trajectoires individuelles (1908-1960) (coprom. Aurore François).
Le Clercq Geoffroy, Les violences sexuelles devant les tribunaux namurois au XIXe siècle (coprom. M.-S. Dupont-Bouchat).
Louette Julie, L'histoire des statistiques judiciaires entre 1890 et 1990.
Skordou Melpomeni, Les résistances aux représentants de l’ordre public en Belgique et plus particulièrement à Bruxelles : analyse sociohistorique d’une répression et construction judiciaire d’un problème social. (promoteurs Fabienne Brion, Xavier Rousseaux).
Somer David, La formation des policiers judiciaires. L’École de Criminologie et de Police scientifique (1920-2001).
Thiry Amandine, Confinement as Social Utopia (1815-1914). "Belgian" reformers and transnational ideas on prisons, asylums and reformatories (coprom. Ch. Verbruggen, UGent).
Verreycken Quentin, L’État de grâce ? Guerre, construction étatique et usage du pardon en Angleterre, France et anciens Pays-Bas au XVe siècle (coprom. ric BousmarÉ, Université Saint-Louis - Bruxelles).
Welter François, La police judiciaire près des parquets (1919-1952) (coprom. Karel.Velle AGR/UGent).