Participants

Louvain-La-Neuve

Droits des participants aux recherches en sciences psychologiques

Comme tout psychologue, les chercheurs de l’Institut de Recherches en Sciences Psychologiques sont tenus de respecter les règles déontologiques de leur profession : respect de la dignité de la personne et de sa vie privée, responsabilité, compétence, intégrité, … Pour plus d’information à ce sujet, voir la page créée par la Fédération Belge des Psychologues. http://www.bfp-fbp.be/fr/info/obligations-des-psychologues-droits-des-clients

Ces principes généraux guident des dispositions plus particulières concernant la participation volontaire à des recherches qui visent le progrès des connaissances. En réalisant son étude, le chercheur n’a pas pour but premier de venir en aide aux personnes ni de répondre à leurs demandes. C’est lui au contraire qui demande un service, sous la forme de temps et d’efforts consacrés à son travail, et cette particularité lui impose de suivre un code de conduite défini pour encadrer l’expérimentation humaine.

Par analogie avec la recherche en sciences biomédicales, et même si la participation à une recherche en psychologie ne fait pas courir de risques comparables à ceux d’un traitement médical en phase expérimentale, ce code suit les recommandations initialement formulées dans le domaine des sciences de la santé : respect de l’autonomie et de l’intégrité des personnes, bienfaisance (« d’abord, ne pas nuire ») et justice (ne pas favoriser ou défavoriser une catégorie de personnes).

Concrètement, ces principes se traduisent au moyen de règles définies par la communauté scientifique :
• Les chercheurs s’engagent à demander le consentement libre et informé des participants, en expliquant dans un langage compréhensible en quoi consistera la participation : objectif, durée, pénibilité éventuelle, risques connus, etc. En signant le formulaire proposé, les participants n’abandonnent aucun droit. Ils fournissent simplement au chercheur la preuve qu’ils n’ont pas été contraints de se soumettre à l’étude, ni laissés dans l’ignorance de ce qui les attendait réellement.
• Les chercheurs s’engagent à respecter la confidentialité des données et la vie privée des participants en préservant leur anonymat dans toute communication relative à la recherche.
• Les chercheurs doivent informer les participants du droit qu’ont ceux-ci de se retirer à tout moment de l’étude sans avoir à se justifier.
• Dans la mesure du possible, au terme de leur étude, les chercheurs fourniront aux participants un bref compte rendu des principaux résultats obtenus. Le cas échéant, ils dévoileront une information qui à dessein aurait été cachée lors de la présentation de la recherche pour ne pas dénaturer ses résultats en orientant trop clairement les conduites des participants dans le sens attendu.

En résumé, les chercheurs doivent se montrer responsables et pouvoir se justifier face à toute critique visant le bien fondé de leur démarche. Les chercheurs membres de l’Institut de recherches en Sciences Psychologiques ont en principe soumis leur projet à une Commission d’éthique pour obtenir un avis favorable à l’étude envisagée. Les participants qui, en matière éthique, se poseraient des questions sur les procédures auxquelles ils ont été soumis ou qui exprimeraient des doutes sur le respect des règles de la part du chercheur peuvent envoyer un courrier à cette Commission à l’adresse suivante : demande-ethique-ipsy@uclouvain.be