Services offerts

Louvain-La-Neuve

 

Nous réalisons des bilans d’identification de zones de haute potentialité (parfois également appelées douance, précocité intellectuelle) et nous proposons un accompagnement psychologique adapté aux besoins de la personne (enfants, adolescents et adultes) et de ses proches.

Nous proposons également, sur demande, des formations à destination des professionnels de l’enseignement ou des psychologues.

Pourquoi demander un bilan d’identification d’un haut potentiel intellectuel ?

Les raisons qui amènent à demander un bilan d’identification d’un haut potentiel intellectuel sont multiples.

Chez l’enfant et l’adolescent, la demande vient le plus souvent des parents. Elle est faite de leur propre initiative ou parce que le jeune est en demande d’aide. Le bilan peut également avoir été conseillé par un proche, un professionnel de l’enseignement, un psychologue de centre PMS ou tout autre professionnel gravitant autour du jeune.

Parmi les demandes qui nous sont adressées, nous retrouvons entre autres :
- Le désir de mieux comprendre le fonctionnement du jeune qui peut être interpellant, déroutant, étonnant ;
- La recherche d’une meilleure compréhension de difficultés relationnelles, émotionnelles, ou comportementales ;
- Le désir d’identifier des pistes d’interventions (guidance parentale, gestion émotionnelle, …) ;
- Des difficultés scolaires telles que l’ennui, la démotivation, l’échec scolaire, le décrochage scolaire ou des problèmes de méthode de travail ;
- Le désir d’identifier des aménagements pédagogiques qui répondraient aux besoins du jeune (activités d’enrichissement/approfondissement, tutorat, saut de classe, immersion linguistique, …) ;
- L’identification des causes de difficultés d’apprentissage (haut potentiel intellectuel en association avec une dyslexie, dyscalculie, dyspraxie ou un trouble attentionnel; difficultés motivationnelles; difficultés de méthode de travail, …).

Chez l’adulte, les raisons qui amènent à demander un bilan d’identification d’un haut potentiel sont également multiples. Citons entre autres la volonté de mieux comprendre son fonctionnement et par cette voie de donner un nouvel éclairage à son parcours de vie, de réorienter ses choix professionnels, de mieux comprendre des difficultés d’ordre socio-affective (émotionnelle, sociale et/ou familiale) et d’identifier d’éventuelles pistes d’intervention afin de favoriser le bien-être de la personne.

Concrètement, comment se déroule un bilan ?

Le bilan s’effectue en 3 temps répartis entre 4 à 7 entretiens selon les circonstances (âge, rythme de la personne,…).

Temps 1 : La demande et l’anamnèse
Le psychologue rencontre une première fois la personne - et ses parents dans le cas d’enfants et d’adolescents-afin d’analyser la demande (qui demande ? quelle type d’informations/d’aide est recherché?) et d’évaluer si un bilan d’identification permettra d’y répondre. Il est important de donner sens à la démarche du bilan et d’en identifier les enjeux. Au cours de cette rencontre, le psychologue prendra diverses informations (développement, parcours scolaire, difficultés rencontrées, démarches entreprises, …) qui permettront d’orienter le bilan.

Temps 2 : L’évaluation
Lors de rencontres individuelles, le psychologue proposera des épreuves standardisées et validées qui visent à évaluer les performances de la personne pour différentes facettes de l’intelligence. Ceci permet d’identifier les éventuelles zones de haute potentialité intellectuelle.

L’évaluation intellectuelle est fréquemment complétée par d’autres tests et questionnaires qui permettront d’avoir une vision globale du fonctionnement de la personne et ainsi mieux s’ajuster à la demande. Cette démarche permet par exemple d’explorer le degré de satisfaction des besoins affectifs, cognitifs et relationnels; les traits de personnalité; l’intérêt pour d’autres formes d’intelligence (musicale, naturaliste, …); les représentations du fonctionnement familial; diverses fonctions cognitives (p.ex., attention, mémoire); les compétences émotionnelles.

Pour les enfants et les adolescents, des contacts pourront également être pris avec l’école, le CPMS ou tout autre professionnel afin d’avoir le regard de différents adultes sur le fonctionnement du jeune dans différents milieux de vie. Cette démarche est réalisée avec l’accord de jeune et de ses parents.

Temps 3 : Remise des conclusions
Le psychologue rencontre la personne – et ses parents dans le cas des enfants et adolescents - afin de remettre les conclusions de l’évaluation, d’informer et d’identifier les éventuelles pistes d’intervention. Après cette rencontre, notre service reste à disposition de la personne et/ou de sa famille pour les informer et les accompagner dans leurs démarches et questionnements.

Quel type d’accompagnement offrons-nous ?

Après le bilan réalisé par un membre de notre équipe ou une identification d’un profil à haut(s) potentiel(s) par un autre service, un suivi ponctuel de la personne peut être envisagé dans notre service. Ce suivi peut prendre diverses formes en fonction de la demande et des besoins de la personne et/ou de la famille : une information par rapport à son fonctionnement à haut(s) potentiel(s), de l’orientation scolaire/professionnelle, de la guidance parentale, etc.

Dans le cas des jeunes personnes, la psychologue peut, à votre demande, se déplacer ponctuellement auprès de l'enseignant et/ou d’autres professionnels, afin de l'informer et de le soutenir dans ses démarches auprès de votre enfant.

Si l’accompagnement et l’information ne suffisent pas et qu’une prise en charge psychothérapeutique est préconisée, nous orientons le client vers un thérapeute.

Et pour les professionnels ?

A la demande des professionnels de l’enseignement, un membre de l’équipe peut organiser une journée de formation sur la thématique des élèves à haut(s) potentiel(s).

L’équipe dispense également des formations destinées à des psychologues, par exemple, sur la passation des tests d’intelligence ou sur le bilan global.