Suggestions de visites culturelles

Louvain-La-Neuve

Louvain-la-Neuve


Historique

L’Université catholique de Louvain a été fondée en 1425 dans la ville de Louvain (Brabant Flamand). Elle participa à l'émancipation du sujet moderne à la fin du 15e siècle. Vésale, Mercator, Erasme et bien d'autres vinrent à Louvain animés d'objectifs scientifiques. L’enseignement y était en latin. L’Université répondit aux besoins du monde moderne en gestation jusqu'à la fin du 18e siècle : elle forma la plupart des hauts fonctionnaires, des légistes, des magistrats, des avocats et des médecins des Pays-Bas (successivement bourguignons, espagnols et autrichiens). Dès 1687 la Faculté de Droit inaugura un enseignement en français. L’enseignement se fit aussi en néerlandais à partir de 1911 et l’Université fut dédoublée en une section francophone et une section néerlandophone. Les deux sections de l’Université, française et flamande, décidèrent de se séparer en 1968, en deux universités autonomes, l’Université Catholique de Louvain (UCL) et la Katholic Universeit of Leuven (KUL). Cette dernière resta implantée dans la ville de Louvain, tandis que l’Université catholique de Louvain quitta Louvain pour construire de toutes pièces sur une colline à 20 km une ville nouvelle, Louvain-la-Neuve, composée d’un campus universitaire sur le modèle Nord Américain et des maisons. Rapidement des résidents qui n’étaient pas impliqués dans l’université s’installèrent à Louvain-la-Neuve, attirés par sa vie culturelle et sa proximité de Bruxelles. Louvain-la-Neuve est une ville piétonne.

Pour plus détails : Université catholique de Louvain : 6 siècles d’histoire. Site de l’UCL

Population liée à l’Université

28.700 étudiants

3.600 chercheurs, 2000 doctorants dont la moitié venant de l'étranger, près de 1000 conventions de recherche signées par an : la recherche est véritablement un des moteurs de l'UCL, en étroite collaboration avec les entreprises, le secteur public et les organismes internationaux.

220 programmes de formation continue dans des thématiques de pointe souvent inédites. Des programmes, à destination des entreprises, qui allient bases scientifiques éprouvées avec une expertise de terrain.

 Suggestions de visites à Louvain-la-Neuve et dans ses environs immédiats

Musée Hergé, 26 rue du Labrador (Louvain-la-Neuve), à deux pas de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education où se tient le Congrès.
Hergé est un des principaux auteurs belges de bandes dessinées, célèbre tant par les contenus de ses albums que par leur réalisation. Hergé a innové la ligne claire dans les contours de ses dessins. Ses albums « Tintin » sont connus dans le monde.

Promenades dans les divers quartiers de la ville pour admirer les maisons et résidences dont le plan est approuvé par l’Université.

visite de l’Abbaye de Villers-la-Ville (en voiture), abbaye cistercienne partiellement en ruines, Rue de l'Abbaye, 55, 1495 Villers-la-Ville.

Journée à Walibi, parc d’attraction (accès en voiture), boulevard de l’Europe  100,

 à (1300) Wavre.

>http://www.tourisme-olln.be/

Namur


Suggestions de visite à Namur (accessible en train depuis la gare d’Ottignies – la ligne SNCB Louvain-la-Neuve – Ottignies vous y conduit en 7 minutes)

 

Namur est une jolie vieille ville de province de   110.000 habitants, située au confluent de la Meuse et de la Sambre.

visite de la Citadelle de Namur,

belles façades d’Hôtels de Maître.

Cathédrale St Aubin, édifice du 18eme siècle, baroque, rococo avec une touche d'architecture classique. Beaux stucs à l’intérieur. Peintures de A. Van Dyck, J. Jordaens notamment.

visite du « trésor d’Oignies » au musée provincial des Arts Anciens du Namurois, Hôtel de Gaiffier d’Hestroy, rue de Fer, 24 (face à la gare). Namur.

>http://www.namurtourisme.be/

 

Bruxelles


Suggestions de visite à Bruxelles (à partir de la gare centrale, au coeur de la ville, accessible en train depuis la gare d’Ottignies – la ligne SNCB Louvain-la-Neuve – Ottignies vous y conduit en 7 minutes)

 

Bref historique

Bruxelles, capitale de la Belgique est une grande ville qui a fêté son millénaire en 1979. En plus des 1.200.000 habitants qui y résident, un nombre important de personnes y affluent tous les jours par train ou en voiture pour y travailler ou y faire des études.

            Située au bord de la Senne, rivière canalisée aujourd’hui, elle a été occupée sans discontinuer depuis bien avant la période romaine. Le Haut Moyen Âge voit son expansion grâce aux quartiers commerçants et au port de Bruxelles et grâce à de nombreux moulins en bord de Seine, et à l’industrie du drap dès le XIV ème siècle. Au XV ème siècle, les Duc de Bourgogne y installent la capitale du Brabant et y construisent le bel Hôtel de Ville (1401-1455). Les guerres de religion du 16ème siècle. Au XVII ème siècle, Bruxelles était la capitale de l’industrie de la dentelle. L’indépendance par rapport à la Hollande, obtenue en 1830, établit un régime politique de monarchie constitutionnelle. La stabilisation politique et permet l’essor de la révolution industrielle et financière. L’accroissement rapide de la population au XIX siècle impose la construction de maison et d’immeubles. Sous l’impulsion du Roi Léopold II, de grands travaux d’aménagement des voies de circulation en ville sont réalisés, la Senne est voûtée, des musées de prestige, dont le Musée du Cinquantenaire pour les 50 ans de la Belgique, sont construits en style éclectique, la Bourse de Bruxelles, le Palais de Justice, l’Eglise royale Sainte-Marie. En fin de siècle, plusieurs maisons et bâtiments publics (Palais des beaux-Arts, Gare centrale) dans l’esprit Art Nouveau sont construits par les architectes Victor Horta, Gustave Strauven, Henry Vande Velde, Paul Hancar, Paul Saintenoy (MIM) entre autres .  Les constructions les plus récentes très modernes sont celles du quartier européen, siège du Parlement européen. Bruxelles est une ville où l’habitat dense est entrecoupé de grands espaces verts.

A voir, depuis la gare centrale

La Grand Place avec son hôtel de ville et les maisons des corporations

Les Galeries royales Saint-Hubert, les plus anciennes galeries marchandes couvertes d’Europe, rue du marché aux herbes, 90.Bruxelles

La cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, Place St Gudule, Bruxelles

Le Manneken-Pis, rue de l’étuve, Bruxelles

La place Royale, à proximité du Palais royal, rue Bréderonde, 16, Bruxelles

Le Palais des beaux-arts, le Bozar, conçu en 1923, construit en style "Art déco" par  Victor Horta et la grande salle à l'acoustique exceptionnelle dans laquelle se donne, chaque année, le Concours Reine Élisabeth de Belgique  (violon, piano, chant)

Le Musée  des instruments de musique, installé dans les anciens magasins « Old England » construits par P. Saintenoy, superbe bâtiment art nouveau , rue Montagne de la Cour, 2, Bruxelles

Le musée des Beaux-Arts, rue de la Régence, 3 avec notamment

les collections de peinture

les oeuvres du peintre surréaliste Paul Delvaux

Le Musée Fin de siècle

Le musée Magritte exclusivement consacré au grand peintre surréaliste

Le quartier du Sablon, quartier des antiquaires, avec l’église Notre-Dame du Sablon, Boulevard de l’empereur, 27, Bruxelles

Le Palais de Justice le plus grand du monde, de style éclectique inspiré de l’antiquité

Les musées royaux d’art et d’histoire, au Cinquantenaire, proches du quartier Européen, Parc du Cinquatenaire,10 Bruxelles (métro, depuis la gare centrale, arrêt Schumann).

Le Muséum des sciences naturelles de Belgique avec sa collection de dinosaures dont un troupeau d'iguanodons unique au monde, rue Vautier, 29, Bruxelles (métro, arrêt Malbeeck).

la Maison (musée) de Horta, rue Américaine n° 25, Bruxelles. Accès en bus n° 93, depuis la Place des Palais ( en face du Palais Royal) , toutes les 7 minutes.

>https://visit.brussels/fr

Hébergements :