Archives Georges Lemaître

©Archives Georges Lemaître - Université catholique de Louvain

Afin que vive le Père du Big Bang et son univers toujours en expansion !

Celui qui, un jour, a eu le privilège d'approcher Mgr Georges Lemaître (1894-1966) n'a pu qu'être subjugué par la personnalité hors du commun et haute en couleurs du père de la cosmologie moderne. Pour mieux faire connaître la personne et son oeuvre, l'Institut d'astronomie et de géophysique G. Lemaître avec l'aide de collaborateurs de compétences diverses a rassemblé bon nombre des archives qui le concerne. Peu à peu, un petit "musée" fut mis sur pied. Il permet de perpétuer le souvenir d'un de nos savants parmi les plus éminents, professeur de notre université, et d'assurer la pérennité de ses recherches. Les « Archives » permettent de dresser un tableau aussi complet que possible de l'homme de sciences et de foi et elles témoignent du parcours de la pensée et de la vie de Lemaître.

Historique des archives

Au décès de G. Lemaître, l'ensemble du "bureau" (mobilier, documents scientifiques et parfois personnels, ...) fut confié par sa famille à l'Institut d'astronomie et de géophysique et à son responsable, le Prof. O. Godart. Ce legs connut ensuite les aléas de beaucoup d'archives : stockées, elles subiront le déménagement de l'université vers le site de Louvain-la-Neuve et ce n'est qu'en 1977, à l'occasion de la nomination du Prof. M. Heller à la Chaire Georges Lemaître, qu'un premier tri des documents scientifiques fut entamé avec la collaboration de celui qui fut le plus proche collaborateur de Lemaître, le Prof. O. Godart. Lors de ce travail, des manuscrits inédits ont été découverts. En 1982, le Prof. M. Heller, à nouveau titulaire de la Chaire G. Lemaître, a poursuivi le dépouillement et le classement des documents scientifiques.

En 1983, un colloque (The Big Bang and Georges Lemaître) fut organisé à l'UCL pour célébrer le 50ème anniversaire de la théorie du Big Bang. Lors de cette réunion qui a rassemblé de nombreuses personnalités internationales et aussi des anciens étudiants et collaborateurs de Lemaître, une exposition fut organisée reprenant du mobilier, des manuscrits originaux, des lettres, des décorations importantes, des objets sacerdotaux, des machines à calculer, ... qui ont appartenu à Lemaître. A peu près à la même époque, sous l'impulsion de A. Deprit (ancien étudiant et collaborateur de Lemaître), un inventaire plus fouillé fut mis en chantier. Des papiers personnels de Lemaître furent classés par ordre chronologique, alphabétique (correspondance) et thématique. Des documents se référant à Lemaître et postérieurs à son décès furent ajoutés aux archives. Un vrai petit musée était né. Sa gestion en fut rapidement confiée à L. Moens qui, dès le début se montra passionnée par l'expérience.

En 1994, à l'occasion de nombreuses manifestations commémorant le centenaire de la naissance de G. Lemaître, les archives ont connu un regain d'intérêt. Ce nouvel engouement incita Gilbert Lemaître (neveu de G. Lemaître) à trier les documents relatifs au calcul numérique. Grâce à son insistance auprès de la famille Lemaître, de nouvelles archives furent et continuent à être rassemblées au "musée Lemaître".

Depuis quelques années, D. Lambert (docteur en sciences et en philosophie, prix Lemaître 1999), y poursuit très activement l'étude de documents inédits. Ce travail l'a déjà conduit à publier une biographie soigneuse et une analyse fouillée des travaux de Lemaître dans ses livres : "Un Atome d'Univers" (2000), "L'itinéraire spirituel de Georges Lemaître" (2007) et "Charles Darwin et Georges Lemaître, une improbable, mais passionnante rencontre" (2008) avec Jacques Reisse.

Dans les projets actuels, la numérisation partielle des photos et des documents les plus représentatifs est envisagée. Non seulement ce travail assurera la préservation et la conservation de ces archives, mais elle permettra aussi de répondre plus efficacement aux nombreuses demandes d'accès aux divers documents rassemblés.

Contenu des archives

Les archives Lemaître sont vastes et variées. Elles sont constituées de documents scientifiques relatifs à la cosmologie, à la mécanique, à l'algèbre et au calcul numérique, de cours et de notes manuscrites diverses, de livres scientifiques (environ 450), de documents religieux et philosophiques (cahiers de retraites, ...), d'objets sacerdotaux (ciboire, patène, cuillère). Il y est également rassemblé du mobilier de bureau, du matériel de calcul, dont le premier ordinateur de l'UCL, la Burrough E101 du laboratoire d'astronomie et de géodésie des années 50 et 60. Une collection de photos, de diapositives (cours d'astronomie, voyages), d'articles de presse, sans oublier des souvenirs divers (décorations et distinctions honorifiques, ...) complètent cette collection.

Accès aux archives

Les archives sont placées sous la responsabilité conjointe du Service des Archives et de l’Institut de Recherche en Mathématique et Physique de l’Université catholique de Louvain. Leur accès est réservé aux scientifiques qui en font la demande pour une étude bien définie. Elles permettent également de fournir sous conditions à la presse et aux médias une copie des documents qu'ils sollicitent. Le fond fournit aussi en prêt sous conditions de la documentation et des objets à des fins d'exposition.

Espace Lemaître

Un « Espace Lemaître » a été réalisé dans la salle d’études de la Faculté des Sciences, place des Sciences, bâtiment Sc.11.  Il rassemble la majorité des objets et meubles repris ci-dessus ainsi qu’une rétrospective de la vie et l’œuvre de Georges Lemaître présentée sous forme de bannières. Cette salle est accessible pendant la majeure partie de l’année, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30 (fermeture 15 jours à Noël, une semaine à Pâques et pendant les mois de juillet-août). Actuellement fermeture temporaire jusqu’en septembre 2017.

Adresse de contact : Mme L. Moens, tél. +32 10 41 02 48 - e-mail: Moens.Liliane@uclouvain.be

 

Toutes les photos figurant sur cette page sont ©Archives Georges Lemaître - Université catholique de Louvain