Interdisciplinary work is at the core of IRSS and will be a the core of Be.Hive, Interdisciplinary primary care Chair.Find out here the work of Be.Hive, that will be coordinated by researchers of IRSS during the five years to come

Bruxelles Woluwe

2,5 millions d’euros pour une nouvelle chaire en soins de première ligne

Une approche interdisciplinaire unique contribuera à l’amélioration de l’aide et des soins de première ligne en Belgique francophone

Trois universités, trois hautes écoles, des représentants de citoyens, professionnels et politiques unissent pour la première fois leurs forces, moyens, connaissances et capacités de recherche afin de contribuer au développement d’une première ligne d’aide et de soins forte en Belgique francophone. La chaire interdisciplinaire de la première ligne a pu voir le jour grâce au soutien du Fonds Dr. Daniël De Coninck, géré par la Fondation Roi Baudouin, qui lui octroie un montant de 2,5 millions d'euros pendant cinq ans.

Aujourd’hui, on souhaite souvent vivre le plus longtemps possible à domicile en gardant une bonne qualité de vie, ou prendre soin de ses proches à la maison. Cela vaut bien sûr pour les personnes âgées mais pas uniquement ; les personnes accidentées ou souffrant d’une maladie, les enfants atteints d’un handicap… nécessitent eux aussi une aide et des soins de proximité. Les besoins sont de plus en plus nombreux. Sans parler des défis auxquels le secteur est confronté : vieillissement de la population, nombre croissant de personnes vivant à domicile avec une maladie chronique, inégalités en matière de santé et d’accès aux soins, évolution des technologies, fragmentation des services, pénurie de médecins généralistes en milieu rural… Sans oublier le transfert des compétences vers les Régions, qui offre l’opportunité de repenser la manière dont les services seront coordonnés.

Avec le soutien du Fonds Dr. Daniël De Coninck, la nouvelle chaire francophone interdisciplinaire de la première ligne (aussi appelée ‘Be.Hive’, pour symboliser l’idée d’une ruche et de construction commune) veut soutenir et contribuer à l’amélioration de la première ligne, qui regroupe tous les acteurs impliqués dans l’aide et les soins aux personnes qui vivent à domicile. Il s’agit de professionnels tels que médecins généralistes, infirmiers à domicile, sages-femmes, assistants sociaux, psychologues, pharmaciens, kinésithérapeutes… Les aides à domicile (aides-soignantes, aides familiales…) et les bénévoles jouent également un rôle important dans la première ligne. Autant d’acteurs qui, chacun à leur niveau, ont développé de nombreuses initiatives positives, autour desquelles la chaire entend s’articuler et sur lesquelles elle veut capitaliser.

Collaboration interdisciplinaire
‘Be.Hive’ rassemblera et mettra pour la première fois en réseau trois universités (UCLouvain, ULiège, ULB), trois hautes écoles (HELB, Henallux, Haute Ecole Léonard de Vinci) ainsi que des représentants de citoyens, de professionnels et de politiques. La collaboration entre instituts de recherche et acteurs-clés issus du terrain figurait comme critère de sélection essentiel à l’obtention du soutien.

Dès la première année, la chaire s’attachera à développer une vision commune et partagée de la première ligne avec l’ensemble des acteurs concernés (patients, aidants-proches, professionnels, administrations…). Ceci devrait permettre d’assurer des soins de haute qualité accessibles aux personnes vivant à domicile et ayant besoin d’aide, mais aussi d’agir au niveau de la promotion de la santé et de la prévention auprès des citoyens en bonne santé. "Notre système de santé peut s’améliorer, à condition que la première ligne soit forte. Notre ambition est de nous mettre au service de cette première ligne", précise Thérèse Van Durme, coordinatrice de la chaire attachée à l’Institut de recherche santé et société de l’UCLouvain.

Pour ce faire, ‘Be.Hive’ s’appuiera sur une consultation à large échelle auprès de l’ensemble des parties prenantes, afin de prendre en compte la diversité des points de vue dans l’élaboration d’une vision cohérente, ancrée dans la réalité. Les résultats de cette enquête permettront de dégager des pistes de travail autour de grands thèmes prioritaires tels que la collaboration avec le patient et son entourage, et avec les autres professionnels, l’accès à des soins de qualité, la promotion de la santé et la prévention des risques liés à la santé, ou encore, l’utilisation optimale du système de santé. Les travaux de la chaire permettront en outre de développer et partager des connaissances, ainsi que de renforcer les compétences des patients et des aidants-proches, des professionnels de soins et également des étudiants (futurs professionnels) et ce, en collaboration avec les acteurs de terrain.

Les ressources du Fonds Daniël De Coninck serviront prioritairement à financer les chercheurs, mais aussi la mise en place d’une plateforme de communication avec la première ligne ainsi qu’un évènement public annuel. Les organisations partenaires s’engagent quant à elles à mobiliser leurs expertises afin de pouvoir générer de nouvelles connaissances au sein de ‘Be.Hive’.

À propos du Fonds Dr. Daniël De Coninck
Le Fonds Dr. Daniël De Coninck, géré par la Fondation Roi Baudouin, a été institué à l’initiative de la Croix Jaune et Blanche de Flandre occidentale, avec le soutien de toutes les organisations de la Croix Jaune et Blanche. Il porte le nom de Daniël De Coninck, qui fut son président pendant 30 ans, en l’honneur de son engagement. Le Fonds veut donner une impulsion à la recherche et au développement des soins intégrés pour les patients résidant à domicile, un domaine dans lequel les moyens sont beaucoup plus limités que ceux de la recherche médicale spécialisée.

 

Article publié le 16/01/2019 et repris sur le site de la Fondation Roi Baudouin. 

Communiqué de presse

 

Publié le 17 janvier 2019