Inclusive Crisis Communication

Inclusive Crisis Communication

 

" Vers une politique de communication de crise Covid-19 inclusive en Belgique : développement et validation de stratégies pour une communication plus efficace et accessible en contexte pandémique "

 

 

 

Inclusive Crisis Communication, qu'est-ce que c'est ?

Un projet de recherche soutenu par le gouvernement fédéral et Sciensano, coordonné par l’Université d’Anvers (Prs. Mieke Vandenbroucke et Nina Reviers) et mené en partenariat avec la KULeuven, l’UCLouvain (IRSS/RESO), la Haute école Thomas More, l’asbl Atlas et le Centre national de crise.

 

Objectifs du projet :

Ce projet de recherche appliquée et interdisciplinaire répond aux questions actuelles concernant la communication gouvernementale Covid-19 et la circulation de l'information vers certains groupes rendus plus vulnérables du fait de barrières linguistiques ou sensorielles, telles que la surdité ou la malvoyance, qui ont un impact sur l’accessibilité des informations. Le projet vise à développer une stratégie inclusive de communication de crise, qui tienne compte de la diversité des besoins de différents groupes spécifiques.

Ainsi, le développement de stratégies de communication adaptées à différents publics devrait permettre de réduire les inégalités d’accès aux messages de prévention. L'accent sera mis dans le cadre du projet sur le développement de stratégies visant à tenir compte de certaines barrières linguistiques, cognitives, culturelles et sensorielles, pour augmenter l’accessibilité des messages dans le cadre de la communication gouvernementale liée au Covid-19. Une attention particulière sera portée à la forme des messages, ainsi qu’aux canaux de diffusion mobilisés pour augmenter l’accessibilité vers les groupes cibles.

 

Etapes du projet :

1) Une revue de la littérature (en cours, réalisée par une équipe partenaire)
Une revue de la littérature pour rassembler et synthétiser les connaissances scientifiques existantes et les données probantes sur la manière de surmonter les barrières linguistiques, cognitives, culturelles et sensorielles pour une communication Covid-19 plus inclusive et accessible.

2) Une enquête de terrain (mars-avril 2021)
Une enquête de terrain auprès de représentants d’organisations gouvernementales et de la société civile en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Flandre pour faire un état des lieux des initiatives et pratiques existantes, évaluées ou non, pour augmenter l’accessibilité des messages. 

3) Tables rondes (mai-juin 2021)
La réalisation de tables rondes,rassemblant des représentants des administrations, services et asbl (publics intermédiaires), pour collaborer à une réflexion critique autour d’outils de communication existant au niveau fédéral et contribuer à la formulation de recommandations spécifiques au contexte et aux différents groupes cibles visés par le projet.

4) Focus groupes (septembre-octobre 2021)
La réalisation de focus groupes avec des représentants des publics cibles visés par le projet pour présenter, discuter et valider les résultats du projet.

 

Contact

Equipe et coordonnées de contact pour la collecte des données en Fédération Wallonie Bruxelles
Mesdames Océane Le Boulengé, Hélène Lambert, Dominique Doumont, Isabelle Aujoulat
Adresse mail : projet-icc@uclouvain.be

 

 

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO