Veille sur la communication et la littératie

Thématique transversale : Communication et littératie

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES.


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

The COVID-19 Misinfodemic: Moving Beyond Fact-Checking

19 janvier 2021

de Wen-Ying Sylvia Chou, Anna Gaysynsky
2021, pp. 5-8
En ligne : journals.sagepub.com[...]

Online misinformation regarding COVID-19 has undermined public health efforts to control the novel coronavirus. To date, public health organizations’ efforts to counter COVID-19 misinformation have focused on identifying and correcting false information on social media platforms. Citing extant literature in health communication and psychology, we argue that these fact-checking efforts are a necessary, but insufficient, response to health misinformation. First, research suggests that fact-checking has several important limitations and is rarely successful in fully undoing the effects of misinformation exposure. Second, there are many factors driving misinformation sharing and acceptance in the context of the COVID-19 pandemic—such as emotions, distrust, cognitive biases, racism, and xenophobia—and these factors both make individuals more vulnerable to certain types of misinformation and also make them impervious to future correction attempts. We conclude by outlining several additional measures, beyond fact-checking, that may help further mitigate the effects of misinformation in the current pandemic.

Le rôle de la clarté et de la cohérence des mesures gouvernementales pour réduire la propagation de la COVID-19 (2020)

24 novembre 2020

de Roxane de la Sablonnière, Jean-Marc Lina, Dietlind Stolle
Canada : La fin du monde tel qu'on la connait, 2020, 7 p.
En ligne : a5eaedf4-8d49-4b28-9cae-77db17679ab5.filesusr.com[...]

Pour promouvoir efficacement l’adhésion aux exigeantes mesures gouvernementales visant à réduire la propagation de la COVID-19 et à sauver des vies, il est essentiel que les gouvernements : 1) Communiquent des mesures claires et cohérentes : qu’ils s’assurent que les mesures sont bien définies et qu’il n’y a pas de contradictions entre les mesures ou ceux qui les communiquent. 2) Communiquent un soutien normatif : axer la communication sur la majorité qui respecte les mesures gouvernementales et NON sur la minorité qui ne suit pas les règles.

C'est quoi la littératie ? (2020)

18 novembre 2020

Canada : Alberta Education, 2020
En ligne : education.alberta.ca[...]

La littératie est essentielle pour nous aider à donner un sens à notre monde. Entre le moment du réveil et l’heure du coucher, nous cherchons constamment à interpréter et à comprendre le monde qui nous entoure. La littératie a toujours été perçue comme étant la lecture et l’écriture. Bien qu’elles soient des éléments essentiels de la littératie, notre compréhension de celle-ci englobe beaucoup plus aujourd’hui. Alberta Education définit la littératie comme étant l’habileté, la confiance et la volonté d’interagir avec le langage pour acquérir, construire et communiquer un sens dans tous les aspects de la vie quotidienne. Le langage se décrit comme un système de communication construit en fonction de facteurs sociaux et culturels. De très nombreuses ressources dans ce site

La littératie en santé et les personnes sourdes (2020)

12 novembre 2020

Bruxelles : Cultures & santé, 2020, 4 p.
En ligne : www.cultures-sante.be[...]

Les personnes sourdes ou malentendantes représentent 8,9% de la population belge. Pourtant, les offres et les services sociaux et de santé sont trop peu souvent adaptés à leur situation. Ces difficultés d’accès se répercutent négativement sur leur état de santé. En tant que professionnel·le, vous êtes susceptible d’accueillir ou de rencontrer des personnes sourdes. Cette fiche vous offre un éclairage sur les facteurs spécifiques liés aux compétences en littératie en santé de ce public et fournit des recommandations pour leur prise en compte.

Cette fiche a été alimentée par l’expérience d’associations de personnes sourdes (Infosourds, Surdimobile, Kap Signes, LSFB ASBL, L’Escale, la FFSB) et d’associations proposant des activités accessibles à celles-ci (Les Pissenlits asbl, la Maison médicale d’Anderlecht, Sourdilove, Entr’âge asbl, Araph).

Health literacy in schools State of the art (2020)

08 octobre 2020

de Orkan Okan
Maastricht : School for health in Europe (SHE), 2020, 14 p.
En ligne : www.schoolsforhealth.org[...]

"Addressing children’s and adolescents’ health literacy is fundamental for sustainable development, societal growth, and health development over the life course. Health literacy is a determinant of health, a significant driver in sustaining health equity, and a key empowerment strategy. Therefore, the enhancement of health literacy and health competencies should be addressed early on in schools, and the health literacy of both pupils and educators is equally important and must be considered."

Re-thinking health literacy: using a capabilities approach perspective towards realising social justice goals

24 septembre 2020

de Christalla Pithara
[S.l.] : IUHPE International Union for Health Promotion and Education, 2020, pp. 150–158
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

La littératie en santé a gagné en popularité en tant que concept utile pour promouvoir et préserver la santé. Les recherches portant sur la littératie en santé ont été abondantes, cependant, elles ont aussi été fragmentaires, et confrontées à des difficultés pour atteindre leurs objectifs en matière de responsabilisation et de justice sociale. Des limites très importantes ont compliqué l'application de ses principes à la santé des groupes vulnérables et sous-représentés, même si ces groupes sont affectés de manière très importante par la mauvaise santé. Les efforts réalisés pour rendre ce concept plus pertinent ont eu tendance à étendre les modèles de littératie en santé et à replacer la littératie en santé « en contexte » pour refléter les facteurs environnementaux et sociaux qui déterminent la littératie en santé. Cependant, les facteurs liés au contexte n'ont pas toujours été inscrits dans les efforts de mise en œuvre et de mesure.
Cet article soutient que la littératie en santé doit être conceptualisée à nouveau dans une optique d'approche des capacités. Il suggère que l'approche des capacités peut aborder de manière unique les critiques conceptuelles et méthodologiques appliquées à la littératie en santé, tout en englobant sa compréhension conceptuelle essentielle de la santé. L'avantage de cette approche par rapport aux autres développements de la théorie et de la pratique de la littératie en santé est l'accent qu'elle met à la fois sur les opportunités ou les libertés pour les personnes d'atteindre des objectifs déterminés en termes de santé, et sur leurs capacités à le faire. Cela permet de déplacer l'accent mis sur la littératie en santé en tant que compétences individuelles vers les facteurs favorables ou défavorables qui déterminent la littératie en santé. Une approche participative est considérée comme essentielle pour réaliser ce changement conceptuel.

Health literacy in rural and urban populations: A systematic review

23 septembre 2020

de Noor Aljassim
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2020, pp. 2142-2154
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objective
This review assessed whether health literacy differences exist between rural and urban populations and whether rurality is a determinant.

Methods
Eight online databases were searched using the keywords “health literacy”, “rural” and “urban”, and related terms. Peer-reviewed original research comparing health literacy levels between rural and urban populations were evaluated for strength of evidence. A narrative synthesis summarised the results of included studies.

Results
Nineteen articles met inclusion criteria and were of sufficient methodological quality for data extraction. The majority of studies found that urban populations had higher health literacy than rural populations. Differences were more likely to be found in developing than developed countries. Studies that performed covariate analysis indicated that rurality may not be a significant determinant of health literacy.

Conclusion
Evidence suggests that rurality alone does not explain rural-urban health literacy differences and that sociodemographic factors play important roles.

Practice implications
These findings could be used to help inform the development of evidence-based interventions specifically for rural populations, at both health policy and clinical levels; for example, by tackling healthcare access challenges. The findings also provide a lens through which to consider efforts to reduce rural-urban health outcome disparities.

Using pictures to convey health information: A systematic review and meta-analysis of the effects on patient and consumer health behaviors and outcomes

23 septembre 2020

de Danielle Schubbe, ET AL.
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2020, pp. 1935-1960
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objective
Assess the effect of pictorial health information on patients’ and consumers’ health behaviors and outcomes, evaluate these effects in lower health literacy populations, and examine the attributes of the interventions.

Methods
We included randomized controlled trials (RCTs) that assessed the effect of pictorial health information on patient and consumer health behaviors and outcomes. We conducted a meta-analysis of RCTs that assessed knowledge/understanding, recall, or adherence, and a subgroup analysis of those outcomes on lower health literacy populations. We narratively reviewed characteristics of pictorial health interventions that significantly improved outcomes for lower health literacy populations.

Results
From 4160 records, we included 54 RCTs (42 in meta-analysis). Pictorial health information moderately improved knowledge/understanding and recall overall, but largely increased knowledge/understanding for lower health literacy populations (n = 13), all with substantial heterogeneity. Icons with few words may be most helpful in conveying health information.

Conclusion
Our results support including pictures in health communication to improve patient knowledge. Our results should be interpreted with caution considering the significant heterogeneity of the meta-analysis outcomes.

Practice implications
Future research should assess which types and characteristics of pictures that best convey health information and are most useful and the implementation and sustainability in healthcare contexts.

A Critical Perspective on Mental Health News in Six European Countries: How Are “Mental Health/Illness” and “Mental Health Literacy” Rhetorically Constructed?

04 août 2020

de Laura Van Beveren, Kris Rutten
2020, pp. 1362–1378
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

In this study, we aim to contribute to the field of critical health communication research by examining how notions of mental health and illness are discursively constructed in newspapers and magazines in six European countries and how these constructions relate to specific understandings of mental health literacy. Using the method of cluster-agon analysis, we identified four terminological clusters in our data, in which mental health/illness is conceptualized as “dangerous,” “a matter of lifestyle,” “a unique story and experience,” and “socially situated.” We furthermore found that we cannot unambiguously assume that biopsychiatric discourses or discourses aimed at empathy and understanding are either exclusively stigmatizing or exclusively empowering and normalizing. We consequently call for a critical conception of mental health literacy arguing that all mental health news socializes its audience in specific understandings of and attitudes toward mental health (knowledge) and that discourses on mental health/illness can work differently in varying contexts.

Évolution des messages sanitaires devant accompagner les publicités de certains aliments et boissons et préconisations concernant l'encadrement du marketing des produits gras, sucrés, salés en direction des enfants (2020)

28 juillet 2020

de Anne-Juliette Serry, Hélène Escalon
France : Santé Publique France (SPF), 2020, 18 p.
En ligne : www.santepubliquefrance.fr[...]

La population, et en particulier les jeunes, sont exposes a un environnement obésogénique, comprenant des incitations fortes et répétées à consommer ; Les mesures d'incitation à adopter des comportements alimentaires favorables à la sante doivent être complétées par un ensemble d'autres mesures visant à réduire l'influence de l'environnement obésogénique ; L'impact du marketing alimentaire sur les préférences alimentaires des enfants et des adolescents, leurs comportements et leurs consommations, est établi et reconnu par la majorité des experts en France et à l'international ; Il existe donc un consensus national et international clair sur la nécessité de réglementer, de manière efficace, l'exposition des enfants au marketing des produits alimentaires peu sains ; En France, l'ampleur du marketing alimentaire pour des produits gras, sucres, sales en direction des enfants se maintient, en particulier à la télévision, et ce malgré les engagements à l'autorégulation des industries agroalimentaires et l'interdiction de la publicité pendant les programmes jeunesses des chaines publiques ; L'augmentation du temps passe sur Internet par les enfants et les adolescents laisse augurer d'une exposition bien plus massive aux publicités pour les produits gras, sucrés, salés, sans qu'il ne soit à ce jour possible de la mesurer. Santé publique France préconise de limiter les communications commerciales des produits classes D et E selon le Nutri-Score ainsi que les communications pour les marques associées a ces produits, en télévision et sur Internet pendant les tranches horaires qui sont le plus regardées par les enfants. Ces deux medias représentent 80 à 90% des investissements publicitaires alimentaires ; En complément de ces mesures prioritaires, Santé publique France propose que le dispositif des messages sanitaires soit adapté afin qu'il puisse jouer pleinement son rôle d'incitation comportementale en dissociant les messages sanitaires des annonces publicitaires elles-mêmes.

How Fear Appeal Approaches in COVID-19 Health Communication May Be Harming the Global Community

15 juillet 2020

de Jeni A. Stolow
2020, pp. 531–535
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

As health professionals develop health communication for coronavirus disease 2019 (COVID-19), we implore that these communication approaches do not include fear appeals. Fear appeals, also known as scare tactics, have been widely used to promote recommended preventive behaviors. We contend that unintended negative outcomes can result from fear appeals that intensify the already complex pandemic and efforts to contain it. We encourage public health professionals to reevaluate their desire to use fear appeals in COVID-19 health communication and recommend that evidence-based health communication be utilized to address the needs of a specific community, help people understand what they are being asked to do, explain step-by-step how to complete preventative behaviors, and consider external factors needed to support the uptake of behaviors. To aid health professionals in redirecting away from the use of fear appeals, we offer a phased approach to creating health communication messages during the COVID-19 crisis.

Évaluation des compétences en littératie chez les enfants français de 4-5 ans

14 juillet 2020

de Jean Écalle, Hélène Labat
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2020, pp. 9-17
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Introduction : Très tôt, les enfants d’âge préscolaire développent des capacités langagières dont certaines sont fortement prédictives de l’apprentissage de la lecture.
But de l’étude : Cette recherche vise à utiliser un outil court pour évaluer les compétences en littératie. Elle a été réalisée auprès d’enfants de 4-5 ans (n = 14 820) scolarisés dans des écoles maternelles publiques (réseau d’éducation prioritaire [REP] et non-REP) et privées en France. L’évaluation a porté sur trois domaines : la connaissance des lettres, les habiletés phonologiques et le vocabulaire, avec un nombre limité d’items.
Résultats : Les enfants scolarisés en REP ont des scores significativement plus faibles que les enfants scolarisés dans des écoles hors REP. Aucune différence significative n’est relevée entre les scores des enfants scolarisés dans les écoles privées et les écoles publiques hors REP. Un impact significatif du sexe et de l’âge est observé – le premier en faveur des filles et le second en faveur des enfants plus âgés –, celui du sexe s’estompant chez les enfants plus âgés. Enfin, nous avons examiné la distribution des performances dans les trois domaines chez les enfants ayant obtenu les scores les plus faibles.
Conclusions : L’utilisation d’un outil court de repérage des habiletés en littératie précoce permet d’examiner directement chez de jeunes enfants les compétences liées à l’apprentissage de la lecture. C’est aussi une occasion de définir et de coordonner des actions préventives pour réduire les difficultés d’apprentissage de la lecture.

Advancing perspectives on health literacy in childhood and youth

24 juin 2020

de Janine Bröder
2020, pp. 575–585
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Children and young people’s importance as core target population for health literacy has been highlighted throughout the literature due to the relevance of the early life phases for maintaining, restoring and promoting health during the life course. Transferring health literacy concepts to the target population, however, requires proper testing of their applicability and their fit to the developmental phases as well as the target populations’ realities and needs. This article aims to discuss children’s and young people’s health literacy by elaborating and exploring childhood and youth as life phases with unique characteristics from multidisciplinary perspectives. Drawing on theories and findings from developmental studies, sociology and socialization research, health literacy in childhood and youth is discussed along five ‘D’ dimensions: (i) disease patterns and health perspectives, (ii) demographic patterns, (iii) developmental change, (iv) dependency and (v) democracy. The unique particularities of children and young people relevant for health literacy include their disease and health-risk profiles, their vulnerability to demographic factors, their social role and status, and their right to participation. Inter- and intra-generational relationships and an unequal distribution of power can either promote or hinder children and young people’s health literacy development and their opportunities for participating in health-related decision making. Specifying what is called the ‘contextual’ and ‘relational’ dimension of health literacy for the target group requires considering their personal attributes and agency as contextually embedded and interrelated. Taking these considerations into account can help to move towards a more tailored and holistic approach to health literacy of children and young peopl

COVID-19 : Stratégies de communication pour soutenir la promotion et le maintien des comportements désirés dans le contexte de déconfinement graduel (2020)

23 juin 2020

de Maxime Boivin, Léa Gamache
Québec (Canada) : Institut National de Sante Publique du Québec (INSPQ), 2020, 15 p.
En ligne : www.inspq.qc.ca[...]

Ce document a pour objectif de déterminer les stratégies de communication visant à favoriser le maintien des comportements désirés dans le contexte du déconfinement graduel. Il est destiné aux institutions, organisations et intervenants appelés à promouvoir le respect des recommandations émises par le gouvernement. Les stratégies de communication proposées tiennent compte de plusieurs facteurs en jeu, entre autres la compréhension des informations sur la pandémie, la confiance du public, la perception des risques, les normes sociales et la résilience communautaire. Les stratégies et les messages clés qui se dégagent de l’analyse sont résumés dans ce document.

La littératie en santé des populations à l’épreuve de la Covid-19 : le défi de l’évaluation de l’information

02 juin 2020

de Cultures&Santé
Bruxelles : Education Santé, 2020, pp. 3-9
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

La pandémie de Covid-19 et sa prise en charge sont révélatrices d’inégalités sociales lancinantes au sein de notre société. Les individus et les groupes sociaux, compte tenu de leurs conditions de vie, sont touchés de manière différenciée par le virus et par les mesures prises par les pouvoirs publics pour contenir sa propagation. Genre, âge, logement, travail, revenus, statut administratif… vont déterminer les possibilités de se prémunir de la contagion, d’accéder à des soins et surtout de vivre avec plus ou moins de difficultés cette période de vigilance sanitaire extrême. Dans le domaine de l’information et des compétences d’évaluation de celle-ci, le phénomène épidémique met également en évidence des facteurs de disparités.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO