Veille sur la participation et l'empowerment

Thématique transversale : Participation et empowerment

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES.


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

La participation citoyenne dans les évaluations d’impact sur la santé en France

07 juillet 2021

de Émeline Rococo, ET AL.
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2021, pp. 27-35
En ligne : www.cairn.info[...]

Objectif : La participation citoyenne est l’une des valeurs clés de l’évaluation d’impact sur la santé (EIS). Cependant, un écart entre cet idéal affirmé dans les textes fondateurs et la réalité est constaté dans la littérature. Compte tenu du développement de cette pratique en France, cet article propose un éclairage sur la compréhension du concept et les enjeux de sa mise en œuvre en France.
Méthodes : La présente étude a été conduite sur un panel de 11 EIS réalisées dans huit régions entre 2011-2018 et fondée sur des entretiens, observations et analyse documentaire. La participation citoyenne est analysée selon cinq dimensions : perceptions et attentes des acteurs, étendue, intensité, modalités d’intervention, contraintes identifiées.
Résultats : La notion de « participation citoyenne » reste floue en France à l’instar des travaux conduits à l’étranger. Même si des progrès sont constatés dans les EIS les plus récentes, leur traduction concrète reste insuffisante en raison de contraintes politiques, financières et humaines et de la mise en concurrence avec les dispositifs participatifs existants.
Conclusion : Bien que les acquis des expériences accumulées constituent des atouts pour une intégration effective de la participation, en vue de mieux ancrer l’EIS dans le système de valeurs de la promotion de la santé, cette étude met en avant l’importance de définir les objectifs de cette participation, de sensibiliser les élus en amont de la démarche, de renforcer les capacités des praticiens et d’avoir recours à des spécialistes du domaine de la participation.

The Nordic perspective on migration and empowerment

16 mars 2021

de Berit Misund Dahl
2021, pp. 216–222
En ligne : academic.oup.com[...]

International migration is a complex phenomenon that touches on a multiplicity of economic, social and security aspects affecting our daily lives. In the Nordic countries’ migration is a contentious political topic as the number of migrants has significantly increased in recent decades. The aim of this study is to analyse governmental policy documents on migrants in Denmark, Finland, Norway and Sweden and to identify and compare how they are described within an empowerment perspective. A critical discourse analysis was undertaken of each Nordic country. The findings revealed that all four documents placed migrants in a passive position in regard to decision-making and that an empowerment perspective was lacking. Migrants are similarly treated in each Nordic country as a problem to deal with rather than as a possible resource for the society and the approach seeks to protect the welfare state and the culture of the country. The lack of empowerment perspective may be having a negative impact on the health and well-being of migrants and on their integration in the Nordic society. The article concludes by raising several questions in regard to migration and empowerment in the Nordic context.

n° 40 - Janvier 2021 - L’action locale de santé: les leviers de la mobilisation (Bulletin de Repères pour agir en promotion de la santé)

04 mars 2021

de Luc Hincelin
Wattignies (France) : LH conseil, 2021, 2 p.
En ligne : www.pratiquesensante.org[...]

Une participation habitante : la démocratie en santé L’intégration des habitants aux réflexions et à l’action, le relevé de leur parole, conduisent à inscrire le projet dans une démarche participative. Vraie valeur ajoutée, ce levier central est à l’origine de nouvelles dynamiques locales. L’appui sur les têtes de réseau, les acteurs pivots, les personnes relais est alors indispensable pour repérer et démultiplier cette participation habitante. La place des personnes : de la mobilisation à leur valorisation Au-delà de la perception des réels besoins et attentes des acteurs, les leviers sont aussi liés aux personnes : les pratiques mobilisatrices, le partage de l’information, la reconnaissance d’acteurs et du pouvoir d’agir, les relations de confiance entre partenaires, la valorisation des parties prenantes dans le projet…

L’évaluation des projets d’accompagnement à l’autonomie en santé : pourquoi privilégier une approche pragmatiste ?

02 février 2021

de Olivia Gross, Remi Gagnayre
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2021, pp. 301-313
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Introduction : En lien avec l’article 92 de la dernière loi de santé (France), 28 projets font l’objet d’une expérimentation nationale dont le but est d’apporter la démonstration de l’intérêt de l’accompagnement à l’autonomie en santé. Ces projets seront évalués au cas par cas en fonction de leurs situations spécifiques ; mais en vue de la généralisation éventuelle de ce type de dispositifs, il était nécessaire également de les évaluer à l’aune du même référentiel.
Méthode : Pour cela, une démarche participative a été conduite avec leurs coordonnateurs pour identifier un cadre évaluatif unique, alors même que ces projets étaient très hétérogènes.
Résultats : Ce processus d’élaboration a abouti à l’identification d’une logique d’intervention commune qui a permis a posteriori de définir l’accompagnement à l’autonomie en santé, soit d’énoncer les conditions pour qu’une intervention en santé s’en réclame. Une vision pragmatiste a guidé la production du cadre évaluatif qui articule quatre dimensions (empowerment individuel, environnement capacitant, empowerment collectif, empowerment organisationnel) composées de 21 critères et présentées comme indissociables.
Discussion : Il est énoncé une continuité entre fins et moyens et entre faits et valeurs. Ainsi, selon la logique d’intervention retenue, le processus d’autonomisation des individus, en tant qu’objectif des interventions, ne peut être poursuivi s’il n’est pas enchâssé dans des pratiques conformes aux valeurs inhérentes à l’intention initiale. Et cela invite à accorder autant d’importance aux effets sur l’autonomisation des personnes accompagnées qu’aux processus des interventions et qu’aux processus d’apprentissage des personnes et des organisations.

Psychosocial empowerment-based interventions for smoking reduction: concepts, measures and outcomes. A systematic review

22 décembre 2020

de Alessandro Coppo, Silvia Gattino
2020, pp. 88-96

Although empowerment is a widely used concept in health-related areas, its definition remains unclear. While there is evidence for the effectiveness of empowerment interventions in improving some psychosocial factors linked to health (e.g. patient self-care strategy, coping skills, access and effective use of health services) and some health outcomes like mental health and HIV/AIDS-related behaviour, other data appear to contradict this. Moreover, concepts, measures, and outcomes related to empowerment are operationalized in different ways. Using the case of tobacco control programmes, we wanted to explore: (a) how research on smoking reduction/prevention has conceptualized empowerment; (b) which measures and instruments have been used to assess behaviour outcomes and the empowerment process. We hypothesized that the transformative potential that characterizes empowerment is marginally considered.

A total of 18 studies reporting on the effect of prevention interventions on smoking and/or empowerment outcomes were reviewed. Two kinds of study were distinguished: (a) studies reporting behaviour outcomes without data about the impact on empowerment; (b) studies analysing the empowerment process. Among this latter type, some studies did not provide information about the specific behaviour (smoking), while others examined the impact of intervention on both smoking and empowerment. In about half of all studies, empowerment strategies were found to be effective in improving smoking outcomes, while no differences were found between intervention and control groups in the remaining studies. The present review suggests that pragmatic definitions of empowerment need to be developed in order to promote its transferability and evaluation.

Pair-aidance et pratiques participatives : le vécu au coeur de la réflexion du secteur du social et de la santé

01 décembre 2020

de Juliette Vanderveken
Bruxelles : Education Santé, 2020, pp.12-15
En ligne : educationsante.be[...]

La pair-aidance et les pratiques participatives sont « des façons de faire » qui recouvrent une multitude de pratiques et d’acteurs issus de différents secteurs du social et de la santé. Rendre compte de cette diversité, rassembler ses acteurs, partager les outils et les expériences, et donner envie à d’autres de « sauter le pas », tels étaient les objectifs de la plénière organisée fin septembre par les asbl SMES, En Route et le Réseau Nomade en guise d’introduction au cycle de rencontres qu’ils organisent.

Evaluation of an Active Citizenship Intervention Based on Youth-Led Participatory Action Research

25 novembre 2020

de Gabriele Prati
2020, pp. 894–904
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Youth-led participatory action research (YPAR) is a theoretical–methodological approach that has been designed to promote positive development (e.g., well-being and health, social–emotional and cognitive development, academic or career advancement) and civic engagement among young people. Although YPAR holds particular promise, there has been little systematic assessment of its effects. Moreover, no study has investigated the role of YPAR in the promotion of active citizenship. We report on an effectiveness evaluation of a YPAR project designed to promote European active citizenship (i.e., identification and attitudes toward a political entity, institutional trust, participation, and political alienation) and social well-being among adolescents. Our sample included 69 Italian high school students (35 in the intervention group; 34 in the control group). We evaluated the impact of YPAR using a pretest–posttest control group design and fitting the generalized estimating equations procedure. The results showed that participants in the intervention group reported increased scores on social well-being, institutional trust, and participation and decreased scores on political alienation compared with the control group. We found no significant effects for identification as European and attitudes toward a political entity. Findings support the benefits of YPAR in terms of social well-being and active citizenship

Participation des habitants-usagers-citoyens (2020)

17 novembre 2020

France : PromoSanté Île-de-France, 2020
En ligne : www.promosante-idf.fr[...]

En promotion de la santé, la participation des personnes concernées peut permettre d’améliorer le pouvoir d’agir de tous, et notamment des personnes les plus vulnérables, sur leur propre santé et sur le système de santé. Dossier pour approfondir vos connaissances et donner des ressources pour engager une démarche participative.

L’empowerment, accroissement du pouvoir d’agir, est‑il éthique ?

10 novembre 2020

de Olivia Gross
Saint-Denis (France) : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), 2020, pp. 20-22
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

L’empowerment c’est-à-dire le développement du pouvoir d’agir, ainsi que la participation des populations sont des concepts favorables sur un plan éthique, dans une perspective de promotion de la santé. En théorie, car en pratique tant l’empowerment que la participation ne sont pas forcément favorables à la santé des personnes et des populations concernées. Face à ces risques, Olivia Gross en appelle à la vigilance et au respect de quelques règles fondamentales

Coconstruction et développement du pouvoir d’agir : un état des lieux en hauts de France (2020)

22 octobre 2020

Paris : Fédération addiction, 2020, 9 p.
En ligne : www.federationaddiction.fr[...]

Les acteurs de l’Union régionale de la Fédération Addiction proposent depuis plusieurs années des espaces de travail et de réflexion communs afin de permettre aux services et à leurs usagers de valoriser des pratiques par thématiques. Chacune des équipes développe des singularités, des outils, des spécificités en tenant compte des interactions entre le projet initial et la réalité de l’environnement de leur service, et adapte sa pratique avec les usagers, à leurs profils, leurs désirs, leurs besoins, attentes et projets…Ces différents services co-construisent au quotidien avec les usagers, et développent des pratiques de coconstruction variées avec les équipes et les usagers. Parmi ces pratiques, le développement du pouvoir d’agir, le développement des compétences psycho-sociales et l’appui sur les dynamiques d’autosupport et sur l’expression de l’expertise des personnes semble des leviers particulièrement intéressants. L’Union Régionale a donc construit un plan de travail participatif, visant à mettre en exergue via 10 réunions de travail les pratiques de coconstruction entre les usagers et les équipes adhérant à l’URFA des Hauts de France. Cette démarche fait l’objet d’un projet de deux ans, débuté en 2018, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé. Elle s’est déclinée via 10 réunions de travail entre usagers et intervenants, et une journée de formation au Développement du Pouvoir d’Agir avec l’ANDA DPA. Ce projet vient de déboucher sur la parution d’un rapport d’état des lieux des questionnements, bénéfices, leviers et freins à ces démarches de coconstruction. Il problématise et présente des préconisations simples et pratiques pour favoriser ces démarches dans les structures et accueils des Hauts de France

Participation des usagers : de l’implication à la coopération (2020)

29 septembre 2020

Paris : Fédération addiction, 2020, 69 p.
En ligne : www.federationaddiction.fr[...]

Le guide Participation des usagers : de l’implication à la coopération, de la collection Repère(s, est le fruit de 3 années de démarche participative au sein du réseau de la Fédération Addiction et de ses partenaires. Son objectif est de dresser un état des lieux des pratiques d’implication des usagers dans leur parcours de soins, dans leur structure d’accueil et d’accompagnement, auprès de leurs pairs et dans la société. Ce travail rend compte de la diversité des pratiques permettant de (re-)donner aux usagers leur pouvoir d’agir et de co-construire un parcours de soins qui convienne à leurs besoins et qui permette d’améliorer leur qualité de vie.

How Participatory Music Engagement Supports Mental Well-being: A Meta-Ethnography

22 septembre 2020

de Rosie Perkins, ET AL.
2020, pp. 1924–1940
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Participatory music engagement has the capacity to support well-being. Yet, there is little research that has scrutinized the processes through which music has an effect. In this meta-ethnography [PROSPERO CRD42019130164], we conducted a systematic search of 19 electronic databases and a critical appraisal to identify 46 qualitative studies reporting on participants’ subjective views of how participatory music engagement supports their mental well-being. Synthesis of first-order and second-order interpretations using thematic coding resulted in four third-order pathways that account for how participatory music engagement supports mental well-being: managing and expressing emotions, facilitating self-development, providing respite, and facilitating connections. Our interpretation suggests that people benefit from participatory music engagement by engaging with specific and multiple processes that meet their individual needs and circumstances. These findings inform research directions within the field of music and well-being, as well as guiding the development and delivery of future music interventions.

Et s’il était temps de croire en la capacité des citoyens à s’investir dans les questions de santé ?

14 juillet 2020

de Benoit Petré, Aurore Margat
Bruxelles : Education Santé, 2020, pp. 7-10
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

La crise COVID-19 questionne nos politiques de santé à considérer le citoyen comme un véritable partenaire de santé. Comment la crise sanitaire liée à la COVID-19 renforce la nécessité d’investir dans les éducations en santé ? L’une des répercussions positives de la crise est qu’elle permet de dévoiler de manière importante les forces et faiblesses du système de santé. Les comportements humains étant au cœur de la réponse face à la pandémie, le présent article souhaite se concentrer sur l’examen des mesures préventives adoptées par nos autorités gouvernantes

Empowerment-enabling home and school environments and self-rated health among Finnish adolescents

18 février 2020

de Nina Simonsen, Anna Lahti
2020, pp. 82–92
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Perceived health during adolescence has not only immediate consequences for individuals and for society, but also long-term. We need to understand better the health development in this period of the lifespan. Empowerment may be one pathway through which social factors and conditions translate into health effects. This study aimed to examine whether empowerment-enabling home and school environments are associated with self-rated health among adolescents, and whether the associations differ between genders, age or majority/minority language groups. Anonymous questionnaire data from respondents aged 11, 13 and 15 years were obtained from the Health Behaviour in School-aged Children study, conducted in Finland in 2014 in Finnish- and Swedish-speaking schools (n = 5925/1877). The proportion rating their health as excellent varied between 33.6 (11-year-olds) and 23.1% (15-year-olds), boys rating their health as excellent more often than girls in all age groups. Findings showed that indicators of both empowerment-enabling home and school environments were independently and positively related to adolescents’ self-rated health. Whereas a respectful, accepting, kind and helpful attitude among classmates and a good home atmosphere were quite consistently associated with excellent health, there were gender and age differences with concern to the other empowerment-enabling indicators. Moreover, there were gender-, age- and language-related differences regarding adolescents’ perceptions of how empowerment enabling their environments were. Home and school environments that create opportunities through encouragement and care, and through strengthening feelings of being secure, accepted and respected are potentially empowerment enabling. This study suggests that such environmental qualities are important for the perceived health of young people.

Les capacités des individus en contexte. Une revue de la littérature sur les notions d’empowerment et de compétences. (2019)

23 janvier 2020

de Manon Bertha
Bruxelles : Le GRAIN asbl, 2019, 35 p.
En ligne : www.legrainasbl.org[...]

Cette revue de la littérature vise à rendre compte de l’ampleur du débat tel qu’il se pose autour de la notion d’empowerment, et les notions connexes de capacitation ou de développement du pouvoir d’agir, d’une part, ainsi qu’autour de celle de compétences, dans les secteurs de l’enseignement, de la formation et du travail, d’autre part. Les contextes dans lesquels ces notions sont utilisées sont autant d’espaces où se déploie la question de la marge de manœuvre de l’individu dans le monde social, de ses capacités, et des attentes sociales quant à ces capacités. Quels sont les usages qui se revendiquent de ces différentes notions ? Comment et autour de quelles tensions s’articulent-ils ? Ces tensions en font des objets d’études particulièrement intéressants pour l’éducation permanente comme pour la sociologie clinique. Qu’il s’agisse d’empowerment ou de compétences, force est de constater en tout cas que les usages de ces notions en vogue suscitent autant d’enthousiasme que de critiques, et nombre de débats et de tentatives de clarifications. Cette revue de la littérature présente une analyse critique de ces usages.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO