Veille sur la promotion de la santé à l'école

 

Milieu de vie : Promotion de la santé à l'école

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES. 


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Renforcer les compétences psychosociales à l'école élémentaire (2019)

22 janvier 2020

de Lydiane Artaud, Nicolas Bazin
Clermont-Ferrand (France) : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Auvergne-Rhône-Alpes, 2019, 44 p.
En ligne : ireps-ara.org[...]

Quels sont les prérequis pour travailler les CPS en école élémentaire ? Comment cela peut se traduire en classe, concrètement ? Avec quels exemples de séances ? Ce document est issu de 5 années de collaboration entre l’IREPS ARA et la circonscription de l’Education nationale de Crest, dans le cadre de la recherche-intervention sur le développement des compétences psychosociales (CPS) des enfants de 7 à 12 ans, dans et hors l’école.

CPS-école_élémentaire.pdf - application/pdf

CPS-école_élémentaire.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Renforcer les compétences psychosociales des 7-12 ans dans et hors l'école (2019)

22 janvier 2020

de Mélanie Villeval, Lydiane Artaud
Clermont-Ferrand (France) : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Auvergne-Rhône-Alpes, 2019, 64 p.
En ligne : ireps-ara.org[...]

Pendant 5 ans et sur 5 territoires de la région, l'IREPS ARA a mené un projet de développement des compétences psychosociales (CPS) des enfants de 7 à 12 ans, dans et hors l’école. Cette approche territoriale de promotion de la santé s'inscrivait dans une recherche-intervention réalisée en collaboration avec l'Education nationale, l'ESPE Université Lyon 1 et l'Unires. Comment ce projet a-t-il été mis en œuvre dans les différents territoires ? En quoi l'approche territoriale est-elle une condition de la réussite du développement des compétences psychosociales des enfants ? Pourquoi la formation des acteurs éducatifs est-elle au cœur du projet ? Ce document de capitalisation est le fruit des retours d'expériences des acteurs impliqués dans le projet.

ireps-capitalisationCPS.pdf - application/pdf

ireps-capitalisationCPS.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Health promoting schools in Europe (2019)

02 janvier 2020

de Nina Bartelink, Kathelijne Bessems
Maastricht : School for health in Europe (SHE), 2019, 11 p.
En ligne : www.schoolsforhealth.org[...]

This factsheet is the fifth factsheet for health and educational professionals with an interest in the health promoting school (HPS) approach. It briefly describes the current ‘state of the art’ of the HPS approach in Europe. First, it focuses on what is already known about the HPS approach and describes its underpinning principles. It then continues with new insights regarding the importance of the context for optimal implementation and effectiveness. These contextual insights were collected and aggregated by conducting a narrative review of recent literature on the HPS approach in Europe

Surveillance of water, sanitation and hygiene in schools A practical tool (2019)

09 décembre 2019

Copenhague (Danemark) : Bureau régional de l'Europe-Organisation mondiale de la santé (OMS), 2019, 115 p.
En ligne : www.euro.who.int[...]

Comme le reconnaissent le Programme de développement durable à l’horizon 2030, le Protocole sur l’eau et la santé et la Déclaration d’Ostrava sur l’environnement et la santé, les enfants ont tous le droit de bénéficier d’un accès adéquat à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène. Cet accès pose cependant des défis nombreux et variés dans les écoles de la région paneuropéenne. Afin d’améliorer la situation et d’obtenir de meilleurs résultats scolaires et sanitaires, il est essentiel de mettre en place une surveillance de qualité afin de sensibiliser l’opinion et d’encourager les progrès. Cette publication présente un outil pratique en vue d’aider les pays à renforcer la surveillance de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène dans les écoles. Les résultats serviront à l’élaboration de réglementations propices à cet égard et à la planification des améliorations afin de protéger la santé, le bien-être, la dignité et les capacités cognitives des enfants. L’outil permet également aux pays d’utiliser les données collectées pour faciliter le dialogue politique et permettre l’établissement de rapports au niveau international, notamment sur les progrès accomplis en vue de réaliser les objectifs de développement durable en rapport avec l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans les écoles.

Enseignants et élèves en souffrance : Guide pratique pour des partenariats entre école et pédopsychiatrie (2019)

05 décembre 2019

de Nicole Catheline, Sylvie Dieumegard
Montrouge : ESF Editeur, 2019, 179 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Qu'ils soient malades dans l'école ou malades de l'école, les enseignants et les élèves en souffrance sont trop souvent ignorés. Quand ils ne le sont pas, ils sont généralement "externalisés" pour être pris en charge par une médecine individuelle et spécialisée... Nicole Catheline et son équipe proposent ici une autre voie. C'est la voie de la prévention et de l'accompagnement bienveillant dès l'apparition des premiers signes préoccupants. C'est, surtout, la voie de la collaboration et du partenariat au service des acteurs de l'institution scolaire. Pas question de se renvoyer les responsabilités, en une partie de ping-pong infernale, entre partenaires rivaux. Pas question, non plus, de "découper la personne en tranches" en ignorant que les dimensions affectives et cognitives, personnelles et professionnelles, sont étroitement liées et en interaction permanente. Pas question, enfin, de jouer aux "apprentis sorciers" en s'improvisant psychologue ou pédagogue sans en avoir la formation et les compétences. Forts d'une expérience de trente années, les auteurs de ce livre nous proposent une méthodologie rigoureuse pour un vrai travail partenariat entre professionnels de santé et professionnels de l'éducation. Ils nous présentent des exemples particulièrement convaincants de dispositifs structurés de collaboration. Ils nous montrent comment la souffrance au travail ou le décrochage scolaire peuvent être pris en charge par des équipes ou des binômes pluridisciplinaires afin d'éviter une externalisation systématique et une médicalisation excessive. Ce livre s'adresse aussi bien aux enseignants et cadres éducatifs, qu'aux infirmiers, éducateurs spécialisés, psychologues et médecins. Tous y trouveront des analyses et des outils grâce auxquels ils pourront mieux prendre soin ensemble de toutes les personnes qui fréquentent l'Ecole.

Pour une évaluation systématique de la santé mentale des adolescents

02 décembre 2019

de Axelle Vermeeren, Selena Botsas
Bruxelles : Education Santé, 2019, pp. 6-9
En ligne : educationsante.be[...]

Les adolescents âgés de 11 à 15 ans sont nombreux à manifester des difficultés à s'adapter aux changements liés à l'adolescence. La littérature scientifique constate ces situations de détresse psychologique. Pouvoir identifier ces jeunes en détresse semble s’inscrire dans les missions de la Promotion de la Santé à l’École (PSE). Pourtant, actuellement, pour aborder la santé mentale, il semblerait que peu d’outils soient mis en place par la PSE.

Improving health and learning through better water, sanitation and hygiene in schools. An information package for school staff (2019)

25 novembre 2019

Copenhague (Danemark) : Bureau régional de l'Europe-Organisation mondiale de la santé (OMS), 2019, 140 p.
En ligne : www.euro.who.int[...]

L’accès à une eau, à un assainissement et à une hygiène sûrs et fiables est une condition préalable essentielle à la création d’un environnement scolaire sûr favorisant l’égalité des chances afin d’assurer une éducation de qualité et le développement sain de l’enfant. Pour que les établissements scolaires puissent remplir cette condition et devenir des Écoles-santé, il importe de résoudre les problèmes communs dépassant le cadre de la mise en place d’infrastructures d’eau, d’assainissement et d’hygiène appropriées, comme les toilettes et les robinets. Les questions de l’exploitation et de l’entretien, de l’éducation et des tabous persistants, comme le fait de parler de l’utilisation des toilettes et de l’hygiène menstruelle, doivent également être abordées. Ce dossier d’information offre un soutien pratique au personnel scolaire sur la façon de résoudre les problèmes communément rencontrés en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène, et d’améliorer la situation de l’école, des élèves et de l’ensemble de la communauté scolaire à cet égard. Il aidera les établissements scolaires à renforcer l’éducation sanitaire et à mettre en œuvre des politiques panscolaires promouvant la santé, le bien-être et la dignité des élèves et du personnel scolaire, afin que les écoles deviennent toutes des Écoles-santé.

Ne tournons pas autour du pot ! Des ressources pour vous soutenir (2019)

25 novembre 2019

Bruxelles (Belgique) : Question Santé, 2019, 28 p.
En ligne : netournonspasautourdupot.be[...]

Des nouveautés attendent les écoles sur le site du projet Ne tournons pas autour du pot ! Le site du projet Ne tournons pas autour du pot ! se dote à présent d'une rubrique "Nos outils". Celle-ci regroupe une série de ressources utiles pour approfondir la question des toilettes à l’école, pour mener un projet en classe et réaliser de nouveaux aménagements. Les écoles pourront notamment y trouver une bibliographie qui fait état des livres, publications, sites internet au service de leur projet !

L’élève atteint d’épilepsie et le médecin scolaire

12 novembre 2019

de Caroline Genet
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2019, pp. 10-13
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Aujourd’hui, l’élève atteint d’épilepsie est, dans la majorité des cas, accueilli dans son école de quartier. Parfois en situation de handicap, il a besoin de bénéficier de bonnes conditions d’apprentissage, tandis que sa sécurité est assurée par les professionnels dans son établissement. Un projet d’accueil individualisé anticipe le déroulement de ses journées ; un protocole d’urgence est parfois nécessaire pour venir abréger une crise trop longue. Des aménagements pédagogiques sont mis en place dans le cas de difficultés d’apprentissage, après qu’elles ont été analysées. Le médecin scolaire accompagnera l’enfant aussi longtemps que nécessaire et à la mesure de ce dont l’élève a besoin pour s’épanouir dans son parcours scolaire.

Aménager le pourtour des écoles (2019)

05 novembre 2019

de Maud Emmanuelle Labesse, Guillaume Burigusa
Québec (Canada) : Institut National de Sante Publique du Québec (INSPQ), 2019, 11 p.
En ligne : www.inspq.qc.ca[...]

Cette fiche s’adresse aux acteurs municipaux ainsi qu’à toute personne qui s’intéresse aux impacts des caractéristiques de l’emplacement des écoles sur la santé et le bien-être de leurs occupants. Elle vise à soutenir les acteurs qui interviennent sur l’environnement bâti autour des établissements d’enseignement, en excluant les terrains qui leur sont associés, comme la cour d’école et le stationnement. Les propos tenus dans cette fiche se rapportent principalement aux écoles primaires et secondaires, mais plusieurs peuvent également s’avérer pertinents pour d’autres institutions d’enseignement. L’environnement bâti se définit comme tout élément de l’environnement physique construit ou aménagé par l’être humain. Un environnement bâti propice à la santé favorise le développement de la communauté, l’épanouissement des individus et le développement durable, en plus d’avoir le potentiel de réduire les inégalités sociales de santé. Nombreux ont été les plaidoyers sur l’importance de l’école, tant dans la vie de ses élèves et de son personnel que dans celle de sa communauté. Sa localisation peut exercer une influence sur la santé, le bien-être et la réussite scolaire. En effet, l’emplacement de l’école peut permettre à celle-ci de devenir un lieu où se trouvent de nombreux services offerts à l’ensemble des citoyens, enrichissant ainsi la vitalité et le bien-être de sa communauté.

n° 14 - Octobre 2019 - Regard sur la santé des jeunes, bien-être à l’école en Hainaut (Bulletin de Santé en Hainaut)

23 octobre 2019

de Anne-Marie Vansnick, Christian Massot
2019, 210 p.
En ligne : observatoiresante.hainaut.be[...]

Entre 2015 et 2017, l’Observatoire de la Santé de la Province du Hainaut (OSH) et le réseau des Centres de Santé Scolaire Vigies (CSSV) ont mené auprès des jeunes Hainuyers une enquête sur la thématique du bien-être à l’école. Les résultats de cette étude sont aujourd’hui publiés dans un nouveau « Regard sur la santé des jeunes ». Ils permettent de proposer des pistes de réflexion et des outils pour mettre en place des actions favorables au bien-être des jeunes à l’école. L’enquête a été menée auprès de jeunes Hainuyers de 10 à 17 ans et s’est penchée sur plusieurs facteurs associés au bien-être général et au bien-être à l’école. Notamment l’environnement social dans lequel le jeune évolue (la famille, les amis, les enseignants ou le personnel du cadre scolaire) mais aussi les compétences psychosociales, les conflits ou encore les comportements de santé. Globalement, il en ressort que la majorité des jeunes rencontrés ont un niveau élevé d’appréciation de leur vie et de leur vie à l’école, même si quelques différences se marquent selon le sexe et l’âge. Nombre de politiques publiques à différents échelons placent le bien-être dans leurs prérogatives. En veillant à assurer à l’ensemble des élèves un accès équitable et inclusif à l’enseignement, elles ont pour but d’améliorer leur bien-être, leur capacité d’agir (empowerment) et leur intégration à l’école. L’environnement social, mais également physique, dans lesquels les enfants et les adolescents évoluent sont associés à leur manière d’apprécier leur vie et leur vie à l’école. Les conditions scolaires constituent un levier sur lequel la communauté éducative (parents, enseignants, pouvoirs organisateurs, partenaires divers de l’école…) peut intervenir. La qualité de vie des jeunes peut également être améliorée en réaménageant les locaux, les espaces de jeux ou le matériel. Les rythmes scolaires sont un autre élément déterminant du bien-être à l’école. La participation des jeunes à la vie de leur école contribue aussi à leur sentiment de bien-être. En proposant des espaces d’échanges tant pour les élèves que pour les différents membres de la communauté scolaire, il est possible de développer le sentiment d’appartenance, la collaboration et le respect mutuel ; éléments qui contribuent au bien-être de tous. Le bien-être à l’école est également lié aux compétences psychosociales et personnelles de chaque élève (estime de soi, sentiment d’efficacité personnel…). Par conséquent, il est important de repenser les modes d’intervention afin de donner les possibilités à tous de les développer. Enfin, l’ensemble des services présents autour de l’école, mais également en son sein, peuvent veiller à maintenir la santé et le bien-être des jeunes au centre de leurs préoccupations. Les actions menées pour le bien-être des jeunes à l’école contribuent à leur santé et à l’efficacité de l’enseignement. Elles ont des effets favorables au-delà des jeunes sur l’ensemble de la communauté scolaire et la société en général. Il est de l’intérêt de tous de s’investir en la matière.

Sante_en_Hainaut_14_RSJ-2019.pdf - application/pdf

Sante_en_Hainaut_14_RSJ-2019.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Bienveillance et réussite scolaire (2019)

16 octobre 2019

de Julien Masson
Paris : Dunod, 2019, 272 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Cet ouvrage définit le concept de la bienveillance vu sous l’angle scolaire et explicite son rôle sur le bien-être des élèves, leur motivation et leur réussite à l'école. Il rend également opérationnels les différents résultats des recherches menées sur ce thème sous des formes très concrètes en donnant des pistes de travail aux différents acteurs du monde de l’éducation.

Comment l'école reste inégalitaire : Comprendre pour mieux réformer (2019)

16 octobre 2019

de Hugues Draelants
Louvain : Presses universitaires de Louvain-PUL, 2019, 186 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Malgré d'incontestables progrès, le processus de démocratisation de l'école demeure inachevé. Tant la carrière que les résultats scolaires restent fortement corrélés à l'origine sociale des élèves. De plus, les inégalités se transforment pour mieux se reproduire et deviennent plus difficiles à discerner pour les non-initiés. Etudier la fabrication des inégalités est une excellente manière de prendre le pouls de nos sociétés modernes et démocratiques, dont l'égalité des chances est une valeur cardinale. Mais c'est aussi une tâche essentielle pour concevoir des politiques scolaires plus efficaces car celles-ci échouent trop souvent faute d'avoir compris comment les acteurs agissent et modifient leurs comportements au gré des réformes.

Unravelling the Effects of the Healthy Primary School of the Future: For Whom and Where Is It Effective? (2019)

09 octobre 2019

de Nina Bartelink, Patricia van Assema
2019, 16 p.
En ligne : www.mdpi.com[...]

The ‘Healthy Primary School of the Future’ (HPSF) aims to integrate health and well-being within the whole school system. This study examined the two-year effects of HPSF on children’s dietary and physical activity (PA) behaviours at school and at home and investigated whether child characteristics or the home context moderated these effects. This study (n = 1676 children) has a quasi-experimental design with four intervention schools, i.e., two full HPSF (focus: nutrition and PA), two partial HPSF (focus: PA), and four control schools. Measurements consisted of accelerometry (Actigraph GT3X+) and questionnaires. Favourable effects on children’s dietary and PA behaviours at school were found in the full HPSF; in the partial HPSF, only on PA behaviours. Children in the full HPSF did not compensate at home for the improved health behaviours at school, while in the partial HPSF, the children became less active at home. In both the full and partial HPSF, less favourable effects at school were found for younger children. At home, less favourable effects were found for children with a lower socioeconomic status. Overall, the effect of the full HPSF on children’s dietary and PA behaviours was larger and more equally beneficial for all children than that of the partial HPSF.

Knowledge, Attitudes, Self-Efficacy, and Healthy Eating Behavior Among Children: Results From the Building Healthy Communities Trial

01 octobre 2019

de Noel L. Kulik, E. Whitney Moore
2019, pp. 602–611
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Background/Aim. Increased knowledge, attitudes, and beliefs about a topic and behavioral capability and self-efficacy for healthy eating are often a precursor to behavior change. The purpose of this study is to determine the effectiveness of the multicomponent school-based program on children’s healthy eating knowledge, attitudes, and self-efficacy for healthy eating, and on their eating habits over time.
Method. Quasi-experimental (4 treatment, 2 comparison) in a metropolitan area using a pretest–posttest method. Participants were 628 fifth-grade youth (377 treatment, 251 comparison) with a mean age of 9.9 years. The Building Healthy Communities (BHC) program is an 8-month school-wide healthy school transformation program and includes six main components. Outcome measures include children’s healthy eating knowledge, attitudes, self-efficacy, and behavior. Missing data were imputed, confirmatory factor analysis tested scale factor structure, and path analysis determined a parsimonious path explaining behavior change.
Results. The Student Attitudes and Self-Efficacy (SASE) scale had good measurement model fit. BHC group’s healthy eating knowledge and behaviors increased significantly, while SASE remained moderate. For both groups, the students’ knowledge and SASE significantly predicted their healthy eating behaviors; however, the intervention group accounted for a greater amount of variance (35% vs. 26%).
Discussion. The BHC program was effective in improving healthy eating knowledge and behavior among youth, and the relationship between variables did not vary by group. Healthy eating knowledge is a significant predictor of both future knowledge and behavior.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO