Veille sur la promotion de la santé en milieu d'accueil pour demandeurs d'asile

 

Milieu de vie : Promotion de la santé en milieu d'accueil pour demandeurs d'asile

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES. 


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

n° 90 - Mars 2020 - La santé des migrants - Ancrer le soin dans un séjour précaire (Bulletin de Santé conjuguée)

12 mai 2020

Bruxelles : Fédération des Maisons Médicales et des Collectifs de santé francophones-Fmmcsf, 2020
En ligne : www.maisonmedicale.org[...]

Face à l’arrivée de migrants et au durcissement des conditions de séjour, une partie de la population s’est mobilisée pour offrir un accueil alternatif. Un accueil qui ramène un peu d’humanité là où l’état s’est retiré. sans moyens supplémentaires, le monde associatif est venu lui aussi remplir les trous en mobilisant le réseau formel et informel, en apportant soutien et réconfort à ces laissés-pour-compte.Ce dossier met l’accent sur ces initiatives de l’ombre et en particulier celles qui touchent à la santé et aux soins. Il entrouvre les portes de lieux où l’on pénètre peu, à moins d’y être tenu : les centres d’accueil, les centres fermés, les cabinets médicaux ou de kinésithérapie, les consultations psychologiques et de gynécologie... Il nous éclairera aussi sur les procédures, souvent longues et vaines, de régularisation.

Dossier documentaire : Migrations et santé (2020)

03 mars 2020

de Marion Defaut
Dijon (France) : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Bourgogne Franche-Comté, 2020, 48 p.
En ligne : ireps-bfc.org[...]

Ce dossier documentaire a été élaboré dans le cadre du Programme Santé Précarité, financé par l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté. Il a été présenté aux professionnels lors de la formation « Aborder les questions d’hygiène de vie en structure d’hébergement accueillant un public migrant » à Auxerre les 19 mars et 03 avril 2020. Il est inspiré de la bibliographie Migrants et Santé, réalisée en 2017 pour l’Université d’été francophone en santé publique par Anne Sizaret. Il présente une sélection de références dans thématique de la santé des personnes migrantes. Il ne prétend pas à l’exhaustivité et répond à un souci d’accessibilité des documents cités. En effet, ceux-ci sont la plupart du temps disponibles en ligne, ou consultables au Centre régional de documentation en santé publique. Il est structuré en huit parties. D'abord il propose des définitions sourcées de concepts importants entrant dans notre problématique, puis un cadrage démographique et sociologique sur les questions migratoires. Il étudie ensuite la spécificité du public migrant dans le prisme de la santé, s’attache à la problématique de l’accès aux soins, et réunit des récits et programmes d’actions. Il présente également plusieurs outils pour agir, des lieux ressources incontournables, et, pour finir des références complémentaires de bibliographies. Les notices sont présentées par ordre ante-chronologique ; les pages internet citées ont été consultées pour la dernière fois le 13 février 2020.

n° 5 - Décembre 2019 - Arriver en Belgique et être informé de ses droits sociaux et de santé : une question de justice (Bulletin de Focus Santé)

04 février 2020

de Cultures&Santé, Centre Local de Promotion de la Santé Namur
Bruxelles : Cultures&santé, 2019, 32 p.
En ligne : cultures-sante.be[...]

La question de l’accès à l’information relative au système social et de santé belge des personnes migrantes est au cœur de ce Focus Santé. Ce document a pour objectif de sensibiliser les professionnels aux enjeux des rencontres avec les personnes migrantes et d'apporter des pistes, des ressources et des outils permettant de nourrir leurs pratiques. L'accès aux droits fondamentaux est un facteur déterminant pour le bien-être et la santé de chacun. Pour avoir accès aux droits, les personnes doivent d’abord être en mesure de les identifier. Et, sans accès à l’information, ces droits ne peuvent devenir effectifs. Or, les connaître et les comprendre s’avère plus complexe pour une personne provenant d'un autre pays. Incontournables, les services et les professionnels du secteur public et social endossent un rôle essentiel pour accueillir, accompagner ou orienter les personnes migrantes (notamment celles ayant obtenu une protection internationale). Ils sont également responsables de la transmission des informations relatives au système social et de santé, elles-mêmes favorables à l’accès aux droits du public.Le document se présente en 3 parties. La partie Savoirs présente des éléments théoriques concernant les personnes migrantes et les inégalités sociales de santé, le système socio-sanitaire et la question du non-recours aux droits.La partie Actions apporte des réflexions et des leviers pour les professionnels en écho à 3 axes : agir auprès d’une personne singulière, agir sur la posture professionnelle, agir au sein d’une trajectoire et d’une organisation complexesLa partie Ressources liste quelques acteurs-clés, propose des supports pour agir et des références bibliographiques pour aller plus loin.

Focus-sante-5.pdf - application/pdf

Focus-sante-5.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Bilan de la mise en en œuvre du plan d’action pour l’accueil et l’intégration des demandeurs d’asile et réfugié(e)s (2019)

23 janvier 2020

de Claire Kramme
Bruxelles : Fondation Roi Baudouin, 2019, 11 p.
En ligne : www.kbs-frb.be[...]

En 2015, face à l'urgence de la situation, la Fondation a mis en place un plan d'action visant à répondre dans un premier temps aux besoins liés à l’accueil des demandeurs d’asile et, dans un second temps, de faciliter leur inclusion dans la société d’accueil. Elaboré en concertation étroite avec les autorités fédérales et régionales ainsi qu’avec les organisations de la société civile, ce plan d'action visait au renforcement des capacités d’action des acteurs, à la coordination entre les professionnel(le)s et les volontaires, à la sensibilisation et à l’implication de la population, à l’accompagnement psycho-social des adultes, à l’autonomisation et transition vers l’âge adulte des MENA et à l’accès à un logement décent. Cette publication présente une synthèse de l’évaluation de la mise en œuvre de ce plan de 2015 à 2018.

La santé des migrants en question(s) (2019)

19 décembre 2019

de Jean-Marie André
Rennes (France) : Presses de l'EHESP (Ecole des hautes études en santé publique), 2019, 113 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Depuis 2015, l’arrivée de populations d’Afrique et du Moyen-Orient en Europe a cristallisé les tensions politiques entre pays membres, divisés face à la « crise migratoire ». Mais, au-delà des discours alarmistes et/ou extrémistes, il apparaît que cette « crise » est moins liée au flux migratoire qu’à la gestion des conditions d’accueil. Quel est l’état de santé des migrants ? Comment accèdent-ils aux soins ? Quel est le rôle et le quotidien des professionnels de santé et acteurs de la solidarité ? À travers ces thématiques, des experts répondent, études et chiffres à l’appui, à certaines idées reçues sur les immigrés (porteurs de maladies transmissibles, profitant du système de protection sociale français…) et décrivent les insuffisances des conditions d’accueil. Ce livre s’adresse aux professionnels et aux étudiants des champs sanitaire, social et médico-social, aux associations d’aide aux migrants, ainsi qu’à toutes les personnes qui s’intéressent à la santé des populations vulnérables.

Table d'échanges santé migrant·e·s 2018 : Comment améliorer le recours aux services du social et de la santé pour les femmes ayant vécu l'exil? (2019)

20 novembre 2019

Bruxelles : Cultures&santé, 2019, 40 p.
En ligne : www.cultures-sante.be[...]

Dans la continuité de nos actions autour de la santé des publics ayant vécu l’exil, Cultures&Santé met en place des rencontres interprofessionnelles annuelles, focalisées sur le territoire bruxellois. Ces espaces d’échanges et de création de liens ont été nommés Tables d’échanges santé migrant·e·s. Pour la première édition en 2018, la thématique s’est tournée vers les publics féminins, touchés par des inégalités de genre et le recours aux services du social et de la santé. À partir des constats et des pratiques et sous forme d’ateliers participatifs, cette matinée proposait de traiter différentes questions : Quels sont les freins identifiés et partagés par les acteurs et actrices bruxellois·es dans ce domaine ? Quels sont les apports de chacun·e dans le continuum de la prise en charge ? Quelles sont les expériences des différent·e·s acteurs et actrices bruxellois·es pour améliorer le recours aux services ? Cet événement offrait un espace d’échanges de savoirs et de pratiques et visait l’identification de besoins et ressources. Il s’adressait aux professionnel·le·s issu·e·s de secteurs variés, agissant à différents niveaux et participant à la promotion de la santé de ce public, mais également directement aux femmes ayant vécu l’exil. La présence de ces acteurs et actrices, de secteurs divers et complémentaires, était nécessaire afin d’appréhender de manière cohérente et globale la problématique, et de passer progressivement de préoccupations partagées à des perspectives d’orientations coordonnées. Cette table d’échanges contribuait également à un objectif transversal de renforcement de liens entre différent·e·s acteurs et actrices bruxellois·es. En prévision de l’édition 2019, ce document vous propose une compilation des échanges, de manière à percevoir les rôles des différents services et à garder une mémoire des pratiques. Vous y trouverez une introduction à la problématique, une présentation du format de la rencontre, pour enfin développer les échanges de savoirs et de pratiques lors de la table.

Demandeurs d’asile: options pour un accès plus équitable aux soins de santé. Une consultation des stakeholders (2019)

07 novembre 2019

de Marie Dauvrin, Jens Detollenaere
Bruxelles (Belgique) : Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), 2019, 50 p.
En ligne : www.kce.fgov.be[...]

Tout migrant qui arrive sur le sol belge et y demande l’asile reçoit automatiquement un accès aux soins de santé pendant le temps que durent les procédures. Or plusieurs rapports belges et internationaux ont souligné que l’accès à ces soins n’est pas égal pour tous les demandeurs d’asile. Il a été demandé au Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) de proposer des pistes pour remédier à cette situation, qui met la Belgique en porte-à-faux avec les traités internationaux qu’elle a signés. L’essentiel du problème réside dans le fait que le financement de ces soins de santé dépend d’instances différentes selon que le demandeur d’asile est hébergé dans un centre d’accueil collectif ou dans une Initiative locale d’accueil gérée par un CPAS. Le KCE propose de simplifier l’organisation de l’accès aux soins en intégrant tout dans une même enveloppe globale. Qui va gérer cette enveloppe ? Différentes options sont possibles ; le KCE les a analysées, mais la décision finale revient au pouvoir politique.

KCE_319B_Demandeurs_asile_en_Belgique_Synthese_0.pdf - application/pdf

KCE_319B_Demandeurs_asile_en_Belgique_Synthese_0.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Les établissements d’accueil de jeunes enfants, des lieux d’étayage pour les familles migrantes

23 octobre 2019

de Morgane Dremeaux, Muriel Bossuroy
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2019, pp. 28-31
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

L’accueil des jeunes enfants et de leurs familles migrantes doit être pensé en amont de l’objectif d’inclusion de ces enfants. En effet, la situation d’exil est un facteur reconnu de fragilisation de la relation précoce mère-enfant, que le mode de garde collectif en établissement d’accueil de jeunes enfants pourrait compenser. Il s’agit alors de mettre en place les conditions favorables à cet étayage, d’un point de vue institutionnel.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO