Veille sur la promotion de la santé en milieu de soins

Milieu de vie : Promotion de la santé en milieu de soins

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES. 


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Prevalence of Workplace Health Practices and Policies in Hospitals: Results From the Workplace Health in America Study

21 octobre 2020

de Laura Mulder
2020, pp. 867–875
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Abstract
Purpose:
To provide a nationally representative description on the prevalences of policies, practices, programs, and supports relating to worksite wellness in US hospitals.

Design:
Cross-sectional, self-report of hospitals participating in Workplace Health in America (WHA) survey from November 2016 through September 2017.

Setting:
Hospitals across the United States.

Participants:
Random sample of 338 eligible hospitals participating in the WHA survey.

Measures:
We used previous items from the 2004 National Worksite Health Promotion survey. Key measures included presence of Worksite Health Promotion programs, evidence-based strategies, health screenings, disease management programs, incentives, work-life policies, barriers to health promotion program implementation, and occupational safety and health.

Analysis:
Independent variables included hospital characteristics (eg, size). Dependent characteristics included worksite health promotion components. Descriptive statistics and χ2 analyses were used.

Results:
Eighty-two percent of hospitals offered a wellness programs during the previous year with larger hospitals more likely than smaller hospitals to offer programs (P < .01). Among hospitals with wellness programs, 69% offered nutrition programs, 74% offered physical activity (PA) programs, and 84% had a policy to restrict all tobacco use. Among those with cafeterias or vending machines, 40% had a policy for healthier foods. Only 47% and 25% of hospitals offered lactation support or healthy sleep programs, respectively.

Conclusion:
Most hospitals offer wellness programs. However, there remain hospitals that do not offer wellness programs. Among those that have wellness programs, most offer supports for nutrition, PA, and tobacco control. Few hospitals offered programs on healthy sleep or lactation support.

Situating Preventive Action in a Moral and Clinical Context: A Qualitative Synthesis on Fall Prevention

22 septembre 2020

de Carmen de la Cuesta-Benjumea, ET AL.
2020, pp. 1913–1923
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

The prevention of falls is an integral part of the safety culture of health institutions with mandatory fall prevention programs set within health care facilities. Care providers are key in identifying the risks of falls and in implementing strategic actions to prevent them. With the aim to better understand practices of fall prevention, we conducted a synthesis of qualitative evidence on care providers’ practices to prevent older people from falling in health care facilities. This synthesis is part of an integrative review of the role of care providers in fall prevention of adults aged 65 years and above. Primary studies were synthesized with the emerging core category of “a complex decision” and described by four emerging conditions that make that decision complex: (a) permanent threat of a fall, (b) continuous flow of information, (c) lack of control, and (d) ethical dilemmas and moral issues over the course of action. The present synthesis shows that before implementing preventive actions, care providers consider the conditions in which they are immersed, in this way situating their preventive actions in a clinical and a moral context.

Travailler à l’hôpital durant la grossesse : une étude descriptive nationale rétrospective en France

30 janvier 2020

de Jean-Bernard, Henrotin, Hélène Béringuier
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2020, pp. 611-621
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objectif : L’objectif de l’article est de décrire le déroulement des grossesses au travail (parcours, absentéisme, prévention) et les expositions professionnelles potentiellement à risque pour l’évolution d’une grossesse.
Méthode : Une étude épidémiologique descriptive transversale a été menée du 1er avril 2017 au 31 octobre 2017 dans les services de santé au travail des hôpitaux français. Les salariées reçues après leur accouchement par le médecin du travail (MT) dans le cadre des visites de reprise de travail réglementairement définies répondaient à un autoquestionnaire ciblé sur le recueil d’informations sociodémographiques. L’exposition aux dangers pour la grossesse, rencontrés en milieu professionnel, était évaluée par le MT. Le poids de naissance de l’enfant, l’âge gestationnel, la santé de l’enfant et les absences au travail étaient recueillies auprès de la salariée ou obtenues à partir des informations présentes dans le dossier médical du travail.
Résultats : Les MT ont recruté 1 165 salariées enceintes. Parmi celles-ci, 51,8 % étaient exposées à plus de cinq risques professionnels. Les risques biologiques et physiques étaient les risques les plus fréquents au poste de travail. Notons que 9,5 % des salariées étaient amenées à porter des charges ≥ 15 kg. Elles ont été seulement 20,1 % à avoir abordé spécifiquement la question du travail dans le déroulement de la grossesse ; 26,8 % ont bénéficié d’un aménagement de poste. Concernant les arrêts de travail, 86,7 % des salariées auront bénéficié d’« au moins un arrêt de travail » avant la prise de congés pour une grossesse pathologique ou de congés légaux.
Conclusion : Nos données suggèrent que les salariées enceintes en milieu hospitalier se doivent d’être rigoureusement surveillées.

Fiche Lisa n°5 - Comment rendre un lieu d’accueil favorable à l’exercice de la littératie en santé ? (2019)

13 novembre 2019

Bruxelles : Cultures & santé, 2019, 3 p.
En ligne : www.cultures-sante.be[...]

Chaque jour, de nombreuses personnes patientent en salle d’attente ou traversent le lieu d’accueil de services. Plus ou moins long, ce temps précède l’entretien, la consultation… Que se joue-t-il dans ces lieux ? Pourquoi est-il important d’y prêter attention ? En rendant ces espaces adaptés, vous pouvez créer des points de repères et un climat qui faciliteront l’accès aux informations pour la santé, leur compréhension, leur évaluation voire leur application. Cette fiche vous invite à considérer l’environnement comme un levier pour faciliter l'exercice des compétences de littératie en santé des personnes. Cela passe par une réflexion à mener sur l'organisation du service dans une optique de renforcement de la littératie en santé. Nous vous proposons ensuite quelques pistes pour l’aménagement et l’organisation de la salle d’attente, vu comme lieu stratégique des structures sociales ou médicales. Cette fiche a été alimentée par l’expérience de maisons médicales dans la réflexion menée autour de l’aménagement de lieux d'accueil et du sens qu'ils leur ont donné.

Fiche_Lisa_5.pdf - application/pdf

Fiche_Lisa_5.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Vers un nouveau modèle de cogestion basé sur le relationnel en maison de repos et de soins. Rapport d’évaluation – Projets pilotes du modèle Tubbe (2019)

07 novembre 2019

de Leen Heylen, Cesar Meuris
Bruxelles : Fondation Roi Baudouin, 2019, 112 p.
En ligne : www.kbs-frb.be[...]

Le modèle Tubbe est un modèle de gestion et d’organisation des maisons de repos et de soins en Suède. La participation et les relations y tiennent une place centrale. Depuis 2017, 6 maisons de repos (et de soins) ont entamé la démarche en Belgique. L’expérience est positive pour les résidents, le personnel, les bénévoles et la direction. Les personnes âgées éprouvent une plus grande satisfaction, se sentent plus impliquées et nouent davantage de liens entre eux et avec les professionnels. Ce sentiment positif est également partagé par une grande partie du personnel. Ce rapport présente les résultats de l’évaluation liés à l’implémentation du modèle Tubbe au sein des différents sites pilotes belges, après un an et demi de mise en place du projet. L’objectif de cette évaluation était non seulement de découvrir si le modèle Tubbe permettait de mettre en place des soins de meilleure qualité, adaptés aux besoins et volontés des personnes âgées vivant en MR/MRS, mais aussi d’identifier comment et pourquoi.

2019_POD_Vers_un_nouveau_modele_de_cogestion_base_sur_le_relationnel_en_maison_de_repos_et_de_soins.pdf - application/pdf

2019_POD_Vers_un_nouveau_modele_de_cogestion_base_sur_le_relationnel_en_maison_de_repos_et_de_soins.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

Déchets d’activités de soins à risques infectieux (2017)

09 novembre 2017

Paris (France) : ARS Ile-de-France, 2017, 8 p.
En ligne : solidarites-sante.gouv.fr[...]

Les déchets d’activités de soins sont « les déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif ou palliatif, dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire ». Ils peuvent présenter divers risques (infectieux, chimique et toxique, radioactif, mécanique) qu’il convient de réduire

DASRI-2017-DECHET.pdf - application/pdf

DASRI-2017-DECHET.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO