Veille sur la santé post et prénatale

Thématique spécifique : Santé post et prénatale

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES. 


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Adverse perinatal outcomes among children in Switzerland: the impact of national origin and socio-economic group

08 décembre 2020

de Philippe Wanner
2020, pp. 1613–1621
En ligne : link.springer.com[...]

Objectives
We examined the effect of the mother’s origin and socio-economic characteristics on adverse perinatal outcomes in Switzerland.

Methods
Births occurring from 2011 to 2017 were identified in the Swiss population register and merged with the Swiss civil register and the Register of the first pillar to obtain information on the migration origin and socio-economic level. Four indicators of adverse perinatal outcomes were defined.

Results
Logistic regressions show that both the migration origin and the socio-economic level are measured by the parents’ income, influence risk. Compared to the children of mothers born in Switzerland, those of mothers from EU/EFTA countries have a lower risk of infant mortality, low birth weight and extreme prematurity. The highest risk is observed for children born to mothers from the rest of the world. High levels of risk consistently characterize children with low-income parents (first decile).

Conclusions
Our results justify further investigations at the level of health services to better identify the factors causing differences in the prevalence of adverse outcomes and to take them into account in adapted health policies.

Périnatalité et Santé environnementale - dossier documentaire (2020)

08 décembre 2020

de Émilie Bec
Toulouse : CREAI-ORS Occitanie, 2020, 118 p.
En ligne : creaiors-occitanie.fr[...]

Ce dossier présente les différentes expositions environnementales et leurs impacts sur la fertilité, la grossesse et la santé du jeune enfant. ll propose aussi des leviers limitant l’impact de ces expositions et termine en valorisant des exemples d’actions prometteuses et d’initiatives innovantes.

Concerns of women regarding pregnancy and childbirth during the COVID-19 pandemic

26 novembre 2020

de Carolyn R. Ahlers-Schmidt
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2020, pp. 2578-2582
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objective
Better understand knowledge, attitudes and practices of pregnant women and mothers of infants around coronavirus disease 2019 (COVID-19).

Methods
A 58-item electronic survey was distributed to pregnant and postpartum women (infants <12 months) who were >15 years, English-speaking and enrolled in prenatal programs. Data is summarized using central tendency, frequencies and nonparametric statistics.

Results
Of 114 (51 % response rate) participants, 82.5 % reported negative changes in mental status measures (e.g. stress, anxious thoughts, changes in sleep patterns). All reported risk-reduction behavior changes (e.g. handwashing/use of sanitizer, social distancing). Significant changes were reported in employment and financial status due to the pandemic. Increases in alcohol consumption among postpartum women were also reported. Few reported changes in prenatal, infant or postpartum healthcare access.

Conclusion
This study provides initial insight into the knowledge, attitudes and practices of pregnant and postpartum women during the COVID-19 pandemic. This study is limited as participants represent a single Midwest community and social desirability response bias may have impacted responses. However, results may inform future interventions to support pregnant women and mothers of infants during pandemics.

Practice implications
Providers should consider the impact of such events on mental status, access to resources and changes in behaviors.

Coronavirus SARS-CoV-2 : femmes enceintes et activité professionnelle (2020)

28 octobre 2020

Paris : Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), 2020, 23 p.
En ligne : www.hcsp.fr[...]

Les données relatives à l’infection à SARS-COV-2 chez les femmes enceintes sont encore très limitées. Par analogie avec d’autres virus respiratoires, il est considéré que la grossesse pourrait constituer un facteur de risque de forme grave, en particulier au 3e trimestre ou quel que soit le terme de la grossesse en cas de comorbidités. En conséquence pour la femme enceinte exerçant une activité professionnelle, le HCSP recommande:

Quel que soit le terme de la grossesse :

- la sensibilisation aux mesures barrières et leur application stricte sur le lieu de travail ;
-la poursuite possible, voire souhaitable, de l’activité professionnelle lorsque les conditions de travail et de transport permettent l’application correcte et stricte des mesures barrières ;
-le maintien du suivi de la grossesse selon calendrier habituel ;
-la promotion de la vaccination antigrippale au cours de la grossesse et sa réalisation en période de campagne de vaccination antigrippale.
Pour les femmes au 3e trimestre, ou en cas de comorbidité quel que soit le terme de la grossesse :

- l’application stricte des mesures barrières à l’instar de ce qui est recommandé pour les personnes à risque de formes grave de Covid-19, y compris dans les lieux fréquentés à l’occasion de l’activité professionnelle (restaurant d’entreprise par exemple) ;
- une évaluation par le médecin du travail de la compatibilité du maintien de l’exercice professionnelle avec la protection de l’état de santé de la femme enceinte ;
- le télétravail chaque fois qu’il est possible ; le travail en présentiel ne sera envisagé que si les conditions de travail le permettent (respect de la distanciation physique ou bureau individuel, adaptation des horaires de travail, mesures d’hygiène …

Summarizing recommendations to eliminate weight stigma in prenatal health care settings: A scoping review

14 octobre 2020

de Taniya S. Nagpal, ET AL.
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2020, pp. 2214-2223
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objective
As the prevalence of obesity increases, more women are at risk of potentially experiencing weight stigma in prenatal health care settings. The objective of this scoping review was to summarize the primary literature assessing potential causes of weight stigma in prenatal health care settings and synthesize recommendations for health care providers to improve clinical practice.

Methods
A search strategy was developed combining the terms pregnancy, weight stigma, obesity, and prenatal care. A systematic search was completed in the following databases: Medline, EMBASE, PsycInfo, CINAHL, Opengrey, and Proquest.

Results
Eighteen resources were included in this review, of which 17 were qualitative, and one was a mixed-methods study design. Weight stigma occurred in prenatal health care settings when providers: avoided weight-related discussions, assumed lifestyle behaviors, and had poor communication when discussing risks associated with obesity. Recommendations to prevent weight stigma included: offering sensitivity training to discuss obesity during pregnancy, implementing a patient-centred approach, including evaluating individual health behaviors, and providing educational resources to patients explaining potential risks and referrals.

Conclusion
This review summarizes recommendations to eliminate weight stigma in prenatal health care settings.

Practice implications
These recommendations can be implemented in clinical practice and can improve the delivery of prenatal care.

Supplémentations en fer, acide folique, vitamine D pendant la grossesse : observance des patientes

29 septembre 2020

de Marie Guillaume, ET AL.
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2020, pp. 161-170
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Introduction : Depuis plus de 20 ans, il existe de nombreuses recommandations en matière de supplémentations en fer, acide folique et vitamine D pendant la grossesse et en péri-conceptionnel. Cependant le taux de carence reste élevé.
Méthode : Une enquête quantitative prospective descriptive multicentrique a été menée auprès d’accouchées (n = 200) hospitalisées en service de suites de couches dans trois niveaux de maternités. Un questionnaire élaboré à partir des données actuelles de la littérature médicale en relation avec le sujet a interrogé des accouchées sur la période de leur grossesse et leur période péri-conceptionnelle. L’objectif de l’étude est d’apprécier l’observance et les motifs de non-observance des femmes enceintes dans la prise de supplémentation en fer, acide folique et vitamine D pendant leur grossesse.
Résultats : Moins d’une femme sur deux rapportent avoir reçu une ordonnance de supplémentation en acide folique et en vitamine D ; et deux tiers des femmes enceintes rapportent avoir reçu du fer pendant leur grossesse. Plus d’une femme sur trois ayant bénéficié d’une ordonnance en supplémentation n’en connait pas l’objectif. La multiparité (p = 0,03) et l’affiliation à une aide sociale (p = 0,05) sont significativement retrouvées dans une mauvaise observance des supplémentations prescrites.
Conclusions : Les supplémentations pendant la grossesse et en péri-conceptionnel sont encore insuffisantes au regard des recommandations. Des mesures en santé publique pourraient être appliquées dès le plus jeune âge par l’instauration de cours de nutrition.

Le rôle de l’environnement sur la santé des femmes enceintes et des enfants de moins de 3 ans. Quelles sont les données des problèmes et les pistes d'action ? (2020)

22 septembre 2020

de Émilie Sauvignet, Lucie Pelosse
Clermont-Ferrand (France) : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Auvergne-Rhône-Alpes, 2020, 40 p.

La périnatalité (qui englobe la période pré conceptionnelle, la grossesse et les premiers mois de vie) et la petite enfance constituent une période particulièrement vulnérable et sensible aux expositions environnementales. Ces expositions et leurs conséquences sur la santé sont préoccupantes et conduisent les pouvoirs publics à prioriser les actions de santé publique sur cette période de la vie. L’objectif de ce dossier est de dresser un panorama des données probantes disponibles sur les enjeux en santé environnement pendant la grossesse et la petite enfance.

connaissances_perinat_v08.pdf - application/pdf

connaissances_perinat_v08.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

First-Time Mothers’ Expectations and Experiences of Postnatal Care in England

22 septembre 2020

de Jenny McLeish, ET AL.
2020, pp. 1876–1887
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Postnatal care is the aspect of maternity care with which women in England are least satisfied. Little is known about first-time mothers’ expectations of postnatal care, or how these expectations relate to their experiences and appraisal of care. Thirty-two first-time mothers took part in a longitudinal qualitative descriptive study, based on two semi-structured interviews—the first in pregnancy, and the second 2 to 3 months after birth. Trajectory analysis was used to identify the thematic patterns in the relationships between postnatal care expectations, needs, experiences, and confidence. Five trajectories were identified, showing that mothers’ satisfaction with postnatal care and confidence were primarily influenced not by the extent to which their expectations were met but the varied extent to which their individual postnatal needs were met. Rapid and responsive assessment of needs both antenatally and postnatally, and appropriate adjustment of care, is key in supporting women effectively at this time.

Astuces pour une grossesse active et la période après l’accouchement (2020)

10 septembre 2020

de Katharina Quack Lötscher
Berne : Promotion Santé Suisse, 2020, 14 p.
En ligne : promotionsante.ch[...]

« Dans cette brochure, vous trouverez des informations sur la façon de rester en forme pendant la grossesse et après l’accouchement. Si possible, accordez-vous 20 à 30 minutes d’exercice par jour en faisant en sorte d’être un peu essoufflée. Faire de l’exercice aide à lutter contre le mal de dos, les jambes douloureuses et les troubles du sommeil. Cela peut contribuer à retrouver la forme plus rapidement après l’accouchement et favoriser aussi la croissance optimale de votre enfant. Si vous avez l’habitude de faire beaucoup d’exercice au quotidien, vous pouvez continuer ces activités tant que vous vous sentez bien. Si vous n’avez pratiqué que peu d’activité physique jusqu’à présent, nous aimerions vous inviter à commencer les exercices dès maintenant. Ce sera bénéfique pour vous et votre enfant. Adopter une posture droite au quotidien et pratiquer consciemment la respiration abdominale plusieurs fois par jour, c’est déjà un bon début. Faire quotidiennement de l’exercice au grand air peut favoriser votre bien-être. »

Mothering at the Intersection of Marginality: Exploring Breastfeeding Beliefs and Practices Among Women From Nova Scotia, Canada Who Identify as Overweight, Low Income, and Food Insecure

06 août 2020

de S. Meaghan Sim, Sara F. L. Kirk
2020, pp. 1737–1748
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Breastfeeding is represented to support healthy body weight and food security. However, breastfeeding may be negatively impacted by high maternal body weight and income-related food insecurity. Guided by feminist poststructural methodology, this study explored breastfeeding beliefs and practices among women from Nova Scotia, Canada, identifying as income-related food insecure and overweight. Participants who were pregnant for the first time and intending to breastfeed participated in three interviews: prenatal (n = 8), first month postpartum (n = 6), and 3 months postpartum (n = 6). Employing discourse analyses, we found that participants’ experiences aligned with dominant discursive representations of these health issues, informed through normative understandings of what it means to mother. However, some participants resisted and reframed what constitutes good mothering to identify with maternal subjectivities that were context specific. The findings have implications for understanding how discourses shape maternal identities and their effects for breastfeeding and other health-related practices

“Sit Yourself Down”: Women’s Experiences of Negotiating Physical Activity During Pregnancy

04 août 2020

de Janelle M. Wagnild
2020, pp. 1072–1082
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Approaches to understanding why physical activity (PA) tends to decline during pregnancy are generally based on individualized behavioral models, examining “barriers” or “enablers.” In contrast, we used a social practice approach to explore the ways in which women negotiate PA during pregnancy within the contexts and routines of their everyday lives. Semistructured interviews were conducted with 18 pregnant women who had been classed as being at risk of gestational diabetes. We found that leisure-time physical activities were valued as pleasurable and therapeutic, but women’s roles as employees and carers for others often constrained their opportunities for leisure-time PA. Women encountered others’ expectations that they should sit down and slow down. This surveillance was often resisted, as women relied on “listening to the body” as a way to negotiate PA. These findings have important implications for public health strategies or interventions designed to promote PA during pregnancy.

Année 2018 - Année 2018 - Santé périnatale en Région bruxelloise (Bulletin de Santé périnatale en région bruxelloise et en Wallonie)

29 juillet 2020

de Virginie Van Leeuw, Nathalie Moreau
Belgique : Cepip, 2020, 84 p.
En ligne : www.cepip.be[...]

Le Centre d’épidémiologie périnatale (CEpiP) est une structure destinée à renforcer le recueil et le traitement des données périnatales (naissances et décès) en Wallonie et à Bruxelles. Les trois principaux axes d’activités du CEpiP sont la constitution d’un registre permanent de données périnatales, le suivi de la qualité de ces données et l’analyse de celles-ci. Ce travail est réalisé en collaboration avec l’Agence pour une Vie de Qualité de la Région wallonne et l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale.
Depuis plusieurs décennies, de nombreux progrès ont été réalisés dans le domaine de la santé périnatale . Ces avancées se sont traduites, notamment, par une diminution du taux de mortalité périnatale. Comme le souligne le dernier rapport européen de santé périnatale, malgré ces tendances positives, la période périnatale reste une période de vulnérabilité importante pour la mère et l’enfant. L’identification des facteurs de risque revêt une grande importance, notamment lorsqu’il s’agit d’élaborer des stratégies de prévention efficaces. Le surpoids, le tabagisme, l’âge avancé, l’hypertension ou le diabète pré-existant, la primiparité, le retard de croissance, le décollement placentaire sont les principaux facteurs de risque modifiables de la mortalité fœtale dans les pays à hauts revenus. La prématurité, le retard de croissance et les anomalies congénitales sont les principales causes de mortalité et morbidité périnatales. De nombreuses études ont également montré que les problèmes de santé rencontrés au cours la période périnatale peuvent avoir des conséquences à plus long terme sur la santé et perpétuer ainsi les inégalités sociales de santé au cours de la vie. Ces inégalités sociales de santé peuvent à leur tour participer à la pérennisation des inégalités sociales . La surveillance des principaux indicateurs de santé périnatale ainsi que des facteurs de risque de mortalité et de morbidité demeurent donc essentielle.
Ce rapport présente les résultats de l’analyse des bulletins statistiques des naissances vivantes et des mort-nés de l’année 2018 en Région bruxelloise. Il couvre toutes les naissances survenues sur le territoire bruxellois, indépendamment du lieu de résidence de la mère. Les données présentées portent sur les caractéristiques sociodémographiques et biomédicales des mères, sur des indicateurs liés à la grossesse, à l’accouchement et à la naissance. L’évolution de ces indicateurs dans le temps est présentée. Certains indicateurs font également l’objet d’une analyse plus détaillée pour identifier d’éventuelles disparités en fonction de l’âge de la mère, de sa nationalité d’origine ou d’autres facteurs de risque potentiels.
Ce travail est réalisé en vue de fournir aux acteurs de terrain (en priorité les maternités), au monde scientifique et aux décideurs politiques des données actualisées, et de contribuer ainsi à l’amélioration de la prise en charge de la mère et de l’enfant, et à l’élaboration de stratégies et des programmes de prévention et de promotion de la santé périnatale. Les données de la Région wallonne sont présentées séparément. En combinant ces deux rapports avec celui du Studiecentrum voor Perinatale Epidemiologie (SPE), une vision du paysage périnatal belge est possible. Ces données permettent également de compléter les statistiques au niveau national (STATBEL) et européen (EUROSTAT et EURO-PERISTAT).

Année 2018 - Année 2018 - Santé périnatale en Wallonie (Bulletin de Santé périnatale en région bruxelloise et en Wallonie)

29 juillet 2020

de Charlotte Leroy, Nathalie Moreau
Belgique : Cepip, 2020, 86 p.
En ligne : www.cepip.be[...]

Le Centre d’épidémiologie périnatale (CEpiP) est une structure destinée à renforcer le recueil et le traitement des données périnatales (naissances et décès) en Wallonie et à Bruxelles. Les trois principaux axes d’activités du CEpiP sont la constitution d’un registre permanent de données périnatales, le suivi de la qualité de ces données et l’analyse de celles-ci. Ce travail est réalisé en collaboration avec l’Agence pour une Vie de Qualité de la Région wallonne et l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale.
Depuis plusieurs décennies, de nombreux progrès ont été réalisés dans le domaine de la santé périnatale. Ces avancées se sont traduites, notamment, par une diminution du taux de mortalité périnatale. Comme le souligne le dernier rapport européen de santé périnatale , malgré ces tendances positives, la période périnatale reste une période de vulnérabilité importante pour la mère et l’enfant. L’identification des facteurs de risque revêt une grande importance, notamment lorsqu’il s’agit d’élaborer des stratégies de prévention efficaces. Le surpoids, le tabagisme, l’âge avancé, l’hypertension ou le diabète pré-existant, la primiparité, le retard de croissance, le décollement placentaire sont les principaux facteurs de risque modifiables de la mortalité fœtale dans les pays à hauts revenus. La prématurité, le retard de croissance et les anomalies congénitales sont les principales causes de mortalité et morbidité périnatales. De nombreuses études ont également montré que les problèmes de santé rencontrés au cours la période périnatale peuvent avoir des conséquences à plus long terme sur la santé et perpétuer ainsi les inégalités sociales de santé au cours de la vie . Ces inégalités sociales de santé peuvent à leur tour participer à la pérennisation des inégalités sociales. La surveillance des principaux indicateurs de santé périnatale ainsi que des facteurs de risque de mortalité et de morbidité demeurent donc essentielle.
Ce rapport présente les résultats de l’analyse des bulletins statistiques des naissances vivantes et des mort-nés de l’année 2018 en Wallonie. Il couvre toutes les naissances survenues sur le territoire wallon, indépendamment du lieu de résidence de la mère. Les données présentées portent sur les caractéristiques sociodémographiques et biomédicales des mères, sur des indicateurs liés à la grossesse, à l’accouchement et à la naissance. L’évolution de ces indicateurs dans le temps est présentée. Certains indicateurs font également l’objet d’une analyse plus détaillée pour identifier d’éventuelles disparités en fonction de l’âge de la mère, de sa nationalité d’origine ou d’autres facteurs de risque potentiels.
Ce travail est réalisé en vue de fournir aux acteurs de terrain (en priorité les maternités), au monde scientifique et aux décideurs politiques des données actualisées, et de contribuer ainsi à l’amélioration de la prise en charge de la mère et de l’enfant, et à l’élaboration de stratégies et des programmes de prévention et de promotion de la santé périnatale. Les données de la Région bruxelloise sont présentées séparément. En combinant ces deux rapports avec celui du Studiecentrum voor Perinatale Epidemiologie (SPE), une vision du paysage périnatal belge est possible. Ces données permettent également de compléter les statistiques au niveau national (STATBEL) et européen (EUROSTAT et EURO-PERISTAT).

n° 452 - Juin 2020 - La Réunion, Mayotte : promouvoir la santé de la mère et de l’enfant (Bulletin de La santé en action)

15 juillet 2020

Saint-Denis (France) : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), 2020, 52 p.
En ligne : www.santepubliquefrance.fr[...]

Le dossier central du numéro est consacré à la périnatalité à La Réunion et à Mayotte. Il présente le contexte - historique, culturel -, analyse les conditions de vie, les déterminants sociaux et environnementaux. Ensuite, la situation locale concernant la périnatalité est analysée, avec des exemples de programmes qui visent à améliorer la santé de la mère et de l'enfant, également à prévenir les risques. À La Réunion : prévention de l'alcoolisation foetale, éducation thérapeutique en prévention du diabète gestationnel chez les femmes enceintes, prévention des grossesses non désirées y compris chez les adolescentes. À Mayotte : un camion itinérant de consultation pour les femmes enceintes - prises en charge par une sage-femme et une accompagnatrice sociale ; une série TV pour lutter contre les idées reçues sur la sexualité ; la formation des professionnels avec les Journées de périnatalité.

Les consommations de tabac, d’alcool et de pemba pendant la grossesse en Guyane française

14 mai 2020

de Laurence Simmat-Durand, Stéphanie Toutain
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2020, pp. 771-783
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Introduction : Les risques encourus par l’enfant à naître en cas de consommation maternelle d’alcool, de tabac et de substances psychoactives pendant la grossesse sont bien mentionnés dans la littérature médicale. Les données relatives à ces consommations en Guyane sont éparses et peu nombreuses, ce qui empêche d’adapter les politiques de prévention au contexte local.

Méthode : Pour pallier l’insuffisance des données, une enquête par questionnaire a été menée en 2017-2018 dans les trois maternités de Guyane auprès de 789 mères. Elle s’intéresse, entre autres, aux consommations, à l’information reçue sur les substances pendant la grossesse et à l’intérêt des professionnels rencontrés par les femmes pour ces questions.
Résultats : Les consommations de tabac et d’alcool en fin de grossesse sont respectivement de 2 % (versus 16,6 % dans l’ENP) et 17 % (versus non publié dans l’ENP, 12 % dans le Baromètre Santé 2017) pendant la grossesse. Si le pourcentage de fumeuses est bien moindre que celui de la métropole, celui relatif aux consommations d’alcool est sensiblement plus élevé en Guyane.
La consommation d’alcool pendant la grossesse est contrastée selon la commune de résidence (plus élevée dans les communes isolées), la nationalité, les ressources du ménage ou le nombre d’interruptions de grossesse antérieures. Les femmes s’exprimant en créole et français ou/et celles avec un niveau bac et plus seraient moins interrogées sur leur consommation d’alcool, mais ces différences pourraient résulter de pratiques différenciées selon les établissements. Enfin, les femmes avec le bac ou plus estiment, plus souvent, avoir eu l’information relative au risque alcool au cours de leur scolarité ou par des campagnes de prévention, tandis que celles avec un niveau d’instruction primaire auraient été davantage informées par les professionnels de santé.
La consommation de pemba concerne 15 % du total des femmes, plus particulièrement celles avec un niveau d’études inférieur au lycée, de nationalité surinamienne, résidant à l’étranger ou dans une commune du Maroni.

Discussion : La faible consommation de tabac des femmes en Guyane est conforme à celle relevée dans l’ensemble des DOM. La consommation d’alcool pendant la grossesse semble légèrement plus élevée qu’en métropole. Les consommatrices d’alcool ont des profils spécifiques, liés à l’isolement de la commune de résidence, à un faible niveau d’études, à la consommation traditionnelle du pemba et au vécu antérieur de fausses couches. La prévalence de la consommation de pemba s’avère être une source d’inquiétude pour les professionnels, d’autant plus lorsqu’elle est associée à une consommation de bière.
La mobilisation des équipes locales sur la question relative à l’alcool pendant la grossesse est forte, mais avec des différences selon les établissements, y compris du fait de la disparité des caractéristiques socio-démographiques des populations accueillies.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO