Veille sur les dépendances et assuétudes

Thématique spécifique : Dépendances et assuétudes

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES.


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Les drogues, les enfants et les pourquoi ?

06 juillet 2021

de Juliette Vanderveken
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 13-15
En ligne : educationsante.be[...]

Savoir comment aborder le sujet des drogues et des consommations n’est pas chose aisée pour les animateurs, les éducateurs, les parents… Infor-Drogues a publié la brochure « Les drogues, les enfants et les pourquoi ?». Paru fin 2020, cet outil est le résultat d’un long processus d’écriture et de réflexion. Car au-delà d’outiller les adultes pour discuter du sujet avec des enfants, il nous invite chacun et chacune à nous questionner sur ce qui se joue en amont de toute consommation, en amont du choix que l’on pose d’adopter un comportement ou de consommer un produit. Antoine Boucher, responsable de la communication chez Infor-Drogues, nous en parle…

Interventions efficaces ou prometteuses de renoncement aux produits de vapotage (2021)

15 avril 2021

de Michèle Tremblay, Zineb Khalladi
Québec (Canada) : Institut National de Sante Publique du Québec (INSPQ), 2021, 40 p.
En ligne : www.inspq.qc.ca[...]

La cigarette électronique est devenue en quelques années un outil privilégié par les fumeurs canadiens pour renoncer au tabac. Par contre, plus de 30 % des vapoteurs quotidiens âgés de 15 ans et plus rapportaient, en 2019, avoir fait au moins une tentative de renoncement au cours de l’année précédente, témoignant ainsi de leur volonté de s’affranchir de ce produit. Devant une telle situation, quelle approche devraient offrir les professionnels de la santé aux patients qui souhaitent cesser de vapoter? Cet état de la situation a pour objectif de décrire les interventions efficaces ou prometteuses de renoncement aux produits de vapotage.

Guide pour sortir de la fumée : Repères pour l’accompagnement vers la vape. (2021)

25 mars 2021

Rouen : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Normandie, 2021, 60 p.
En ligne : 1701bdd6-b266-4af0-9e3c-ebc6194f0679.filesusr.com[...]

Cet outil est principalement à destination des professionnels de santé, du social et médico-social qui accompagnent des patients/usagers souhaitant diminuer ou arrêter leur consommation de tabac. Réalisé par des acteurs normands du soin et de la réduction des risques, il a pour but d’informer, de faciliter les accompagnements liés à l’usage de la vapoteuse et de développer la mise en place de protocole vape au sein de différentes structures. Il est par ailleurs désengagé de tout objectif commercial, et son utilisation ne saurait être revendiquée par des entreprises commerciales, en particulier liée à l’industrie du tabac. Le groupe de travail a fait le choix d’utiliser le mot « vapoteuse » plutôt que « cigarette électronique » afin d’éviter toute consonance négative liée au tabagisme. Ce guide ne porte pas sur les produits de tabac chauffé, que certains industriels du tabac tentent de promouvoir en les assimilant à tort à la vape. Ce projet est soutenu par l’Agence Régionale de Santé de Normandie qui soutient les acteurs de la région pour promouvoir la vape tel un outil de réduction des risque

Knowing Well, Being Well: well-being born of understanding: Addressing Mental Health and Substance Use Disorders Amid and Beyond the COVID-19 Pandemic

18 mars 2021

de Sara S. Johnson, Mark É. Czeisler
2021, pp. 299–319
En ligne : journals.sagepub.com[...]

Cet article scientifique est structuré de différentes parties
-Addressing Mental Health and Substance Use Disorders Amid and Beyond the COVID-19 Pandemic
-Mental Health During the COVID-19 Pandemic: Challenges, Populations at Risk, Implications, and Opportunities
-The Long Arm of Mental Health: New Urgency With the COVID-19 Pandemic
-Behavioral Health in America During the COVID-19 Pandemic: Meeting Increased Needs Through Access to High Quality Virtual Care
-Addressing the Addiction Crisis During a Pandemic

L’usage et l’offre des drogues durant la pandémie de COVID-19 en Belgique (2021)

18 mars 2021

de Jérôme Antoine, Héléna Brugerolles
Bruxelles : Sciensano, 2021, 22 p.
En ligne : www.sciensano.be[...]

La pandémie actuelle a profondément modifié notre vie quotidienne au travers notamment de mesures prises pour y faire face telles que la limitation des déplacements ou l’arrêt de la vie nocturne. Des sentiments se sont aussi exacerbés tels que le stress, la solitude ou l’ennui… Des changements radicaux pour toutes les personnes mais notamment pour celles qui consomment des drogues ont été constatés. Depuis le premier confinement, le programme drogues de Sciensano suit l’évolution de la consommation et du marché des drogues afin d’en évaluer l’impact et de prévoir les éventuelles conséquences à plus long terme. Il vient de publier un rapport analysant les données des 3 enquêtes menées à ce sujet depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Stigmatisation et santé publique : le côté obscur des interventions anti-tabac

16 mars 2021

de Sébastien Saetta
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2021, pp. 473-478.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Les stratégies de lutte contre le tabagisme, estimées légitimes et efficaces, font rarement l’objet, en France, d’une analyse critique concernant leurs effets potentiellement délétères, notamment à l’encontre des personnes qui continuent de fumer. Cet article introduit ce débat, en se concentrant sur les effets potentiellement stigmatisants et « auto-stigmatisants » (self-stigma) des politiques anti-tabac. Il a, en effet, été attesté par de nombreuses études à l’international, et par une étude en France, que le processus général de dénormalisation du tabac a conduit à la stigmatisation des fumeurs qui peuvent notamment faire l’objet de discriminations. Dans la mesure où le tabagisme se concentre aujourd’hui en France dans les catégories les moins favorisées du point de vue socio-économique, ces dernières se trouvent ainsi davantage exposées à la stigmatisation. Tout en énonçant la nécessité de développer des interventions ciblées à leur encontre, cet article met aussi en garde et appelle à une vigilance quant aux effets iatrogènes de ces interventions. Il s’impose ainsi de développer les recherches et les évaluations à ce sujet, afin de mesurer précisément les effets de ces interventions, en particulier en termes de stigmatisation et de self-stigma, et de s’assurer que les acteurs de santé publique ne génèrent pas davantage de problèmes qu’ils n’en résolvent.

Fête et réduction des risques (2021)

03 mars 2021

Liège : Nadja Asbl, 2021, 9 p.
En ligne : www.nadja-asbl.be[...]

Sélection de ressources consacrées au milieu festif et à la réduction des risques

Les addictions au temps de la COVID- 19 . Réalités des consommateurs et des professionnels qui les accompagnent. Soutien, traitement, réduction des risques et des dommages (2021)

11 février 2021

Liège : Nadja Asbl, 2021, 12 p.
En ligne : www.nadja-asbl.be[...]

Sélection de ressources consacrées aux addictions en temps de Covid-19

Animation d’activités (à distance) sur le tabac (2020)

04 février 2021

Woluwe-Saint-Lambert : RESO/service universitaire de promotion de la santé de l’Université catholique de Louvain, 2020, 18 p.
En ligne : uclouvain.be[...]

Cette sélection de ressources, réalisée à la demande de la Maison Médicale ASASO, a été créée dans le but de venir en appui à la mise en place d’un projet d’animations sur le tabac. Ce document propose différentes ressources ayant attrait à la méthodologie de création d’activités d’animation en promotion de la santé ainsi qu’à la prévention sur le tabagisme auprès de publics variés.

La présente sélection est structurée comme suit :

Pour débuter, des documents méthodologiques reprenant des conseils et techniques d’aide à la mise en place d’animations, qu’elles soient en présentiel ou à distance sont proposés. La deuxième partie de la sélection, quant à elle, concerne davantage des retours d’expériences et des outils de prévention, répertoriés en fonction des publics cibles. Ceux-ci sont directement applicables et à destination des professionnels de la promotion de la santé.

Harm Reduction for Women in Treatment for Alcohol Use Problems: Exploring the Impact of Dominant Addiction Discourse

28 janvier 2021

de Catrina Brown, Sherry H. Stewart
2021, pp. 54–69
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

The objectives of this study were to profile the landscape of women’s alcohol use programs in Canada. We explored service users’ and providers’ beliefs about alcohol use problems and how this affected treatment choices for alcohol use problems. Data were collected through standardized measures alongside in-depth semi-structured narrative interviews in six women’s alcohol treatment sites in Canada. Findings demonstrated that service users and service providers often supported an abstinence choice and were ambivalent about the viability of controlled or managed use in both abstinence- and harm reduction–based programs. Findings showed that women service users in this study had significant rates of trauma and depression which were associated with their alcohol use; the majority still adopted dominant alcohol addiction discourse which emphasizes the need for abstinence. We offer a number of recommendations to improve the viability of harm reduction for alcohol use in women’s treatment programs.

Les normes sociales comme levier dans la prévention des assuétudes en Province de Liège

07 janvier 2021

de Anne-Françoise Donneau, Aude Silvestre
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 10-14
En ligne : educationsante.be[...]

En septembre 2018, un projet de trois ans intitulé euPrevent Social Norms Approach (euPrevent SNA) est lancé, en collaboration, par 11 partenaires de l'Euregio Meuse-Rhin (EMR) et de l'Eifel occidental (DE). Son objectif : enrichir les stratégies de prévention dans le domaine des assuétudes en utilisant une méthodologie en pleine expansion : « l'Approche par les Normes Sociales »

Alcool et cancer dans la Région européenne de l’OMS : Appel à une meilleure prévention (2020)

25 novembre 2020

Copenhague (Danemark) : Bureau régional de l'Europe-Organisation mondiale de la santé (OMS), 2020, 18 p.
En ligne : www.euro.who.int[...]

Cette fiche d'information apporte de nouveaux renseignements et de nouvelles directives sur les liens entre alcool et différents cancers, y compris certains des types les plus courants, tels que le cancer du sein et le cancer colorectal, à l’intention de ceux qui élaborent et mettent en œuvre des politiques de santé publique. Elle présente également des stratégies visant à réduire le fardeau du cancer imputable à l'alcool dans la Région européenne de l'OMS, en précisant qu'il existe des preuves solides que la mise en œuvre de politiques de lutte contre l'alcoolisme présentant un bon rapport coût-efficacité, y compris des politiques de tarification (ou politiques qui augmentent le prix de l'alcool), permettra d'atteindre cet objectif. Cette fiche d'information a été réalisée dans le cadre de la Semaine européenne de sensibilisation aux méfaits de l'alcool, 2020.

Initiation et consommation de tabac chez les personnes détenues (2020)

24 novembre 2020

de Clément Picot-Ngo, Caroline Protais
Saint-Denis (France) : OFDT(Observatoire français des drogues et des toxicomanies), 2020, 4 p.
En ligne : www.ofdt.fr[...]

Depuis une vingtaine d’années, les chercheurs soulignent l’importance de produire des données sur les consommations de tabac des personnes incarcérées. Ces usages sont nettement supérieurs à ceux observés en population générale : avec un taux de prévalence pouvant atteindre jusqu’à 97 % dans certains pays, ils constituent une des principales causes de pathologies chroniques et de mortalité en milieu carcéral. En France, plus de 80 % des personnes détenues consomment du tabac, contre 30,4 % en population générale en 2019. Au regard de la diminution du tabagisme dans de nombreux pays, ces usages et ces dommages participent au maintien des inégalités sociales de santé. Au-delà de ces données épidémiologiques de cadrage, le statut particulier du tabac en détention est souligné dans plusieurs enquêtes, même si elles ne portent pas spécifiquement sur ce produit ni sur l’analyse de ses enjeux. Il serait largement présent au sein du marché parallèle en détention et constituerait un des supports de négociation entre surveillants et prisonniers pour maintenir « le calme » dans les établissements pénitentiaires. Ce numéro de Tendances s’appuie sur les premières investigations réalisées dans le cadre de l’étude sociologique de la recherche interventionnelle TABAPRI (Tabac en prison) qui a pour vocation de mettre en évidence les leviers spécifiques du tabagisme en milieu pénitentiaire. Une partie des résultats concernant les personnes détenues sont présentés ici. Deux principaux points sont abordés : les ressorts de l’entrée dans la consommation identifiés par les enquêtés et les fonctions spécifiques prises par l’usage durant l’incarcération.

Légalisation du cannabis aux États-Unis - Modèles de régulation et premier bilan (2020)

22 octobre 2020

de Ivana Obradovic
Saint-Denis (France) : OFDT(Observatoire français des drogues et des toxicomanies), 2020, 31 p.
En ligne : www.ofdt.fr[...]

Depuis 2012, deux pays (l’Uruguay et le Canada) et 11 États américains sur 50 ont légalisé la culture, la vente, la détention et la consommation de cannabis pour les adultes, à des fins non-médicales (dites « récréatives »), après en avoir autorisé l’usage à des fins médicales. Cette note offre un aperçu des réformes de légalisation du cannabis mises en place aux États-Unis, du point de vue du développement des marchés du cannabis (licites et illicites) et de la santé publique. Intégrant les données les plus récentes, elle revient sur l’historique de ces réformes, leurs caractéristiques et leurs premiers effets avec quelques années de recul. À l’appui de graphiques et d’infographies, elle montre que les effets les plus prononcés concernent l’essor industriel de la filière du cannabis, qui a été rapide et massif. Toutefois, ce « boom » économique est allé de pair avec de nouvelles préoccupations de santé publique, la gamme des produits issus du cannabis étant plus large (au-delà des produits fumés, le cannabis est commercialisé sous des formes multiples) et visant désormais tous les profils de « clientèle », des jeunes aux seniors, des non-initiés aux usagers réguliers. Le document propose également un état des problématiques les plus débattues en 2019-2020, ainsi qu’un bilan intermédiaire de la situation de ce marché légal émergent pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19. Elle souligne que la crise sanitaire et sociale provoquée par le coronavirus a, à la fois, donné un coût d’arrêt aux initiatives de légalisation du cannabis en cours dans certains États, tout en favorisant l’essor des marchés légaux existants dans d’autres Etats. Ce bilan sera complété par une série de rapports et d’enquêtes programmés en 2020-21 dans le cadre du projet ASTRACAN.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO