Veille sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication

 

Thématique transversale : Nouvelles technologies de l'information et de la communication

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES.


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Comprendre et maîtriser les excès de la société numérique (2019)

18 décembre 2019

de Didier Dubasque, EHESP (Ecole des hautes études en santé publique)
Rennes (France) : Presses de l'EHESP (Ecole des hautes études en santé publique), 2019, 216 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Le numérique a pénétré tous les domaines de la vie, qu’elle soit privée, publique, personnelle ou professionnelle. Des centaines de millions de personnes utilisent chaque jour les réseaux sociaux, les messageries, les applications, sans toujours s’interroger sur les impacts de cette révolution majeure. Souvent «victimes» des excès de la société numérique, les personnes vulnérables ou en situation d’exclusion obligent les professionnels de l’action sociale à mieux comprendre en quoi les outils numériques peuvent amplifier les risques sociaux et provoquer de nouvelles dépendances (maîtrise de l’internet, accès aux droits, addictions, cyberharcèlement…). Documenté et très accessible, ce guide analyse les enjeux et les effets du numérique sur la population et sur la pratique professionnelle des travailleurs sociaux (secret professionnel, partage d’informations, travail en réseau…). S’appuyant sur les témoignages des acteurs et sur les préconisations du Haut conseil du travail social (HCTS), il élabore des points de vigilance éthique et émet des pistes de réflexion novatrices sur l’usage des outils numériques dans le quotidien et dans l’exercice du travail social. Ce livre s’adresse à tout lecteur concerné par le sujet, en particulier les travailleurs sociaux, les responsables d’action sociale, les étudiants ainsi que les bénévoles confrontés à des personnes fragiles et dépendantes.

Digital Health Promotion: A Critical Introduction (2019)

18 décembre 2019

de Ivy O'Neil
Cambridge : Polity Press, 2019, 222 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Searching the internet for health information or using health apps on mobile devices has become part of our daily routine, yet can be just as disempowering as empowering. This engaging overview critically examines the theoretical underpinning of digital health promotion and the use of digital tools and strategies to promote health. Ivy O’Neil investigates how modern technologies can enhance health services provision and increase the accessibility and efficiency of health communication and promotion. She also looks at the challenges they bring to the social model of health, as they often focus on the individual and neglect the many social, environmental and economic determinants of health. Digital technologies, O’Neil argues, can have negative as well as positive implications and may be contributing to the ever-widening health inequality gap, thereby failing to be compatible with health promotion principles and values. Offering a critical, practical and thoughtful overview of the application and usefulness of digital technology, this book will appeal to students of public health and health promotion, communication and policy.

n° 6 - Décembre 2019 - L’utilisation des médias sociaux pour intervenir en promotion de la santé, une synthèse de la littérature (Bulletin de Synthèse des connaissances du RESO/ service universitaire de promotion de la santé de l’Université catholique de Louvain)

16 décembre 2019

de Bénédicte Scheen, Alexandria Williams
Woluwe-Saint-Lambert (1200, Belgique) : RESO/service universitaire de promotion de la santé de l’Université catholique de Louvain, 2019, 63 p.
En ligne : uclouvain.be[...]

L’utilisation des médias sociaux s’est intégrée aux habitudes quotidiennes d’une large majorité de la population. En quelques années, ils sont devenus pour beaucoup d’institutions et d’organisations une voie de choix pour communiquer avec les publics. Au-delà de la communication, certains voient aussi dans les médias sociaux l’opportunité d’étendre le champ des interventions de promotion de la santé au monde virtuel. L’objectif de cette synthèse de connaissances est d’offrir une vue d’ensemble sur le contenu de revues de littérature traitant d’interventions de promotion de la santé utilisant les médias sociaux comme composante. Quels sont les domaines d’intervention concernés, quelle approche de promotion de la santé sous-tend les interventions étudiées, quels sont les apports positifs et les limites des médias sociaux pour les interventions, comment la question de l’évaluation est-elle abordée, sont quelques-unes des questions traitées par la synthèse. En partenariat avec l’asbl Question Santé, le RESO met en discussion les résultats de recherche pour mettre en évidence des éléments utiles à la pratique des acteurs qui ont intégré les médias sociaux dans leurs interventions ou qui souhaitent s’engager dans cette voie.

L_utilisation_des_médias_sociaux_pour_intervenir_en_promotion_de_la_santé_une_synthèse_de_la_littérature_SYNTHESES_RESO.pdf - application/pdf

L_utilisation_des_médias_sociaux_pour_intervenir_en_promotion_de_la_santé_une_synthèse_de_la_littérature_SYNTHESES_RESO.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

La santé connectée citoyenne (2019)

05 novembre 2019

de Robert Picard
Londres (Royaume-Uni) : ISTE editions, 2019, 242 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Les objets connectés sont de plus en plus présents dans le secteur de la santé. Cependant, cette avancée ne pose pas que des problèmes médicaux ou techniques. Cet ouvrage envisage la santé connectée du point de vue du citoyen et de la société. Il analyse les enjeux associés et présente des approches fondées sur les sciences humaines et sociales afin d’identifier les défis à résoudre pour que les objets connectés deviennent des contributeurs efficaces de la santé et du bien-être. Il décrit également les difficultés rencontrées à partir d’objets et services existants et offre des pistes pour les résoudre

Données massives (Big data) en santé, Intelligence artificielle (IA), e-santé… (2019)

24 octobre 2019

de Guillemette Chevaillier
Rennes (France) : EHESP (Ecole des hautes études en santé publique), 2019, 19 p.
En ligne : documentation.ehesp.fr[...]

Aujourd’hui les technologies comme l’IA (intelligence artificielle), le Big Data (données massives en santé) ou la santé connectée, sont en passe d’évoluer de façon très rapide.
Au sommaire de ce dossier :
-Questions éthiques et juridiques ;
-La politique de santé à l’ère du numérique ;
-E-santé, santé connectée : enjeux et pratiques

n° 2 - Juin 2019 - Numérique et démarche communautaire en santé (Bulletin de Les cahiers de l'institut Renaudot)

22 octobre 2019

de Olivier Ducroq
Paris : Institut Renaudot, 2019, 32 p.
En ligne : www.institut-renaudot.fr[...]

Avec le soutien de l’ARS Ile de France l’Institut Renaudot a réalisé un travail sur les enjeux du numérique et la démarche communautaire en santé, qui a abouti à un rapport final proposant plusieurs recommandations et pistes d’actions. En effet, le numérique est une réalité qui a emparé notre vie, et notre santé en particulier. C’est un outil qui peut favoriser l’empowerment de tous les acteurs, servir la santé et les prises en charges médicales mais qui peut aussi accroître leur contrôle et les asservir.
Les réseaux sociaux peuvent être une opportunité pour rompre l’isolement et favoriser les liens sociaux ou, au contraire, les laisser dans une illusion de lien et accroître leur isolement. C’est donc une opportunité et un risque, qui doit susciter notre vigilance plus que notre méfiance. Ce travail a abouti à l’édition du deuxième cahier de l’Institut Renaudot qui a pour ambition de contribuer à l’évolution de l’utilisation du numérique dans une démarche communautaire en santé.

New digital media interventions for sexual health promotion among young people: a systematic review (2019)

09 octobre 2019

de Erin Wadham, Clare Green
2019, 23 p.
En ligne : www.publish.csiro.au[...]

New digital media platforms (e.g. social networking sites, web pages and text messaging) have dramatically changed interpersonal communication and present novel opportunities for health interventions. Due to the high uptake and use of digital media among young people, advances in digital media provide potential new opportunities in delivering health interventions to this audience to reduce sexually transmissible infection (STI) risk. The aim of this study was to assess the effectiveness of sexual health interventions delivered via new digital media to young people (aged 13–24 years). A systematic search was conducted of seven databases for peer-reviewed literature published between January 2010 and April 2017 that evaluated a sexual health intervention delivered to young people (aged 13–24 years). Of 2017 papers reviewed, 25 met the inclusion criteria and were assessed. Sixteen studies used web-based platforms to deliver their intervention. A large proportion of studies (11/25) specifically focused on HIV prevention. Seven studies found a statistically significant effect of the intervention on knowledge levels regarding the prevention HIV and other STI, as well as general sexual health knowledge, but only one-fifth of interventions evaluating intentions to use condoms reported significant effects due to the intervention. Nine studies focused on individuals from an African American background. Although new media has the capacity to expand efficiencies and coverage, the technology itself does not guarantee success. It is essential that interventions using new digital media have high-quality, evidence-based content that engages with individual participants.

Digital technologies for promotion of healthy eating habits in teenagers (2019)

09 octobre 2019

de Caroline Magalhães de Alcântara, Amanda Newle Sousa Silva
2019, 8 p.
En ligne : www.scielo.br[...]

Objective:

Identify and analyze the scientific literature on digital technologies for promotion of healthy eating habits in teenagers.

Method:

Integrative review of articles published in English and Spanish, available in full on four databases. The descriptors used were (Adolescent health) OR (Teen health) AND (Healthy diet) OR (Healthy eating) AND (Educational technology) OR (Instructional technology), respectively, from which eight articles were selected.

Results:

Among the studies included, three were digital games; two web-based nutrition interventions; two using online programs to prevent obesity; and one nutritional advice using multimedia. They showed experiences of digital technology and its effects on knowledge improvement and/or behavior of participants when developing healthy eating habits.

Conclusion:

Digital technologies are innovative tools present in the lives of teenagers, with the possibility of being used for education and promotion of healthy eating, contributing to the empowerment of the subject for his/her self-care.

What is the role of smartphones on physical activity promotion? A systematic review and meta-analysis

02 octobre 2019

de Natan Feter
2019, pp. 679–690
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objectives
To identify and evaluate the effect of interventions that used cell phones as a means to promote physical activity (PA).

Methods
The databases searched were MedLine/PubMed, Scopus, SPORTDiscus, PsycINFO, Science Direct, Lilacs, and SciELO. After removing duplicates, applying exclusion criteria, and checking the reference lists, 45 studies were reviewed. The Downs and Black (D&B) scale measured methodological quality, and a random effect model was used to compute the meta-analysis of PA by the reported unit (minutes per day or steps per day), delivery agent (application (APP), SMS, or other), and PA measurement (questionnaire, accelerometer, pedometer).

Results
Mobile phone-based PA interventions were efficient in increasing both minutes [10.49; CI (3.37–17.60); p = 0.004] and steps per day [735.17; CI (227.72–1242.61); p = 0.005] in adults when compared to baseline. Furthermore, APP-based interventions were able to increase the number of steps (p = 0.04) and minutes per day of PA (p = 0.04) in adults. Also, 85% of included manuscripts were classified as moderate- to high-quality articles.

Conclusions
Mobile phone-based PA interventions, inclusive those delivery by APP, were effective to increase minutes and steps per day in adults.

n° 70 - Avril 2019 - Les jeunes et le numérique : une enquête et des débats pour ne pas passer à côté... (Bulletin de Journal PSE-Promotion de la santé à l'école)

19 septembre 2019

Bruxelles (Belgique) : Question Santé, 2019
En ligne : questionsante.org[...]

Ce numéro est composé de

DOSSIER Les jeunes, le numérique et les réseaux sociaux, c'est une grande histoire d'amour. De récentes enquêtes permettent de mieux comprendre comment et pourquoi. Et donc de s'interroger sur l’accompagnement des adultes qui serait le plus pertinent et le plus utile.

PREVENTION Un nouveau look qui donne envie de s'y plonger, un langage accessible à tous, des niveaux de lecture qui correspondent aux demandes des lecteurs sur Internet : le site www.vaccination-info.be, coordonné par Question Santé et initié par l'ONE, l'AVIQ et la Cocof, a été relifté. Avec de bonnes raisons à la clé.

PIPSA Faites le mur ; Internet et moi : questions d’usage(s) ? ; iRespect ; Cyber@TIC’tudes ; Et toi, t’en penses quoi ? : des outils d’animation et des jeux pour susciter le débat et donner la parole aux jeunes sur la place du numérique dans leurs vies

Health wearables in adolescents: implications for body satisfaction, motivation and physical activity

19 septembre 2019

de Charlotte Kerner, Adam Burrows
2019, pp. 191-202
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Significant proportions of adolescents do not meet recommended physical activity levels. Finding new ways to motivate adolescents to be active is important for physical and psychological well-being. Health and fitness wearables such as the Fitbit have the potential to motivate young people to be active. The aim of this study is to explore if wearing a Fitbit for 5 weeks impacted adolescents’ (14–15 year olds) body satisfaction, physical activity motivation and objective physical activity. The study was conducted with 62 (38 boys, 24 girls) pupils aged 14–15, from five high school physical education classes, in one high school in the United Kingdom. Pupils wore a Fitbit Charge HR for 5 weeks. Pupils wore an accelerometer for 7 days pre and post the 5-week period to explore changes in physical activity levels. Pupils also completed pre-post-test questionnaires to measure body satisfaction and physical activity motivation. Data were analysed using a repeated measures Multivariate Analysis of Variance to explore differences in scores between time and sex. After wearing the Fitbit, the pupils experienced declines in autonomous motivation and increases in both amotivation and controlled motivation, but these differences were not significant. In line with these negative motivational outcomes, pupils engaged in significantly less moderate to vigorous physical activity after wearing the Fitbit. Significant increases in body satisfaction were also experienced by pupils after wearing the Fitbit. These findings suggest that without support Fitbits may make pupils less motivated to be active and decrease the physical activity levels of adolescents.

Helping patients to learn: characteristics and types of users and uses of independent online forums on health problems and chronic conditions

18 juillet 2019

de Carole Deccache, Thierry Hamon
2019, 15 p. 10208
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Introduction : Les patients utilisent les forums de santé en ligne (FSL) pour échanger sur leur santé, leurs maladies et leurs traitements. Certains FSL sont indépendants, non soumis au contrôle des soignants et à la désirabilité sociale. Cela doit influencer la nature de l’apprentissage du patient. Objectifs : Les questions de recherche sont : Quelles sont les caractéristiques des FSL indépendants ? Quel est le profil des patients internautes des FSL ? Comment utilisent-ils les FSL ? Quelles caractéristiques pourraient aider à comprendre l’utilisation qu’ils font des FSL ? Méthode : Une revue de la littérature a été réalisée. Dix bases de données et la littérature grise ont été interrogées. Onze mots-clés ont été utilisés. La sélection des articles a été effectuée par deux chercheurs indépendants. Résultats : Vingt-trois publications ont été sélectionnées et analysées. Cinq définitions du FSL, trois classifications d’utilisateurs et quatre types d’utilisation ont été identifiés et analysés. Discussion : Les résultats ont permis 1) de construire une définition complète d’un FSL sur les maladies chroniques, 2) de décrire ses caractéristiques, 3) de suggérer une classification multidimensionnelle des utilisateurs et 4) de décrire les quatre types d’utilisations du FSL. Conclusion : Le FSL indépendant est un espace virtuel et libre qui échappe au contrôle institutionnel. Il peut être considéré comme un média d’apprentissage et d’éducation, formel et informel, et spontané. La compréhension des processus et des stratégies d’acquisition des connaissances chez leurs utilisateurs est nécessaire afin d’utiliser cet outil comme stratégie d’éducation des patients.

A systematic review of portable electronic technology for health education in resource-limited settings

03 juillet 2019

de Megan S. McHenry, Lydia J. Fischer
[S.l.] : IUHPE International Union for Health Promotion and Education, 2019, pp. 70–81
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objectif : L'objectif de cette étude était de mener un examen systématique de la littérature portant sur la manière dont les technologies électroniques portables munies de fonctionnalités hors ligne sont perçues et utilisées à des fins d’éducation pour la santé dans des contextes aux ressources limitées.

Méthodes : Trois examinateurs ont évalué les articles et ont réalisé une recherche bibliographique afin d'identifier des études décrivant de l’éducation pour la santé délivrée au moyen d'appareils électroniques portables munis d’une fonctionnalité hors ligne dans des pays à faibles ou moyens revenus. Les données extraites incluaient: la population de l'étude ; la conception de l'étude et le type d'analyse ; le type de technologie utilisée ; la méthode d'utilisation ; le contexte d'utilisation de la technologie ; l'impact sur les soignants, les patients, ou les résultats de santé globaux ; et les limites rapportées.

Résultats : Les recherches ont produit 5514 titres uniques. Sur 75 articles complets examinés de manière critique, 10 correspondaient aux critères d'inclusion. Les localisations des études incluaient le Botswana, le Pérou, le Kenya, la Thaïlande, le Nigéria, l'Inde, le Ghana et la Tanzanie. Les sujets abordés incluaient: le développement de modules de formation pour les professionnels des soins de santé, des outils de soutien à la décision clinique, des outils d'éducation du patient, les perceptions et la facilité d'utilisation des technologies électroniques portables, et des comparaisons entre technologies et/ou applications mobiles. Les études se concentraient principalement sur l'évaluation des modules pédagogiques développés sur les connaissances en santé des apprenants, les perceptions et la facilité d'utilisation de la technologie, et les comparaisons des technologies. Dans l'ensemble, les études rapportaient des résultats positifs en termes d’éducation pour la santé délivrée à partir d’appareils électroniques portables, et rapportaient fréquemment les connaissances accrues du prestataire/patient, de meilleurs résultats le patient à la fois concernant la qualité des soins et la gestion, un niveau de confort plus élevé du prestataire avec la technologie, et un environnement caractérisé par des niveaux accrus de situations d'apprentissage informel basé sur la technologie. Les points négatifs incluaient les coûts d'investissement élevés, le manque de soutien technique, et la crainte du vol des appareils.

Conclusions : Si la recherche est limitée, les ressources pédagogiques sur support électronique portable présentent des voies prometteuses pour accroître l'accès à une éducation pour la santé efficace dans des contextes aux ressources limitées, à condition de développer un matériel culturellement adapté et fonctionnel qui pourra être utilisé sur de tels appareils.

Santé publique : cédera ou cédera pas sous le poids des données massives ?

02 juillet 2019

de Anne Le Pennec
Bruxelles : Education Santé, 2019, pp. 13-15
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

La santé publique, comme tant d'autres secteurs, est percutée de plein fouet par le phénomène Big data en tous genres qu'il charrie. La médecine, l'épidémiologie ou encore la prévention intègrent bon an mal an ce nouvel outil, la santé publique pourrait bien être en train de changer de visage. Mais alors, est-il possible que nous ne la reconnaissions plus ? Cette question était au cœur d'une journée d'échanges organisée par le groupe de recherche DataSanté le 26 avril dernier à Nantes (France), au cours de laquelle sont intervenus une dizaine de chercheurs québécois et français

criTIC : Regard sur les technologies de l'information et de la communication (2019)

20 juin 2019

Bruxelles : Cultures&santé, 2019, Un manuel format A5 (36 pages) ; 16 cartes "mot-clé"; 10 cartes "TiC"; 8 cartes "dérive"
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

criTIC permet d’explorer, à travers des cartes illustrées, les mécanismes à l’œuvre derrière l’omniprésence des technologies de l'information et de la communication, et d’éclairer les changements qu'elles produisent dans notre quotidien ainsi que dans notre façon de nous comporter et de voir le monde.

Avoir un accès à Internet est devenu un besoin et en même temps une quasi obligation pour toutes et tous. Presque tout le monde possède maintenant une adresse mail, tandis que les comptes sur les réseaux sociaux se multiplient. L'utilisation d’internet est incontournable et modifie notre rapport aux autres et à notre environnement.Le progrès technologique étant plus rapide que la mise en place de garde-fous, on observe aujourd’hui des phénomènes et des situations pouvant poser question. Coincé, peut-être,entre un sentiment de perte de contrôle et une dépendance ancrée dans des habitudes quotidiennes, l’individu n’a pas toujours la possibilité de prendre du recul pour analyser ces phénomènes.Partant de ce constat, cet outil d’éducation permanente invite, à partir de cartes illustrées, à débattre autour de questions liées à internet, aux réseaux sociaux et aux nouvelles fonctionnalités et façons numériques de s’informer et de communiquer. Il vise, en particulier, à mettre en exergue les effets individuels et sociétaux engendrés.

EP2018-criTIC-cartesDerives.pdf - application/pdf

EP2018-criTIC-cartesDerives.pdf
Adobe Acrobat PDF
EP2018-criTIC-cartesMotscles.pdf - application/pdf

EP2018-criTIC-cartesMotscles.pdf
Adobe Acrobat PDF
EP2018-criTIC-cartesTIC.pdf - application/pdf

EP2018-criTIC-cartesTIC.pdf
Adobe Acrobat PDF
EP2018-criTIC-manuel.pdf - application/pdf

EP2018-criTIC-manuel.pdf
Adobe Acrobat PDF
  

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO