Comment des acteurs majeurs de la démocratie réceptionnent des réformes managériales : les juges face à Copernic

Nathalie Schiffino, Emilien Colaux et Stéphane Moyson (2023) Comment des acteurs majeurs de la démocratie réceptionnent des réformes managériales : les juges face à CopernicPyramides, n°37/38, dossier thématique Copernic, vingt ans après, pp. 55-79.

 

La réforme Copernic de l’administration publique a impliqué l’individualisation, l’évaluation, la digitalisation et la création de structures. Dans le secteur de la justice, les lois dites potpourri(tant leurs objets sont variés) ont porté sur ces différents aspects. Leur mise en œuvre s’est effectuée à géométrie variable. À travers l’analyse thématique de 24 entretiens avec des juges de proximité et des chefs de corps, l’article montre que certaines dimensions (digitalisation et création de structures) ont été plus abouties que d’autres (évaluation). La figure du juge demeure fondamentalement individuelle et autonome. La manière dont les juges entendent appliquer les mesures que l’exécutif a pensées dans une logique managériale (New Public Management) les rapproche plutôt d’un État Néo-Wébérien. La tension entre ces deux paradigmes de l’administration publique se révèle à partir de contraintes que vivent les acteurs du judiciaire, dont principalement le manque de ressources humaines et logistiques.

Publié le 14 mars 2023