Chercheurs associés

ISPOLE

Danila Bochkarev

Danila Bochkarev est docteur en économie internationale et a travaillé près de 15 ans au EastWest Institute en tant qu’expert des relations américano-russes et des dossiers énergie. Avant de rejoindre l’EWI, Danila a été chercheur invité à la Chaire Baillet Latour de l’UCLouvain et chercheur Chine/Asie centrale au secrétariat de la Charte de l’Energie. Il exerce une activité de conseil pour les compagnies énergétiques et les internationales. Il publie régulièrement en Russe, en Anglais et en Français.

   

Lauren Van Metre

Lauren Van Metre a obtenu un doctorat à l'École des hautes études internationales dans le département des études sur la Russie et l'Eurasie de l’Université John Hopkins. Elle a mené des recherches approfondies sur le terrain en travaillant avec des politiciens locaux et des universités à Kazan, Novgorod, Moscou et Voronezh, en Russie, pour une thèse sur l'identité régionale russe et l'histoire après le communisme. Elle est actuellement conseiller, Paix et sécurité, au National Democratic Institute (Washington) où elle dirige le processus de planification stratégique de NDI afin d’identifier les priorités institutionnelles pour 2021-2025.

Evelyne de Mévius

Evelyne de Mévius est docteur en philosophie de l’Université de Paris Nanterre et docteur en théologie de l’Université de Genève. À la croisée de la théorie et de l'actualité, sa thèse esquisse un cadre unifié d'analyse des conflits identitaires et des pratiques de transformation des conflits à partir du concept hégélien de reconnaissance. Elle explore la mise en œuvre de processus de médiation et de justice transitionnelle après des événements de violence de masse qui ne partagent aucune base conceptuelle avec les mécanismes de réconciliation. Cette réflexion s’élargit en outre aux formes structurelles de la violence grâce à une collaboration avec ATD Quart Monde.

   

Elizabeth Anne Cole 

Elizabeth Anne Cole est docteur en langue et littérature russes de l’Université Yale et diplômée d’un master en politique et pratique internationale de l’université George Washington. Ses domaines de recherche se portent sur les droits de l'homme, les transitions politiques et la justice transitionnelle, la réconciliation post-conflit et la prise en compte de l'histoire violente, la résistance aux gouvernements autoritaires y compris le rôle des universités dans les conflits, la consolidation de la paix et les transitions post-conflit.