Philosophie

CPDR

Le Centre de philosophie du droit a été créé autour d'une hypothèse fondamentale sur la "procéduralisation" des normes dans les sociétés démocratiques pluralistes. Tandis que les différentes unités de recherche du CPDR dirigeaient leurs recherches dans les champs thématiques spécifiques des transformations de la gouvernance démocratique, l'unité théorique (PHIGOV) a pris en charge l'évaluation et l'approfondissement de l'hypothèse fondamentale.

L'unité PHIGOV explore trois axes principaux de recherche :

  • Un premier axe étudie la relation entre la théorie procédurale de la norme et la théorie de l'action (Lenoble and Maesschalck, 2010; Maesschalck, 2010).  Dans cette perspective, l'unité théorique contribue à la construction d'un espace transversal de discussion entre les unités de recherche thématique du CPDR et organise un séminaire pour la programmation collective de la recherche.
  • Un second axe de recherche est basé sur l'observation participante d'initiatives qui illustrent l'émergence de nouvelles formes d'intelligence collective et de nouvelles identités coopératives (Maesschalck and Blésin, 2009; Maesschalck, 2012;  Xhauflair et al.). Dans ce contexte, PHIGOV conduit un ensemble de recherches spécifiques orientées vers l'évaluation de diverses formes d'intervention sociale et d'accompagnement de l'innovation sociale sur la base de sa capacité de construction collective de savoir et d'innovation.
  • Le troisième axe prolonge les questions de théorie de la norme et de l'action dans la perspective d'une nouvelle approche de la subjectivité.

>>> Nouvelles de l'unité PHIGOV : téléchargez la brochure complète (4 p.)